Pinterest, le réseau social qui monte, qui monte…

Relativement méconnu, le jeune Pinterest (encore en version beta) semble intriguer de plus en plus d’internautes. Tendance et simple, Pinterest a obtenu d’excellents résultats en janvier et se place au dessus de Google+, LinkedIn ou Reddit dans le classement des sources de trafic.

Relativement méconnu, le jeune Pinterest (encore en version beta) semble intriguer de plus en plus d’internautes. Simple et tendance, Pinterest a obtenu d’excellents résultats en janvier et se place au dessus de Google+, LinkedIn ou Reddit dans le classement des sources de trafic.

Pinterest, le réseau social qui monte, qui monte... (logo)

On ne compte plus le nombre de réseaux sociaux qui fleurissent sur la toile. Bon nombre d’entre eux ne parviennent pas à s’imposer. D’autres fonctionnent bien. Basé sur le principe de curation, Pinterest invite les utilisateurs à punaiser ou épingler, c’est selon, des images ou des vidéos sur un tableau en liège virtuel, afin de garder certaines trouvailles ou bien pour les partager avec les “pinners” qui vous suivent. Simple, mais semble-il efficace : véritable phénomène, le site a été élu Meilleure Nouvelle Start-Up de 2011 par TechCrunch, alors qu’en janvier la barre des 10 millions de visiteurs uniques a été dépassée en un temps record.

En regardant cette étude de Shareaholic, on peut constater que Pinterest était, en janvier 2012, la 5ème source de trafic (très) loin derrière Facebook, aux talons de StumbleUpon et Twitter. Mais quand la somme des résultats de YouTube, Google+, LinkedIn, Reddit et MySpace réunis donnent un modeste 2,3%, Pinterest lui a été la source de 3,6% du trafic.

Pinterest, le réseau social qui monte, qui monte... (trafic)

C’est d’autant plus impressionnant que ce service n’est pour le moment pas ouvert à tout le monde et gonfle son nombre d’utilisateurs au compte-goutte avec un système d’invitation. Depuis quelques jours, la Toile s’enflamme après avoir découvert que Pinterest gagnait de l’argent “sur le dos” de ses utilisateurs. En effet, en association avec certains e-commerçants, Pinterest modifie le lien associé aux Pins de ses utilisateurs, de façon à ce qu’à chaque fois qu’un internaute passe commande sur une boutique en ligne après avoir cliqué sur une image publiée sur Pinterest, ce dernier est rémunéré. Si certains applaudissent le génie, d’autres hurlent au scandale, face à ce stratagème qui traduirait une volonté de faire grimper le site économiquement d’abord, “démographiquement” ensuite.

Alors, scandale ou bonne idée ? Pinterest : futur gros du web ?

(sources : 1, 2)


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Barack Obama crée sa playlist Spotify et la publie sur Twitter

Barack Obama, avec l'appui de son équipe de campagne, vient de créer sa playlist 2012 sur Spotify, et de la...

Fermer