La plate-forme mobile Windows Phone est entièrement dominée par Nokia avec ses Lumia. Une présence qui interroge sur le futur de l’OS mobile de Microsoft.

Nokia Mobility entrera bientôt dans le giron de Microsoft. Mais la société finlandaise n’a pas attendu ce rachat pour s’investir totalement dans Windows Phone (et récemment Windows RT avec une première tablette).

Nokia Lumia 520 Plus de trois quarts des Windows Phone sont des Nokia Lumia

Les efforts de Nokia avec sa gamme Lumia et le support de Microsoft ont largement porté leurs fruits. D’une part, parce que Windows Phone a gagné des parts de marché et d’autre part parce que 76.6% des Windows Phone sont des Lumia, selon une étude de l’agence Ad Duplex.

On apprend également qu’au niveau mondial, WP8 est sur 3/4 des Windows Phone (75.3% exactement)

Empressons nous également de préciser qu’à l’échelle mondiale 26.5% des Windows Phone sont des Lumia 520, c’est-à-dire le modèle d’entrée de gamme du constructeur (avec 512 Mo de RAM, un processeur Snapdragon S4 cadencé à 1 GHz et 8 Go de mémoire interne). Le Nokia Lumia 920 lancé en novembre 2012 représente tout de même 8.8% (pas loin d’un Windows Phone sur 10).

Windows Phone parts marché par smartphone 479x300 Plus de trois quarts des Windows Phone sont des Nokia Lumia

En France, la domination du Lumia 520 est encore plus marquée avec 37.4% de parts de marché. Mais le second modèle le plus vendu est le HTC 8S (avec 11.8%) qui devance le Lumia 920 (8.6%).

Parts marché Windows Phone 480x300 Plus de trois quarts des Windows Phone sont des Nokia Lumia

Une domination de Nokia qui sera donc bientôt une domination de Microsoft sur son propre OS mobile. Les autres constructeurs impliqués dans Windows Phone (Samsung, HTC, ZTE…) ne représentent que 23.4% du parc de terminaux sous Windows Phone dans le monde, soit moins d’un smartphone sur 4.

Pour l’heure, Microsoft a assuré ses partenaires qu’ils pourraient toujours contracter des licences pour Windows Phone.

(source)