Plus que quelques jours avant l’interdiction du kit main libre au volant

Plus que quelques jours avant l’interdiction du kit main libre au volant en France, puisque utiliser des oreillettes en conduisant sera, dès le 1er juillet, une infraction au code de la route.

Interdiction du kit mains libres en France à partir du 30 juin 2015

La décision vient d’ailleurs d’être annoncée officiellement par le délégué à la sécurité routière ce matin, qui confirme que dès le début du mois de juillet les forces de l’ordre vont pouvoir commencer à verbaliser les utilisateurs d’oreillettes ou de tout autres systèmes avec des écouteurs aux oreilles.

Les kit mains libres interdits au volant le 1er juillet

La France ne sera pas seule dans ce combat contre l’usage du téléphone au volant et de tout dispositif pouvant perturber l’attention des conducteurs, puisqu’en Europe de nombreux pays commencent à serrer la vis. L’Espagne est d’ailleurs beaucoup plus sévère que notre pays sur ce point-là.

A partir du 1er juillet, l’usage de tout système pouvant altérer la perception auditive sera prohibé. La raison étant que ce type de système, « isole » le conducteur de l’extérieur plus ou moins fort, ce qui représente un danger pour son environnement extérieur. Il a été prouvé scientifiquement que les kits mains libres causaient les mêmes effets que l’usage d’un téléphone, il est donc logique que si le smartphone est interdit, que les kits mains libres le soient aussi, estime le gouvernement.

La principale raison étant que le cerveau est beaucoup trop concentré à analyser ce qu’il entend et sur ce qu’il va répondre, ce qui accapare une très importante partie de son attention. Pour rappel, en cas d’infraction constatée, les usagers pris en flagrant délit devront payer 135€ d’amende et perdront 3 points sur le permis de conduire.

Des exceptions à cette nouvelle infraction

Il existe cependant quelques exceptions à cette nouvelle infraction. La sécurité routière a précisé « les appareils pour les malentendants, ceux utilisés par les véhicules d’urgence ou pour la formation à la conduite sur un deux-roues motorisés » seront exemptés de cette réglementation.

Pour les particuliers, quelques équipements resteront autorisés, les professionnels ne pouvant pas se passer du téléphone, pourront encore utiliser des dispositifs Bluetooth, avec micro intégré et haut-parleur dans la voiture, qui s’apparentent plus à une conversation normale, avec une personne présente dans le véhicule. Si vous êtes concerné, il serait indiqué de vous renseigner sur ces appareils avant le 1er juillet !

Source


Nos dernières vidéos

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Voici pourquoi Xiaomi songe à vendre les appareils sans les chargeurs

Quel en serait l’intérêt ?

Fermer