Pinterest : les centres d’intérêt sont en cours de déploiement

Pinterest est actuellement en train de déployer une nouvelle page visant à mettre en avant du contenu personnalisé, en lien avec la manière dont nous utilisons le service.

Fort de ses dizaines de millions d’utilisateurs actifs à travers le monde, Pinterest semble bien décidé à fêter la nouvelle année comme il se doit. Après les GIFs animés et les nouveaux filtres pour la recherche de recettes, la société de Palo Alto vient d’annoncer le déploiement d’une nouvelle page sur nos comptes, une page qui sera capable de faire remonter du contenu pertinent, et donc susceptible de nous plaire.

pinterest-interets-1

Avec cette nouvelle page, l’objectif de Pinterest est assez clair puisqu’il s’agit de faire découvrir aux utilisateurs de la plateforme des épingles dont ils ne soupçonnaient pas forcément l’existence. Des épingles en lien avec les thèmes qu’ils affectionnent, naturellement.

Pour se faire, Pinterest va s’appuyer sur nos recherches, mais également sur les épingles mises de côté. L’exemple donné par la firme parle d’ailleurs de lui-même. Un internaute intéressé par les photos de voyages aura tendance à se rendre dans la rubrique adaptée, en passant par le menu principal de la plateforme. Là, et bien il pourra découvrir de magnifiques images en lien avec tous les pays du globe.

Supposons maintenant que cet internaute soit en train d’organiser un voyage à New-York, ou même à Paris. Cette rubrique ne lui sera d’aucune utilité. Il devra donc se rabattre sur la recherche, et il ira ainsi chercher du contenu relatif à son projet. Du contenu qu’il épinglera ensuite sur un de ses tableaux de bord, pour le garder sous le coude, bien au chaud.

pinterest-interets-2

Jusqu’à présent, c’était donc à l’internaute de se retrousser les manches et d’aller fouiner dans les millions d’épingles partagées sur Pinterest.

Désormais, les choses seront un peu différentes car il lui suffira d’accéder à cette fameuse page personnalisée pour découvrir de nouvelles choses. Dans le cas de la planification de notre voyage, pour rebondir sur cet exemple, et bien elle affichera sans doute des monuments, des restaurants, des lieux à visiter et, finalement, des endroits que nous n’aurions jamais trouvés autrement.

Mais le mieux reste à venir car cette page sera mise à jour en permanence et en temps réel. Elle évoluera donc constamment, collant ainsi à nos différents centres d’intérêt.

A l’heure actuelle, cette page n’est pas disponible sur tous les comptes (elle ne l’est pas sur le mien), mais nous devrions tous être en mesure d’en profiter dans les heures ou dans les jours qui viennent.

Ah, et précisons que ces centres d’intérêt seront, à terme, aussi disponibles sur la version mobile de la plateforme.

(Source)


Un commentaire

  1. Bonjour Frédéric,
    ton article est très intéressant. En effet, le phénomène d’infobésité oblige les réseaux sociaux à proposer des contenus plus pertinents. C’est le cas de Pinterest qui veut désormais augmenter la pertinence des contenus qu’il propose, sachant que de là, découle une augmentation du temps passé sur le site, moins de temps perdu à fouiller pour les internautes, un meilleur ciblage et une meilleure qualification au passage. Pourtant, d’autres l’ont déjà mis en pratique, certes moins connus, et dont le concept est de proposer des contenus déjà qualifiés par les internautes selon leur affinité. C’est le cas de Nexboo qui propose un moteur de découverte par affinités, selon les centres d’intérêts de ses internautes. Il procède à une analyse sémantique des contenus, et son moteur pré-topologique rapproche les profils de ces derniers. Il est clair que la qualité des contenus et la pertinence seront très certainement un des enjeux forts de 2014. On en comprend bien l’intérêt que l’on a tous à y gagner. Bonne journée, et à bientôt.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Accusé de plagiat, King retire le jeu Pac-Avoid de son site internet

Oui, il peut arriver que ce soit King qui soit accusé de copier le travail des autres. On suspecte l'éditeur...

Fermer