Après le web qui passe à la télé, c’est la télé qui passe sur le web. Ainsi chez France 5 il semblerait qu’on suive quelque peu ce qui se dit dans les blogs et les communautés internet et que tout ce foisonnement ait donné des idées sur une façon inédite d’assurer la promotion, ou en

Après le web qui passe à la télé, c’est la télé qui passe sur le web.

Ainsi chez France 5 il semblerait qu’on suive quelque peu ce qui se dit dans les blogs et les communautés internet et que tout ce foisonnement ait donné des idées sur une façon inédite d’assurer la promotion, ou en tout cas une visibilité supplémentaire à une émission de télévision.

L’émission en question c’est Médias, le magazine, présentée par Thomas Hugues, diffusée chaque samedi à 12h et rediffusée le dimanche à partir de 16h40.

Médias, le magazine est, comme son nom l’indique clairement, une émission sur l’actualité des médias qui, contrairement à d’autres show de même catégorie, ne traite pas que de la TV, mais de tous les médias, à savoir presse écrite, radio, TV et… internet (même si cette dernière rubrique gagnerait à être un peu plus étoffée, nous en parlons dans l’interview).

Pour présenter et mener ce nouveau rendez-vous, Thomas Hugues analyse et décrypte, selon le terme consacré, la façon dont l’information est traitée et nous est présentée, sans concession, en toute indépendance, mais aussi sans arrogance.

J’ai été invité à interviewer Thomas Hugues pour en savoir un peu plus sur Médias, le magazine, tâche dont je me suis acquittée avec plaisir et curiosité. Faire sa première vraie interview vidéo avec un professionnel connu et reconnu de la TV est une expérience qui ne se refuse pas.

Magnéto !

(musique du générique : Brads Sucks – Dropping Out Of School)