Pokki, un app store pour PC

Même si elles existaient sous d’autres formes avant, il est clair que les applications telles que nous les connaissons aujourd’hui sont nées avec l’iPhone et l’App Store d’Apple, copié ensuite par la plupart des éditeurs.

Même si elles existaient sous d’autres formes avant, il est clair que les applications telles que nous les connaissons aujourd’hui sont nées avec l’iPhone et l’App Store d’Apple, copié ensuite par la plupart des éditeurs.

pokki01 Pokki, un app store pour PC

Ces magasins d’applications ont cependant quelque-chose en commun : ils sont dédiés aux terminaux mobiles, puisqu’il parait plus facile pour l’utilisateur lambda d’installer une app sur mesure que d’aller chercher le service web correspondant (si tant est qu’il existe en version mobile). D’où le succès fulgurant des apps : pour une page web mobile du Monde consultée, combien de pages de l’application Le Monde ?

Pourquoi restreindre l’usage des apps au seul mobile après tout ? Apple a répondu à cette question en lançant il y a quelques semaines son App Store pour Mac OS, proposant des applications à installer sur un ordinateur de bureau ou portable signé Apple.

D’autres s’engouffrent dans la brèche. C’est le cas de SweetLabs, une start-up californienne basée à San Diego, qui vient de lancer Pokki, un app store pour PC sous Windows. Pokki ne nécessite aucune installation préalable : pour obtenir l’une des 8 applications disponibles (parmi lesquelles Gmail, Facebook ou encore WSJ), il suffit de cliquer sur leur icône et le téléchargement, puis l’installation s’effectue en quelques secondes.

L’application vient alors se loger dans votre barre de tâches Windows et vous notifie automatiquement de ses mises à jour. Un clic sur celle-ci permet de la lancer, mais le meilleur moyen d’utiliser Pokki est de cliquer sur son icône pour ouvrir un écran affichant toutes les apps installer et zapper parmi celles que l’on souhaite utiliser.

pokki02 Pokki, un app store pour PC

Les applications sont développées en HTML5 JavaScript et CSS et Pokki fournit un SDK (kit de développement) afin d’inciter les programmeurs à créer d’autres applications en vue d’élargir son offre.

Le service est gratuit, les premières applications aussi. J’ai testé avec Facebook, Gmail et le WSJ et pour l’instant l’expérience… n’est pas très concluante : quand je clique sur une icône, celle-ci disparaît de la barre des tâches et rien ne se passe, rien ne se lance. Bref, chez moi en tout cas (Windows 7), ça ne marche pas du tout… Il faudra faire un peu mieux pour convaincre les internautes de quitter leur navigateur, d’autant que celui-ci est de plus en plus performant. Si ça fonctionne chez vous dites-le dans les commentaires.

22 commentaires

  1. J’ai moi, avec Windows 7, cela fonctionne à peu près correctement. Seule Facebook ne semble pas vouloir se mettre à jour régulièrement.

    L’interface de ces applis est assez réussie (à mon goût) mais je me demande ce qu’il va se passer lorsque j’aurais 10, 20, 100 applis dans mon Pokki (je me rends compte en le tapant à quel point écrire « dans mon pokki » semble ridicule). Parcque le problème, c’est que Pokki, y s’incruste! Y vire les icones de mes programmes vers la droite!

    Encore une appli dans le pokki et je vais perdre cyberduck…

  2. Chez moi ça ne fonctionne pas non plus.
    Un regret pour moi, c’est qu’on ne puisse pas proposer d’apli utilisant flash …

  3. Téléchargement et installation accomplis sans aucun problème (au bout d’un long quart d’heure) sur Windows 7.
    L’icône Pokki ne se met pas dans la barre des programmes mais dans la barre d’outils, juste à gauche.

    Par contre, je viens de tester l’application Facebook, qui est bien pratique pour visualiser le fil d’actualités, mais, ce qui est dommage, c’est que dès qu’on clique sur une notification, un message ou une photo, ça ne s’ouvre pas dans l’application mais ça lance le navigateur par défaut.

  4. J’ai pu tester quelques applis il y a quelques mois, ça m’a pas convaincu.
    Par contre le SDK est assez sympa

  5. il y a allmyapps qui fait la même chose … c’est francais, et fonctionnel

  6. Mouais… Sinon, ça existe depuis des siècles sur n’importe quelle distribution Linux, mais bon évidemment, ça fait mieux de dire que c’est Apple qui l’a inventé !

  7. Un vrai « Appstore » pour windows il y a AllMyApps qui contient toutes les applications les plus souvent utilisees et qui se charge de tout mettre a jour tout seul.

    Pokki ressemble plus a une barre de widgets

  8. Eric

    @Guerini : c’est pour ça que je prends bien soin d’introduire mon article en disant « Même si elles existaient sous d’autres formes avant, il est clair que les applications telles que nous les connaissons aujourd’hui sont nées avec l’iPhone ». C’est justement aux distributions Linux que je pensais, mais il faut quand même être réaliste : ce n’est pas comparable. Apple n’a peut-être rien inventé mais son App Store est le premier à avoir conquis le grand public avec un système simple, attractif et des installations en un clic. Résultat, des centaines de milliers d’apps et des milliards de téléchargements. Plus grand chose à voir avec Linux.

  9. Pour la comparaison avec Linux c’est comme si tu disais « la calculette de poche n’a rien inventé, le boulier existait depuis des siècles » :-) Bref, aucun rapport. Par contre moi aussi je préfère allmyapps

  10. @Eric : « C’est justement aux distributions Linux que je pensais » et bien pourquoi ne pas le dire dans l’article ? Je suis d’accord, on ne joue pas dans la même catégorie, mais ça éviterait déjà que le « grand public » qui lit cet article ne fanfaronne que les dépôts logiciels (App Store) sont une nouvelle révolution d’Apple (de la même façon qu’on leur attribue déjà la souris, les fenêtres, etc.)
    @snappy : n’importe quoi, essaie une distribution linux avant de parler de boulier, tu constateras qu’elles sont sûrement bien plus modernes que ce que tu penses ; et même si je concède que la dimension n’est pas la même, le principe des App Store est bel et bien calqué sur les dépôts logiciels.

  11. C’est assez étonnant de ne pas sortir de version MacOs et Linux directement, quand on sait que les utilisateurs de ces deux plateformes sont plus enclins à payer [1][2][3] que les utilisateurs de Windows.

    D’autant plus que le SDK est basé sur Google Chrome, qui d’origine fonctionne sur les trois plateformes.

  12. Bertrand

    @Eric je sais :-) , juste une piqûre de rappel pour ceux qui serait passer à côté, et donné un point de comparaison. (mais j’ai oublié de mettre le lien vers l’article, mea culpa )

  13. En fait non, Apple n’a RIEN INVENTE. Il n’a fait que démocratiser un système que Sun a largement utilisé avec JNLP, The K Company avec KDE et probablement d’autres avant : le Store d’applications ainsi que la mise à jour automatique.

    Par ailleurs, on se payait les raccourcis depuis 12 ans avec
    Microsoft sur plateforme desktop et depuis quelques temps également sur les mobiles Nokia (au minimum).

    Apple s’est contenté de fusionner les 2 notions : AppStore et raccourcis.
    db

  14. Pingback: À lire cette semaine 10 | www.freva.net

  15. Je pensais que c’était un bon moyen d’accéder au réseaux sociaux sur un netbook. Malheureusement, la taille n’est pas adaptée à la résolution d’un netbook (1024×600 en ce qui me concerne). Je ne vois pas la barre du haut qui contient les filtres Home, Mentions, … (je parle de Tweeki). Dommage, à moins que je n’ai loupé quelque chose.

  16. Pingback: Info: Les brèves social media de la semaine | Friday Wear Mag

Lire les articles précédents :
Le Pape écrit son premier Tweet, un RT un péché pardonné !

Le charismatique et définitivement "Djeuns" Pape Benoit XVI (vous sentez l'ironie dans ma voix ?) va peut-être reconsidérer son nom...

Fermer