Piratage du groupe France Télévisions

Le groupe France Télévisions a été victime d’un piratage qui a permis la fuite de près de 110000 identifiants de contacts.

Important piratage chez France Télévisions

Après le piratage de TV5 Monde la semaine dernière, c’est au tour de France Télévisions de faire les frais d’un piratage effectué par des hackers appelés Linker Squad, qui sont parvenus à dérober les adresses mails de plus de 110000 contacts.

Un vaste piratage qui ne représente que 1% de la base de contacts de France Télévisions

Ce matin, France Télévisions déclarait dans un communiqué : « Hier (mardi), un accès illégitime a eu lieu sur un service annexe de France Télévisions (…) Cet acte a entraîné la copie d’un nombre de données personnelles limitées », l’entreprise a toutefois tenu à rassurer en précisant que : « Aucun mot de passe, aucune coordonnée bancaire n’a été concerné ».

France Télévisions a fait savoir que même si le chiffre des données personnelles qui ont fuité parait important, il  représente moins de 1% de sa base de contacts, qui compte pas moins de 12 millions de contacts. Il ne fait aucun doute que dans les heures ou jours qui viennent, on retrouvera des traces de ces fichiers volés puisque le but de ce type de piratage est la mise en ligne et la revente des informations au plus offrant.

Un piratage mené par le groupe Linker Squad

France Télévisions a avoué qu’il y avait bien eu un défaut de sécurisation de sa part, mais qu’aujourd’hui la faille de sécurité était patchée et que les pirates ne pourraient plus l’exploiter. Dans les faits, il suffisait d’entrer une simple URL pour avoir accès à un listing complet de plusieurs répertoires, renfermant des millions d’adresses et d’identifiants de contacts… les hackers n’ont eu qu’à se servir !

Les pirates qui sont parvenus à dérober ces adresses mails se sont revendiqués du groupe Linker Squad et précisent détenir : « les bases de données des chaînes de France Télévisions. Toutes ces données personnelles seront revendues et partagées sur le web… ». Il s’agirait du même groupe que celui qui a piraté le journal belge Le Soir, ce qui met en avant après l’attaque de TV5 Monde, le risque de plus en plus présent qui pèse sur les sites de presse ou de l’audiovisuel.

 

Source.


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Plainte déposée contre Google
Bruxelles accuse Google pour abus de position dominante

Bruxelles a officiellement affirmé aujourd’hui que Google abuse de sa position dominante avec son moteur de recherche.

Fermer