Plusieurs sites pornos hackés, les données des clients déjà en vente sur le web

Un hacker connu sous le pseudo TheNeoBoss fait parler de lui sur la toile, ce dernier serait parvenu à pirater plusieurs sites pornos et a volé les identités de leurs utilisateurs.

Encore des sites pornos piratés

Le pirate se serait vanté d’avoir hacké les données personnelles d’au moins 273000 utilisateurs sur des sites pornographiques et l’a prouvé en mettant en vente les informations sur le web. Un nouveau piratage de sites pornos qui rappelle l’affaire Ashley Madison, il y a quelques mois.

États-Unis : nouveau piratage de sites pornos

Parmi les données hackées, on retrouve les noms, prénoms, pseudos, mots de passe, email, adresses IP et dans certains cas les adresses postales des utilisateurs. Plutôt gênant ! Les sites pornos piratés sont TeamSkeet, ThisGirlSucks, TeenyBlack.com et encore plusieurs autres appartenant aussi à l’éditeur Paper Street Media.

Cette attaque démontre une nouvelle fois la négligence que certains éditeurs peuvent afficher concernant la sécurité de leurs sites web. Le pirate avait en effet annoncé avoir découvert des failles permettant de réaliser des injections SQL et avait contacté directement l’éditeur pour lui demander une compensation en échange de l’information, ce que l’entreprise avait refusée, estimant qu’il s’agissait d’une extorsion.

Dans le même temps, l’éditeur Paper Street Media n’avait rien fait pour corriger la vulnérabilité, malgré son existence et donc son danger potentiel. Le pirate a donc trouvé un autre moyen de monétiser la découverte de cette faille, en mettant en vente les informations confidentielles des sites en question sur internet.

D’après les sites pornos qui ont été hackés, aucunes informations sur les cartes bancaires où sur d’éventuelles transactions n’ont pu être extraites de la base de données.

Source


Un commentaire

  1. On peut se demander les réelles motivations du hacker en question à pirater les sites pornos…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Remix OS
Remix OS s’invite sur les Nexus 9 et 10

Le système d’exploitation qui transforme les tablettes Android en ordinateurs.

Fermer