Pour Peter Sunde, le piratage a besoin d’innovation

Pour le co-fondateur de Pirate Bay, il est temps que de nouveaux activistes avec de nouvelles idéologies prennent le relais.

By xm7 (http://tpbtrialimages.blogspot.com/) [Copyrighted free use], via Wikimedia Commons

By xm7 (http://tpbtrialimages.blogspot.com/) [Copyrighted free use], via Wikimedia Commons

Suite à l’arrestation du propriétaire présumé de Kickass Torrents et à la fermeture du site (ou du moins de l’original, puisque des clones sont déjà arrivés), le site TorrentFreak a  publié un épisode spécial de son podcast pour évoquer cet événement. Et parmi les invités figuraient Peter Sunde, l’un des co-fondateurs de Pirate Bay (mais qui n’a plus rien à voir avec le site aujourd’hui).

Ce dernier a profité de cette occasion pour évoquer le manque d’innovation dans le monde du piratage. Car aujourd’hui, selon lui, le problème est que tout repose sur des géants comme Kickass Torrents ou Pirate Bay. Le résultat est que tout un écosystème devient vulnérable dès que l’un de ces géants est pris pour cible par les autorités. « Je pense que les gens comprennent maintenant pourquoi nous ne devrions pas avoir que quelques sites, déclare-t-il. Parce que tout repose sur ceux-ci ». En effet, suite à l’arrêt de Kickass Torrents, les sites miroir de celui-ci ont connu des disfonctionnements. Et quant à ceux qui copiaient sa base de données, ils n’ont plus de nouveaux contenus.

« Si vous regardez les grands sites, nommez en un qui propose une expérience utilisateur à jour ou qui utilise de nouvelles technologies. On utilise la même merde depuis 10 ou 15 ans. Il n’y a aucune innovation visible sur ces sites », explique Peter Sunde, avant d’ajouter que « nous avons besoin de nouvelles voix, de nouveaux gens, de nouveaux activistes et de nouvelles idéologies dans la scène du piratage ».

Sa proposition, c’est d’utiliser des structures plus décentralisées. Il cite deux technologies en particulier : Zeronet et IPFS. Les deux sont des outils qui permettent de propulser des sites web décentralisés, qui ne peuvent donc être censurés.

L’Oncle Sam a le bras long

Sinon, Peter Sunde s’est également exprimé sur les circonstances de l’arrestation d’Artem Vaulin, le propriétaire présumé de Kickass Torrents. Selon lui, cela n’est pas normal que les Etats-Unis aient le pouvoir de faire arrêter quelqu’un qui se trouvait en Pologne. « J’ai un problème avec les pays qui ont autant de pouvoir, déclare-t-il. Je m’en fou qu’il s’agisse des Etats-Unis, de la Russie, ou peu importe, mais un pays ne devrait pas être en mesure d’attraper quelqu’un n’importe où dans le monde juste parce qu’il a fait un truc sur internet. C’est de la folie ».

(Source)

Répondre

Lire les articles précédents :
Le BlackBerry DETEK 50
BlackBerry sort un nouveau smartphone Android

Selon BlackBerry, le DTEK50 est le « smartphone Android le plus sécurisé ».

Fermer