PirateBrowser : déjà plus de 100 000 téléchargements

PirateBrowser, le navigateur web anti-censure (lancĂ© par The Pirate Bay Ă  l’occasion de ses 10 ans d’existence), aurait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© tĂ©lĂ©chargĂ© plus de 100 000 fois depuis son lancement Samedi dernier.

Nous vous parlions samedi dernier du nouveau navigateur web lancĂ© par The Pirate Bay Ă  l’occasion de la cĂ©lĂ©bration de ses 10 ans. Pour rappel, il s’agit d’un navigateur qui permet de passer outre les censures et les blocages de sites web que subissent certains pays. C’est notamment le cas de The Pirate Bay lui-mĂȘme et de certains sites de tĂ©lĂ©chargement peer-to-peer.

Le navigateur de The Pirate Bay est basĂ© sur Tor, Firefox Portable Edition et Foxy Proxy. D’aprĂšs ses crĂ©ateurs, celui-ci aurait dĂ©jĂ  passĂ© la barre des 100 000 tĂ©lĂ©chargements, via le lien officiel. Bien Ă©videmment, outre le lien officiel, PirateBrowser a aussi Ă©tĂ© largement tĂ©lĂ©chargĂ© en peer-to-peer. Dans une interview accordĂ©e Ă  TorrentFreak, un porte-parole de The Pirate Bay a dĂ©clarĂ© que le succĂšs du nouveau navigateur n’était pas du tout attendu.

Jusqu’à prĂ©sent, PirateBrowser n’est disponible qu’en version PC mais devrait rapidement arriver sur Mac et Linux. Avant tout, le but de PirateBrowser est de contourner les censures appliquĂ©es par certains pays qui obligent les FAI Ă  empĂȘcher les internautes de consulter certaines catĂ©gories de contenus (tĂ©lĂ©chargements illĂ©gaux, pornographie, censure politique, etc.).

The Pirate Bay compterait Ă©galement lancer d’autres outils dont le but sera toujours de contourner les censures et de promouvoir la libertĂ© sur le web.

(Source)


12 commentaires

  1. Je suis effarĂ© qu’on parle encore de « version PC »…. dans la mĂȘme phrase tu compares une architecture (« PC ») Ă  un noyau d’OS (« Linux »).
    Bref.

  2. @thiboid : « version PC » est probablement une erreur ou un oubli.
    PirateBrowser est sĂ»rement bien pour tĂ©lĂ©charger tranquillement, mais de lĂ  Ă  aller voir ses comptes… Perso je ne m’y risquerai pas 🙂

  3. Si certains sites sont bloquĂ©s dans certains pays, c’est que les lĂ©gislations de ces derniers ont su s’adapter au progrĂšs informatiques. La censure des sites de tĂ©lĂ©chargements illĂ©gaux comme The Pirate Bay devrait exister partout dans le monde, pour la pĂ©rennitĂ© des artistes et leur survie. Il faut dĂ©finitivement qu’il ne soit plus possible d’accĂ©der Ă  tout pour rien.

  4. @leubou
    Je suppose que quand un ami te propose de te partager un DVD, tu lui dit : non sans façons, je ne veux pas faire de mal Ă  l’artiste, j’irai l’acheter demain.
    Internet c’est du partage Ă  grande echelle, et pas uniquement de choses commerciales. La tendance artististique va dans le sens du crowfunding, si ton projet Ă  l’air interessant, tu trouvera largement plus d’argent que ce qu’il te coutera. Il faut sortir du modĂšle standard, il est obsolĂšte et nui Ă  Internet (et inversement)

  5. @durouleau

    Partager un DVD avec un ami, cela relĂšve de la sphĂšre privĂ©e. Partager un contenu sur internet relĂšve de la sphĂšre publique, ce qui est problĂ©matique quand le contenu ne t’appartient pas. De la vient la diffĂ©rence. Il y a des lois…

  6. @durouleau
    Je ne parle pas du prĂȘt d’un DVD, je parle du nombre impressionnant de personnes qui ont 3TB de TOUT sur leur ordinateur et qui oublient qu’une Ɠuvre c’est le fruit d’un travail et que ça fait souvent vivre des tonnes de personnes. Pas les artistes, pas seulement, mais toute l’Ă©quipe technique autour d’une Ɠuvre quelle qu’elle soit.

  7. @durouleau : j’espĂšre que tu es ironique ? Sinon, c’est vraiment grave…

  8. The Pirate Bay se dit dĂ©fenseur de la libertĂ©, titre que dĂ©nigrent bon nombre de personnes, considĂ©rant que s’approprier une Ɠuvre sans que son auteur ne touche de droits est un crime (je leur donne pas tort, mais Ă©tant jeune et relativement peu fortunĂ© sans torrent je connaĂźtrais pas grand-chose). Mais ce navigateur ne fait qu’aider des personnes Ă  passer outre des restrictions injustes. C’est rĂ©ellement le navigateur de la libertĂ©, et lĂ  personne pourras dire le contraire (Ă  part les dictateurs et les imbĂ©ciles).

    D’aprĂšs un petit coup d’Ɠil jetĂ© Ă  ma connexion sortante, rien de suspect, mais aprĂšs tout les membres de The Pirate Bay utilisent leur talent pour aider le peuple, pas pour lui poser problĂšme.

    Donc si vous n’avez 110€ pour vous acheter un jeu et ses extensions, si vous avez une envie subite de regarder Pirates Des CaraĂŻbes sans dĂ©penser 20€ pour le DVD que vous regarderez trois fois, si vous n’avez pas 200€ Ă  claquer chaque mois en musique… Utilisez Pirate Browser.

  9. @mori

    Je dirais surtout : si vous ne voulez pas que votre fournisseur d’accĂšs et d’autres vous traquent et sachent tous les sites que vous lisez et commentez, ainsi que vos commentaires. Ils dressent ainsi des profils psychologiques et vous casent dans des listes qui vont du vert au noir. Au moindre mot suspect sortant de votre clavier, vous pouvez passer en liste orange : « suspect » list, mĂȘme si c’etait pour plaisanter. On ne rigole pas avec les poulets. Il faut etre droit comme un I et un citoyen modĂšle pour ĂȘtre sur liste verte. CelĂ  demande un travail d’autocensure Ă©norme. Et mĂȘme en faisant des efforts, comme les robots ne sont pas au point, vous serez sans doute toujours suspect.

    Pour ce qui est de la culture, avec internet tu as toute la culture Ă  portĂ©e de main et gratuite (Wikipedia). Mais il est vrai que si tu n’a pas d’argent et que tu esperes en gagner en devenant rĂ©alisateur de film en partant de rien, alors effectivement, tu dois pouvoir acceder Ă  ces mĂ©dias ne serait-ce que pour ĂȘtre Ă  jour au niveau de ce qui se fait dans le cinĂ©ma. C’est de la formation gratuite, c’est l’Ă©galitĂ© des chances.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
facebook-célébrités
Facebook Stars : une application VIP pour les célébrités en test

Facebook souhaite offrir les outils les mieux adaptés pour que les célébrités s'approprient le réseau social pour communiquer avec leurs...

Fermer