PonoMusic et PonoPlayer : le succÚs fou de la musique en haute résolution

PonoPlayer, c’est le nom de ce lecteur de musique qui fait actuellement un tabac sur Kickstarter. Mais pourquoi ?

Pono

PrĂšs de 5 millions de dollars, c’est actuellement la somme qui a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© levĂ©e par la campagne de financement participatif de Pono. Et on est encore Ă  21 jours de l’échĂ©ance de celle-ci, ce qui nous laisse imaginer la somme totale qui pourrait ĂȘtre rĂ©coltĂ©e. Il s’agit d’un lecteur de musique portable (le PonoPlayer) mais aussi d’un service de tĂ©lĂ©chargement (PonoMusic).

Mais qu’est-ce que PonoMusic a de particulier ? Il y a quelques annĂ©es, lorsque nous avons dĂ©couvert le format mp3, on s’est exclamé : tant de morceaux pour si peu de stockage dĂ©vorĂ©. Mais certains d’entre nous ont peut-ĂȘtre oubliĂ© que qui dit mp3 dit forcĂ©ment compression et donc altĂ©ration du signal (un signal qui est dĂ©jĂ  modifiĂ© via la numĂ©risation).

Ce que le projet propose, c’est la musique Ă  l’état pur, telle qu’elle a Ă©tĂ© enregistrĂ©e dans les studios, avec le souci du rĂ©alisme et celui de respecter le moindre dĂ©tail voulu par l’artiste. PonoMusic sera donc un store pas comme les autres puisqu’il proposera des tĂ©lĂ©chargements (pas de streaming) de morceaux sous les formats « FLAC » suivants :

  • QualitĂ© “CD” – 1411 kbps (44.1 kHz/16 bit)
  • Haute rĂ©solution –  2304 kbps (48 kHz/24 bit)
  • TrĂšs haute rĂ©solution – 4608 kbps (96 kHz/24 bit)
  • Ultra-haute rĂ©solution – 9216 kbps (192 kHz/24 bit)

Pour comparer, un fichier MP3 a un « bit rate » de 192 Ă  256 kbps. Autant dire que ce sera volumineux. Mais n’oublions pas que nous sommes en 2014 et non dans les annĂ©es 90. Les problĂšmes liĂ©s au stockage de donnĂ©es sont plus au moins Ă©tĂ© rĂ©solus et nous n’avons plus les mĂȘmes prĂ©textes pour sacrifier la qualitĂ© de la musique que l’on Ă©coute.

Le projet a par ailleurs le soutien d’une grande partie de l’industrie du disque : des labels et des artistes. Le prix annoncĂ© d’un album variera entre $14.99 et $24.99.

C’est quoi ce drîle d’iPod ?

Le lecteur qui accompagne le service PonoMusic est le PonoPlayer. Il a été optimisé par les ingénieurs pour donner le meilleur des morceaux non-compressés, téléchargeables sur PonoMusic (zéro compromis sur la qualité, affirme-t-on). Le lecteur supporte également les autres formats audio.

Le lecteur a une mémoire interne de 64 GB, extensible avec une carte microSD, ce qui peut donner un total de 128 GB. Cette mémoire peut contenir prÚs de 800 morceaux sous le format Ultra-haute résolution (192 kHz/24 bit) proposé sur PonoMusic.

Outre cette optimisation pour l’écoute en haute rĂ©solution, le PonoPlayer arbore un Ă©cran tactile et trois boutons en façade (deux boutons volume et un bouton ON/OFF). Au niveau de la connectique, il y a un port USB pour transfĂ©rer les fichiers et deux sorties audio : l’une pour les casques et l’autre pour amplifier la musique dans sa voiture ou son salon. L’autonomie annoncĂ©e par le constructeur est de 8 heures. Le prix : autour des 400 dollars.


25 commentaires

  1. Salut !

    Je suis 100% pour ce format plutĂŽt que le MP3 dĂ©gradĂ© vendu Ă  prix d’or !
    Mais pourquoi autant de Buzz et d’attente, alors que l’on a dĂ©jĂ  Qobuz ?

    Un client de Qobuz

  2. ConcrĂštement, ça apporte quoi de plus qu’un lecteur qui lit du Flac ?
    Juste ça : « Il a Ă©tĂ© optimisĂ© par les ingĂ©nieurs pour donner le meilleur des morceaux non-compressĂ©s » ?

  3. Il faut arrĂȘter avec « qui a la plus grosse ». D’aprĂšs le ThĂ©orĂšme d’Ă©chantillonnage de Nyquist-Shannon, si l’on veut Ă©chantillonner un signal sans perte, il suffit d’avoir une frĂ©quence d’échantillonnage supĂ©rieur Ă  deux fois l’amplitude du signal que l’on Ă©chantillonne. Donc pour l’oreille humaine qui entend au grand maximum de 16Hz Ă  20Khz, on a une amplitude d’environ 20Khz donc tout Ă©chantillonnage supĂ©rieur Ă  40Khz sera sans perte. 41Khz sera sans perte, 44Khz le sera aussi. A quoi sert d’Ă©chantillonner Ă  96 ou 192 Khz pour le consommateur final? Pour faire Ă©couter sa musique Ă  son chien? pour la retravailler en studio? Je sais qu’au moment de l’enregistrement il est plus facile de construire un filtre qui enlĂšvera les frĂ©quences entre 20khz et 48khz plutĂŽt que 20khz et 22khz (pour l’aliasing), mais je pense qu’une fois venu le moment de l’encodage, les filtres numĂ©riques s’en occupent trĂšs bien.

    Aussi, pourquoi encoder leur lossless QualitĂ© “CD” Ă  1400kbps quand mes fichiers FLAC sont gĂ©nĂ©ralement entre 700 et 1000kbps?

    Et qui a le casque nĂ©cessaire pour faire la diffĂ©rence entre un mp3 @ 192kbps et du FLAC? Certainement pas tous ceux qui Ă©coutent leur musique actuellement avec leur tĂ©lĂ©phone, et je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de monde qui soit prĂȘt Ă  investir dans un casque.

  4. Je viens de vĂ©rifier, ce n’est pas du FLAC mais du PCM non compactĂ© comme sur un CD. 44.1 kHz * 16bits * 2 (stereo) = 1411kbps, je comprends pas pourquoi ils marquent FLAC sur leur page de promo. Et mĂȘme si ne nous sommes plus dans les annĂ©es 90 et que les disques durs font maintenant plusieurs To, je me vois mal sacrifier 700Mo par album sur les 16Go de mon lecteur MP3 ou tĂ©lĂ©phone. Qui voudrait d’un lecteur dont les capacitĂ©s seraient de 56 albums « trĂšs haute rĂ©solution » pour 128Go de mĂ©moire? Attendre plusieurs heures pour tĂ©lĂ©charger un album de 2,3 Go?

    Bref vous l’aurez compris, j’ai l’impression que ce projet n’est pas sĂ©rieux et que les investisseurs sont fous. La seule chance de ce projet c’est d’ĂȘtre sponsorisĂ© par les artistes et que les gens voulant le « meilleur » dĂ©boursent l’argent demandĂ© pour bĂ©nĂ©ficier d’un effet placĂ©bo.

  5. SacrĂ© condensĂ© de blabla audiophile, le site du Pono ! Qu’on m’amĂšne quelqu’un qui peut faire la diffĂ©rence entre du wav 44.1/16 et du 192/24…

    Et juste une petite remarque : la numérisation ne modifie pas le signal restitué, elle ne modifie que la forme sous laquelle il est stocké.

  6. Mr Patator on

    @O’Timmins: Effectivement, difficile de faire la diffĂ©rence, mais le produit a le mĂ©rite d’exister, mĂȘme si je le trouve trop cher par rapport au Fiio X3 que j’ai achetĂ© pour 200€.
    Par contre faire du FLAC au lieu du mp3, la différence de qualité est flagrante. Et surtout, ces types de lecteurs sont spécialement dédiés au raccordement à une chaine hifi, autant dire que le souffle lors de la lecture des pistes est inexistant!

  7. Le FLAC ca s’écoute a la maison, sur de bonnes enceintes, ou sur un casque qui passe vraiment pas inaperçu du genre des AKG 242 qui passe toutes les frequences (pas du beat machin…)… bref a la maison …

    Et quand vous apprĂ©cierez le FLAC format, vous repasserez sur du Vinyl, et la vous serez trĂšs proche de l’extase.

    Tres bonne initiative quand meme de proposer un format qui n’est pas compresse. J’ai l’impression de me faire voler quand j’achete un album MP3 et que je le passe sur ma chaine (car le vynil n’est pas dispo)

  8. On peut prĂ©fĂ©rer le son du vinyle, mais quant Ă  ĂȘtre proche de l’extase… Le CD est bien meilleur sur tous les plans.

  9. D’accord avec Sylvain sauf que je lui dirai que ce n’est pas une impression qu’il a,… il se fait voler,… jamais achetĂ© un seul mp3,… sur E-bay j’achĂšte les cd / vinyles Ă  des prix plus bas que le mp3,… donc pourquoi ne pas convertir soi-mĂȘme au format que l’on veut ? le mp3 se justifiait lorsqu’il y avait encore les modem (tu tu tu tiiiiiii, pour ceux qui s’en souviennent) aujourd’hui avec la vitesse de tĂ©lĂ©chargement le mp3 ne se justifie plus,… j’ai du mal Ă  comprendre cette logique commerciale et le stockage n’est plus un problĂšme non plus comme on le dit trĂšs justement dans l’article.

    En ce qui concerne le PONO trĂšs bonne initiative afin de faire disparaitre le mp3 (c’est un peu comme l’histoire du VHS ce n’Ă©tait pas le meilleur format et pourtant il s’est impossĂ© Ă  l’Ă©poque face au Betamax et V2000),… mais si il faut le raccorder Ă  une chaine HIFI je prĂ©fĂšre un vrai Streamer (style OLIVE ou CYRUS + NAS),… mais le budget n’est pas de 400 dollars 🙂

  10. Mr Patator on

    @sylvain: ça tombe bien, en mobilitĂ© j’utilise des Shure 210 et pour la maison des AKG 272. Je dois dire que ça donne trĂšs bien avec Fiio en FLAC.

  11. Et oui depuis longtemps qobuz propose du master record, avec un lecteur aussi simple mais de qualitĂ© qu’un Hifiman et c’est le bonheur (presque audiophile).
    Je dis ça je ne dis rien ….

  12. Une note qui n’honore pas Presse Citron, si j’Ă©tais mĂ©chant je dirais un bon bullshit copier coller du communiquĂ© de presse par un gus qui n’y comprend que dalle
 (un peu violent je le reconnais mais rien de personnel juste que c’est gonflant de voir des inepties rĂ©gurgitĂ©es sans une once de rĂ©flexion)

    Le Pono, un lecteur audio comme il en existe dĂ©jĂ  plein et ne parlons pas de tous les smartphones et tablettes capable de lire n’importe quel format. Mais il est portĂ© par l’immense Neil Young


    On parie un grand flop ? Mon intuition c’est que c’est un moyen d’obliger les grandes plate-forme comme iTunes ou Amazon a proposer des formats lossless (Flac, Alac etc).

    Juste un indice, la musique ça n’est pas que des chiffres

    Sinon une source pour les anglophones http://www.marco.org/2014/03/1.....g-material

  13. Je suis d’accord pour dire que cet appareil n’a pas Ă©tĂ© assez rĂ©flĂ©chi.
    Si la cible est le marchĂ© audiophile, l’utilisation est limitĂ©e.
    La mĂ©moire de stockage est ridiculement petite, surtout pour des formats si gourmands. Les amateurs de musique ont souvent une collection musicale trĂšs large. Le convertisseur digital/analogique est certainement de piĂštre qualitĂ©, et le comble, il n’y a pas de sortir numĂ©rique (ni bluetooth Ă  la limite). Autant dire que personne ne souhaitera brancher ce lecteur Ă  son installation sonore, pour peu qu’il soit un minimum attentif Ă  la restitution de la musique. Enfin s’il n’est pas possible de se connecter en wifi pour tĂ©lĂ©charger directement les morceaux depuis la plateforme, voir les Ă©couter en streaming, ça limite encore plus.
    Par ailleurs ils auraient pu aller plus loin qu’un simple lecteur digital (finalement pas bien plus Ă©voluĂ© que ce qu’on trouve depuis des annĂ©es sur le marchĂ©) en s’inspirant de qobuz, et affichant sur le lecteur des informations supplĂ©mentaires sur l’artiste, la pochette et le livret de l’album… Bref une expĂ©rience plus aboutie pour les vrais fans de musique.
    Ce n’est que mon avis, mais je trouve que le produit n’est pas fini et rate sa cible.

  14. le dĂ©bat sans fin de la qualitĂ© audio…qui n’intĂ©resse que les audiophiles…
    quand on voit dans les trains (par exemple) que les 3/4 utilisent leurs tĂ©lĂ©phones et le casque d’origine pour Ă©couter de la musique formatĂ©e.
    Et la qualitĂ© du son ne dĂ©pend pas que de l’encodage, mais aussi beaucoup de l’enregistrement studio original et de l’ingĂ© son. Je pense qu’un mp3 256kb ou flac de Francis Cabrel (parcequ’il apporte toujours un soin particulier Ă  l’enregistrement) sera toujours de meilleur qualitĂ© musicale qu’un morceau de david guetta non compressĂ©.

    Et puis la forme de ce lecteur est juste horrible et pas du tout ergonomique

  15. Mr Patator on

    @arnaud: l’encombrement et le prix impose de limiter la mĂ©moire interne Ă  64Gb. CelĂ  dit, c’est extensible par microSD, tout comme le Fiio X3. Pour en possĂ©der un avec une carte de 64Gb, je peux dire qu’en moyenne avec des albums FLAC de 400Mb (donc plus de 160 albums), en situation de mobilitĂ©, c’est largement suffisant.
    Ce genre de lecteur de musique HD n’est pas une nĂ©cessitĂ©, mais manquait jusqu’Ă  prĂ©sent sur le marchĂ©: enfin un lecteur qui lit autre chose que du mp3!.
    Rien ne te dis que le DAC soit si mauvais, encore une fois celui du Fiio apparemment de trĂšs bonne qualitĂ©. Quand au Bluetooth, je ne sais pas s’il est capable de transporter le flux sans l’altĂ©rer. Le wifi quand a lui, c’est s’assurer de vider sa batterie en un rien de temps.
    Je crois que ce genre d’appareil qui lit de la musique HD et rien d’autre, mais qui le fait bien, va justement Ă  contre courant de la tendance du smartphone qui fait tout, mais rien parfaitement.
    La solution qobuz, je ne trouve pas ca terrible: effectivement c’est de l’audio HD avec des mĂ©tadatas envoyĂ©es au lecteur, mais ça reste une app pour smartphone, donc avec tous les problĂšmes de souffle, microcoupure et parasites qui sont rĂ©dhibitoires pour de l’Ă©coute en audio HD. Il suffit de brancher un bon casque pour s’en rendre compte.

  16. TrĂšs rigolo vos commentaires. J’imagine que la plupart d’entre vous, qui donne un avis, ne travaille pas dans l’industrie musicale, Ă©coute la musique sur un ipod en mp3 depuis des annĂ©es, on un casque Ă  moins de 80 euros… bref.
    Un cd est meilleur sur tout les points qu’un vinyle ? Mais quel point ? Techniquement ?
    Personne ne fait la différence entre du 16bits 44,1 et du 24bits 192khz?
    Ok.
    Le mp3 à tellement formaté les oreilles ces derniÚres années, que effectivement, plus personne ne fait de différence !
    Il ne faut pas oublier que parler de musique, c’est avant tout parler d’Ă©motion. C’est tout de mĂȘme le but. Si on s’emmerde la vie pendant des plombes, Ă  composer des albums, les enregistrer, les mixer, et tout cela avec tout un tas de materiel, c’est tout simplement pour procurer Ă  l’auditeur, une Ă©motion !

    Et ce qui est certain, c’est que le Mp3, la dĂ©truit cette Ă©motion !

    Donc oui, l’initiative est trĂšs bien ! Reste juste le prix de l’album annoncĂ©, entre 15 et 25 dollars, qui je trouve est cher. 25 dollars pour un album en dĂ©matĂ©rialisĂ©, sans objet, sans pochette, c’est cher. On verra bien.

  17. @Mr Patator Qobuz une app smartphone ? Plutot rĂ©ducteur !! Qobuz permet de tĂ©lĂ©charger du FLAC et de la qualitĂ© Studio Master, que tu peux lire sur tout bon Ă©quipement HiFi 😉

  18. Question : Si j’achĂšte un album au format vinyle ou CD. Est-ce que je peux tĂ©lĂ©charger cet album au format FLAC en toute lĂ©galitĂ©? Ou alors je dois encore dĂ©bourser?

  19. @Mr Patator
    400Mo c’est vrai pour un album flac 44100 Hz 16bit, mais si on passe Ă  du 192000 Hz 24bit c’est une autre histoire. Bien sĂ»r ce n’est pas forcĂ©ment ce que souhaitent la plupart des gens.

    L’initiative est bonne, mais pourrait ĂȘtre plus aboutie et c’est dommage. D’ailleurs comme le disait une autre personne plus haut, le design est aussi trĂšs moche.

  20. @Vincent ben en l’Ă©tat du marchĂ© non, aucune maison de disque ne propose gratuitement le tĂ©lĂ©chargement en Flac mĂȘme si vous avez le cd ou le vinyle.

    @MrPatator « en moyenne avec des albums FLAC de 400Mb » ça c’est pour des albums en 16bit/44,1kHz mais si tout en restant en Flac on passe Ă  des albums en 24bits/192kHz on multiplie la taille entre 3 et 6 fois plus.

    Et ceux qui rĂ©pĂšte le mp3, le mp3, vous parlez d’un mp3 encodĂ© Ă  quel bitrate ? Vous ĂȘtes bien certains de pouvoir distinguer un mp3 VBR encodĂ© Ă  320kbit/s de l’original ?

    @Caillou c’est assez logique le Flac est un format compressĂ© non destructeur, en entrĂ©e de DAC tous les plus flux sont dĂ©codĂ©e en PCM par le lecteur et parfaitement identiques Ă  l’original.

  21. @f1oren je suis d’accord, en l’Ă©tat rien n’existe, mais on peut gĂ©nĂ©ralement trouver ces albums flac par d’autre moyen… La question Ă©tait plutĂŽt : est-ce que c’est rĂ©prĂ©hensible?

  22. Mr Patator on

    @Arnaud: OK je comprend mieux. Je n’ai que des FLAC 16bits 44100Hz, Ă©tant donnĂ© que je les ai rippĂ©s de mes CDs, monter en qualitĂ© ne m’apporte rien.
    Il est vrai que le look, l’interface et les fonctionnalitĂ©s des lecteurs actuels sont assez basiques, mais c’est un dĂ©but.

  23. @Jean : Sympa ce procĂšs d’intention… Je suis musicien, Ă©quipĂ© d’un trĂšs bon casque (DT990) et de quelques cartes son respectables.

    « Un cd est meilleur sur tout les points qu’un vinyle ? Mais quel point ? Techniquement ? »
    Sur tous les points techniques qui importent dans la reproduction fidĂšle de la musique : Ă©tendue et respect du spectre, distorsion Ă  basse et haute frĂ©quence, usure, qualitĂ© de la copie, etc… Ă  tel point qu’on considĂšre que le meilleur son vinyle est Ă©quivalent Ă  une numĂ©risation sur 12 bits Ă  32khz.

    « Le mp3 Ă  tellement formatĂ© les oreilles ces derniĂšres annĂ©es, que effectivement, plus personne ne fait de diffĂ©rence ! »
    Les rĂ©sultats de quelques tests ABX que l’on peut trouver sur le net Ă  ce sujet indiquent que l’on peut distinguer Ă  l’oreille un wav d’un mp3 quand on descend sous les 160kbit/s (et encore…). Faites un ABX et on en reparle.

    « Il ne faut pas oublier que parler de musique, c’est avant tout parler d’émotion. […]
    Et ce qui est certain, c’est que le Mp3, la dĂ©truit cette Ă©motion ! »
    Si quand on parle musique, on peut parler Ă©motion, quand on parle de qualitĂ© de son, on parle quantitatif, mesure, science. L’Ă©motion ne se mesure pas, et c’est bien pour ça que c’est le seul argument qui reste aux vendeurs de matĂ©riel idiophile, et qu’ils brandissent bien haut comme Ă©tant la consĂ©quence directe d’une augmentation dĂ©mesurĂ©e du dĂ©bit audio, ce qui est dĂ©bile : personne n’a jamais eu d’orgasme en Ă©coutant du DSD. Pourtant, 1 bit Ă  2.8MHz, ça devrait en faire de l’Ă©motion.

    Pour moi, le seul avantage de ce lecteur sur la concurrence, c’est sa sortie basse impĂ©dance Ă  un niveau compatible avec le matĂ©riel grand public.

  24. Pour ma pare, ce que j’aime dans le vinyl c’est comme tu dis l’emotion.
    Tout est bĂąti sur « l’optimisation » sur le vinyl avec l’enregistrement des frĂ©quences utilises et l’optimisation de celles-ci. Le format ne permet pas d’avoir une immence donnes d’information a restituer

    Ma chaine est en mode « Direct » sans equalizer, ce que je ne peux pas me permettre sur un CD ou je suis oblige de faire un rĂ©glage equalizer pour avoir un son » proche de ce que le compositeur » a cherche a transmettre… et quelaues chose avec des basses et aigus

    Mais c’est indĂ©niable, l’Ă©chantillonnage est passe par la.
    MP3 pour etre honnĂȘte : un bon encodage en 320 passe tres bien et vaut un FLAC.
    Je n’ai pas le prĂ©tention de pouvoir en faire une diffĂ©rence enorme

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Pernod Ricard a déjà une vision du bar connecté de demain

Un objet de plus qui pourrait bien devenir le Must Have du futur pour les adeptes de la mixologie :...

Fermer