Pornostagram : des accès VIP en exclu pour les lecteurs de Presse-citron

Vous aimez Instagram ? Et il vous est aussi arrivé de partager des photos quelque peu intimes avec votre téléphone mobile ? Donc vous êtes mûr(e)s pour Pornostagram, le site qui mixe de façon très maline le concept d’Instagram et le sexting.

Bon, des sites qui déclinent un concept en vogue en version érotique ou porno, cela n’a rien de très nouveau, et ce ne sont pas les amateurs et amatrices de PornTube ou YouPorn qui me diront le contraire. Pourquoi cet intérêt subit pour ce nouvel arrivant dans la grande partouze du web joyeux et débridé ?

Parce-que, outre la bonne idée du site, il se trouve que le fondateur de Pornostagram est lyonnais. Mieux, nous nous connaissons très bien lui et moi, et vous aussi vous le connaissez puisqu’il n’est autre que Quentin, qui s’occupe de la rubrique Musique et Web sur Presse-citron.

Quentin n’est pas plus ni moins obsédé par le porn que n’importe-quel autre garçon à peu près normalement constitué, ou alors cela ne se voit pas. Lors de nos quelques discussions récentes, antérieures au lancement de Pornostagram, le sujet n’a jamais été abordé, même quand nous parlions de startups, d’entrepreneuriat, d’idées originales, de concepts à inventer, ou.. de foot (Quentin a joué longtemps à haut niveau et a failli passer pro avant qu’une blessure ne stoppe net sa progression).

L’érotisme « social » comme levier de notoriété

Mais le gars est un entrepreneur ambitieux – au sens positif du terme – et il a compris une chose fondamentale : pour se faire connaitre rapidement sur le Web et pouvoir lancer des projets qui tiennent la route, rien de tel que de lancer parallèlement à ses activités principales un site qui génère un peu de buzz, et donc de notoriété. Et quoi de mieux que de faire parler de soi autour d’une idée qui mixe si possible réseaux sociaux et érotisme ? Pornostagram était né, et, alors que le site n’est pas encore ouvert officiellement au public (accès par invitations), il compte déjà 6000 membres en deux mois d’existence. Selon Quentin, « il y a déjà des actrices célèbres qui se sont inscrites dont Jessica Jaymes (90 000 followers), Jade Vixen ou encore Gigi Loren. » Ravi de faire votre connaissance, mesdames.

Bien sûr, d’aucuns pourront penser que la démarche est quelque peu osée, car le risque de se retrouver « catalogué » existe, mais ce serait ignorer que le garçon a déjà une belle startup à son actif, MyBandMarket, qui s’impose peu à peu dans un domaine complètement différent, celui de la musique. Un site qui possède déjà une vraie notoriété, une légitimité et une communauté active et grandissante. Pornostagram vient en side-project pour le plaisir mais aussi pour aider le jeune entrepreneur à démonter qu’il peut développer différents concepts et fédérer rapidement une communauté autour de ses applications. Et il ne s’arrêtera sûrement pas là, Pornostragram n’étant qu’une composante d’un probable futur réseau de sites et applications ciblés.

Bref, le truc, qui va ouvrir d’ici quelques jours, devrait rouler tranquille et engranger rapidement quelques dizaines de milliers de membres qui vont partager fébrilement leurs clichés de bustes sépia et de fesses lomographiées, voire plus si affinités, pour leur plus grand bonheur.

Justement, pour accéder audit bonheur, vous n’êtes qu’à un clic : Quentin m’a filé une invitation VIP rien que pour vous. Il vous suffit de cliquer ici, de créer votre compte, et vous pourrez pénétrer le site comme un membre à part entière.

 

Invité
20 juin 2013

« et vous pourrez pénétrer sur le site comme un membre à part entière. »

LOL

Invité

très belle idée qui marchera à coup sûre!

Invité
20 juin 2013

D’autres grands noms sont passés par là… Xavier Niel a bien lancé un site Minitel rose en début de carrière…

Bref, si le site ne m’intéresse pas (je suis pourtant un homme :D), bonne chance pour ce site

Invité
20 juin 2013

Super initiative ! Je suis Lyonnais depuis peu et je viens de réaliser en lisant votre article que  » Mybandmarket  » est situé à moins de 10m de moi. En effet, leurs locaux sont situés dans le bâtiment en face du mien au même étage ! Je les vois donc travailler de vitre à vitre et j’ai eu le plaisir de les rencontrer la semaine dernière lors d’un showroom.
Je crois beaucoup en l’avenir de Pornostagram car le concept est séduisant (excitant ?).
Un grand bravo à Quentin avec qui je vais tenter de parler à la pause-café ;)

Invité
RobinA
20 juin 2013

Au début ça m’a fait marrer, mais sérieusement l’idée peut vraiment marcher j’en suis sur !

Invité

Héhé pourquoi pas !

Invité
20 juin 2013

Belle idée, mais dommage qu’il n’ait pas pensé aux belges lors de l’inscription (le choix de la Belgique n’est pas possible)

Invité
20 juin 2013

L’idée déchire mais faut voir se qui seras posté, ne pas oubliez les droit d’auteurs.

Invité
touff
20 juin 2013

Salut!
Ça peut marcher, mais je me dis qu’ayant twitter, je ne vois pas ce que ça peut m’apporter de plus… Et au moins avec twitter je passe moins pour un pervers… :)
Le seul avantage que je vois: pas de limitation du nombres de photos publiées!

Invité
Ikaly
20 juin 2013

z’allez surtout vous prendre une cartouche sur le nom… trop similaire à instagram qui peut induire en erreur les utilisateurs en laissant penser que c’est un sous produit de leur application.

 
Lire les articles précédents :
Facebook, des images directement insérées dans les commentaires

Bientôt vous pourrez publier des images directement dans vos commentaires Facebook, plus besoin de passer par des liens.

Fermer