Pour Edward Snowden, la nouvelle appli de Google est une passoire

Selon Snowden, il ne faut pas utiliser la nouvelle application de chat de Google.

Incognito

L’agenda de Google pour les prochains mois risque d’être assez chargé. Comme vous le savez peut-être déjà, la firme américaine organise actuellement sa conférence I/O pour les développeurs. Et si celle-ci intéresse autant le monde techo, c’est parce que c’est lors de cette conférence que Google dévoile ses nouveautés à venir, dont la plupart seront disponibles cet automne. Pour la Google I/O 2016, les nouveautés sont très nombreuses.

Parmi les produits révélés par Google à cette occasion, il y eu une (énième) application de messagerie appelée Allo. Celle-ci se distingue des concurrents comme WhatsApp ou Messenger par la présence d’Assistant, la nouvelle intelligence artificielle de Google.

Grâce à Assistant, Allo peut analyser le contexte de vos conversations et suggérer des réponses. Et le plus intéressant (ou inquiétant) avec cette messagerie intelligente, c’est que plus vous l’utiliserez, plus elle saura comment vous répondez et plus les réponses pré-écrites seront pertinentes.

Google Allo

« Evitez-la pour le moment »

Mais ce n’est pas tout car Allo propose aussi un mode incognito qui permet de discuter de manière plus discrète. Concrètement, ce mode permet d’échanger des messages chiffrés de bout en bout (une méthode de chiffrement qui est activé par défaut sur WhatsApp), d’avoir des notifications privées et de définir une date d’expiration pour les messages. Google peut aussi se vanter du fait que pour cette fonctionnalité, il a eu recours à l’expertise d’Open Whisper Systems, l’organisation qui a développé Signal (l’application préférée d’Edward Snowden), en termes de sécurité.

Cependant, à peine présenté, Allo est déjà critiqué. Ce que ses détracteurs reprochent à Allo, c’est le fait que le mode Incognito n’est pas activé par défaut. Sur Twitter, le lanceur d’alertes Edward Snowden conseille tout simplement de ne pas utiliser la nouvelle application : « La décision de Google de désactiver par défaut le chiffrement de bout en bout sur sa nouvelle application de chat Allo est dangereuse et la rend peu sûre. Evitez-la pour le moment ».

5 commentaires

  1. D’un côté je suis d’accord dans le sens où à la différence de Telegram l’application est chiffré de base ici s’il faut demander un effort de la part de l’utilisateur il ne le fera pour la plupart du temps casi jamais (sauf personnes intéressé par leur anonymat et la technologie trop peu à mon goût). De ce fait oui cela peut présenter un risque pour les informations des utilisateurs de l’application. Cependant de là à dire une passoire il y a un monde malgré le code ouvert sur les smartphones Android type Samsung, Wiko, HTC … par exemple on remarque que les beugs sont plus virulents sur iPhone (erreur 53 par exemple).

    En résumé il y a des efforts à faire sur cette appli mais je ne pense pas que ce soit une passoire

  2. Presse-Citron, s’il vous plaît, pas plus de titres putaclic.
    Je regrette l’époque où je vous considérais comme un véritable site d’information high-tech, au même rang qu’un certain Nextinpact, pour ne pas le citer.
    Je suis attristé de voir à quel point vous êtes tombés bien bas.

    • Eric

      Cher courageux anonyme,
      Si vous voulez voir de vrais titres putaclic, je peux vous donner quelques adresses.
      Quant à la comparaison avec le site que vous mentionnez (pour ne pas le citer), je vous avoue que je prends plutôt comme un compliment le fait de ne pas leur ressembler.

  3. On s’en fou de l’avis de Snowden. N’oubliez pas qu’il conseille l’utilisation de TAILS alors que cette distribution contient une version de Firefox où les cookies et webrtc sont actifs ce qui permet, même avec TOR, de récupérer votre ip locale (et bien plus)

Répondre

Lire les articles précédents :
Un Chromebook
Les ventes des Chromebooks de Google dépassent celles des Macs d’Apple

Selon IDC, au premier trimestre 2016, il s’est vendu plus de Chromebooks que de Macs.

Fermer