Pour les piétons accros à leurs smartphones, l’Australie teste des feux au sol

Des feux de signalisation spéciaux pour les gens qui regardent en bas à cause de leurs smartphones.

Un piéton traverse la rue

Faut-il sanctionner les personnes qui utilisent leurs téléphones en marchant ou est-ce aux rues de s’adapter à cette nouvelle habitude ? La question, aujourd’hui, pourrait faire l’objet d’un long débat.

La semaine dernière, la société GMF a lancé une campagne de prévention sur les risques encourus par les piétons scotchés à leurs smartphones. Une enquête d’OpinionWay a montré que 77 % des Français téléphonent en marchant et, comme le rapporte le Parisien, « parmi les 18-24 ans rivés à leur smartphone, 16 % ont déjà frôlé une collision avec un cycliste, 14 % ont échappé de peu à une voiture et 8 % se sont déjà fait renverser par un véhicule ». 

Aujourd’hui, certains pensent qu’il faudrait tout simplement interdire l’utilisation du smartphone en marchant. Dans l’Etat du New Jersey, aux USA, par exemple, une proposition de loi pour punir les piétons distraits avec une amende de 15 dollars et 15 jours d’emprisonnement a déjà été annoncée.

Mais l’autre solution, pour protéger les piétons distraits par leurs mobiles, pourrait aussi être la mise en place de feux de signalisation au sol. Et c’est ce que teste l’Australie. Selon le site Mashable, le contribuable va y dépenser 250 000 dollars pour tester des feux placés au sol et supposés attirer l’attention des mobinautes. Dans le New South Wales, l’Etat dont Sydney est la capitale, 61 piétons ont été tués par des accidents en 2015, ce qui représente une hausse de 49 % par rapport à 2014.

Le responsable du Centre for Road Safety australien, Bernard Carlon, explique à Mashable Australia que « les feux sont destinés aux piétons qui utilisent leurs smartphones, qui ne regardent pas où ils marchent ». D’après le site, ces signalisations au sol devraient être testées à Sydney.

Par ailleurs, l’Australie n’est pas la première à avoir cette (bonne) idée. Dans la municipalité d’Augsburg, en Allemagne, on teste aussi des dispositifs similaires, toujours dans l’optique de protéger les zombies du smartphone contre les accidents.

Officials in Augsburg in the Bavaria region have built lights into the pavement at two tram stops in the city, The Local…

Posted by Navigators Guide on Friday, May 20, 2016

Répondre

Lire les articles précédents :
Capture d'écran par Motherboard
Insolite : A peine lancé, ce clone nord-coréen de Facebook a été piraté

Le mot de passe de l’administrateur du site était « password ».

Fermer