Pourquoi les français sont-ils nuls en anglais ? [Infographie]

  • En Europe, la France est classée 15ème sur 17 sur son niveau en anglais.
  • Une infographie compare le niveau de la France à celui de la Suède (leader européen sur son niveau d’anglais).

Pili Pop (anciennement Babble Planet) milite depuis 2011 pour améliorer l’apprentissage de l’anglais auprès de nos chères têtes blondes (mais aussi brunes, rousses, …).

Et la start-up profite aujourd’hui de la Journée Européenne des Langues pour sortir une infographie qui va venir comparer les méthodes d’apprentissage en France (notre pays étant classé 15ème sur 17) et celui des meilleurs en anglais en Europe, les suédois.

Sans trop de surprises, nous découvrons que les français regardent leurs séries et films en version française et évitent de parler anglais lors de leurs voyages. Les suédois, quant à eux, sont 92% à préférer la VO… et cela se voit sur leur niveau en langues.

L’infographie est disponible ci-dessous et vous pouvez l’agrandir d’un clic.


28 commentaires

  1. Valentin-Pringuay on

    @CDP : oui évidemment ! Erreur qui a été corrigé, C’est 54h par an et pas par semaine. Ce qui fait une vraie différence.

  2. Bah, moi aussi, si on me mettait un film en suedois, je préfèrerais le regarder en VOST…

    /me -> []

    🙂

  3. Faut il aussi preciser que toutes les langues en frances sont enseignees comme des langues mortes.
    Pas (ou tres peu) de pratique orale, certes, mais les textes presentes et les attentes des professeurs sont un anglais litteraire et non « courant.
    Ce n’est pourtant pas les series et films qui manquent en terme de support.

    Autrement, pour ce qui est de parler l’anglais, deux choses:

    1) contrairement a nos gargarismes, nous sommes un des peuples les plus fermes du monde (alors qu’on se targue partout d’etre ultra tolerant, surtout en ce qui concerne le racisme). Vivant a l’etranger, j’ai regulierement des temoignages de gens ayant passe du temps en france (tourisme, etudes…) et se plaignant que les francais n’ont rien a foutre des origines de gens (sos racisme power) et ne font aucun effort pour comprendre (en france on parle francais madame!).

    2) l’ecole francaise nous inculque le principe de ne surtout pas oser faire quelque chose tant qu’on ne maitrise pas PARFAITEMENT notre sujet. Les profs sont toujours decourageants envers les eleves qui veulent « essayer » sans attendre la fin de la theorie (alors qu’essayer d’abord et comprendre ensuite marche tout aussi bien sinon mieux).
    Ainsi, la majorite des francais, conscients de leur pietre niveau, n’osent pas parler anglais (pour le peu qui s’interesse aux origines des gens).

    Quand on sait que la majorite des expats francais sont ceux qui parlent le mieux anglais des francais (forcement, vivant a l’etranger, pas le choix), ca fait pas rever.
    Et cet accent… Mon dieu… C’est une horreur!

  4. C’est marrant car le dernier lien internet que j’ai lu avant d’arriver ici dit que les français sont bon en anglais en s’appuyant sur les résultats du TOEIC :
    http://www.studyrama.com/forma.....icle=13508
    Dans l’article presse-citron la France et 15ième sur 17. Peut-on avoir la référence du classement et surtout les critères pour mieux comprendre la différence de point de vue entre les deux articles.

    Finalement, les français nuls en langues-étrangères, est-ce une réalité ou un préjugé ?
    Si on nous comparent en langues étrangères avec des pays anglophone sommes-nous plus polyglottes qu’eux ou pas ?

  5. Comme Fdutey, je pense que c’est avant tout la mentalité française le problème. On a une belle culture, c’est vrai, on est créatif (enfin, là ça reste subjectif), mais on est beaucoup trop ancrés dedans. Oui, il faut faire vivre la culture française, mais non, elle ne mourra pas si on s’ouvre un peu à la culture anglophone, non le français ne va pas disparaître si on regarde des films en VO, et non on ne parlera pas moins bien français parce qu’on parle aussi anglais.
    D’ailleurs, il faut aussi rappeler que si beaucoup ne maîtrisent pas l’anglais, il y en a énormément aussi qui ne maîtrisent même pas le français… Alors bon, quand on voit les Français qui s’en branlent de leur propre langue, comment leur apprendre une langue étrangère… ?

  6. Un des problèmes non abordé dans le sujet, c’est qu’en France il est quasi impossible à un anglais (ou américain) d’être prof ou donner des cours de langues dans un établissement public car il doit avoir un diplôme français ! Alors au lieu d’avoir des enseignants de langue maternelle nous avons des enseignants français qui savent (ou pas trop) un anglais un peu laborieux avec un bel accent…
    Mais bon en France pas moyen de faire des reforme de ce genre dans l’éducation national !

  7. les français sont nuls en anglais, et c’est ce qui sauve la france. si on etait aussi bon que les suedois en anglais, il y aurais tellement plus d’expart que le pays sombrerais…

  8. Commencer jeune et puis pratiqué, en plus c’est ouvert à tous le monde avec tous les réseaux sociaux qu’i y a sur le marché

  9. Eric

    Il y a aussi des résistances stupides de diverses organisations de protection de la francophonie qui font tout pour freiner l’apprentissage d’autres langues. Combat d’arrière-garde.
    Cela étant il faut aussi comparer la démographie et l’usage d’une langue au niveau mondial : la Suède compte moins de 10 millions d’habitants et on ne parle le suédois nulle part ailleurs qu’un Suède. Comme dans tous les petits pays parler une autre langue, en l’occurrence l’esperanto anglais, est une nécessité absolue, presqu’une question de survie, donc c’est quasiment leur langue natale. Je reviens de Finlande (6 millions d’habitants) et c’est la même chose, je suis toujours surpris par l’aisance des autres pays à parler l’anglais sans aucun accent natif comme s’il s’agissait de leur langue natale, et c’est particulièrement vrai chez les scandinaves et les néerlandais.

  10. Juste la phrase Regarder un film en vo au cinéma en dehors de paris « mission impossible » est juste risible. je vis a montpellier et tout les cinémas proposent au moins un film en vo voir plusieurs….

  11. J’ai perso aucun complexe à avoir un accent pourri face à quelqu’un qui a fait l’effort d’apprendre aucune langue…

  12. -Comment appelle-t-on quelqu’un qui parle trois langues ?
    Un trilingue
    -comment appelle-t-on quelqu’un qui parle deux langues ?
    Un bilingue
    -rappels ton quelqu’un qui ne parle qu’une seule langue ?
    Un Américain 😉

  13. dommage, qu’une fois de plus tout (étude + commentaires) se vocalisent sur l’enseignement. je trouve qu’on ne facilite pas la chose. aucun programme en VO à la télé, tout et traduit, on ne laisse pas de choix. et puis chose trop souvent oublié: pour bien parler il faut bien écouter, or la langue française se trouve sur une fréquence complétement différente que la majorité des autres langues européennes. en conséquence c’est plus compliqué pour un français à apprendre une langue étrangère

  14. Et pendant ce temps, les meilleurs en anglais sont les Britanniques et les Irlandais, qui ont besoin de 0 heures d’apprentissage de l’anglais en tant que langue étrangère. Et tout le monde trouve ça absolument normal.

  15. « c’est la même chose, je suis toujours surpris par l’aisance des autres pays à parler l’anglais sans aucun accent natif comme s’il s’agissait de leur langue natale ». Qu’ils parlent avec aisance oui, mais sans accent non. Pour cotoyer beaucoup d’etrangers dans mon pays d’adoption, on apprend vite a les reconnaitre – de meme pour ceux venant de pays anglophones.

    Je crois que l’accent francais est surtout horrible pour… les francais. J’essaye de faire un maximum d’effort pour eviter que le mien ne ressorte trop, mais ma femme n’arrete pas de me rappeler qu’elle ne veut pas qu’il disparaisse non plus 😉

  16. Si les Nordiques sont ceux qui en Europe parlent le mieux l’anglais c’est parce-qu’ils parlent des langues que personne ne parle, ne comprend et ne veut apprendre, des langues assez difficiles qui n’ont jamais eu d’importance dans l’histoire et qui n’ont jamais été parlées en dehors des pays Nordiques. A partir des années 80 surtout, lors des prémices de la mondialisation et l’accélération des échanges au niveau européen et mondial, les politiques de ces pays ont tout mis en oeuvre pour que leurs citoyens deviennent anglophones, notamment pour pouvoir communiquer avec le monde extérieur, pour le commerce, notamment avec le monde anglo-saxon vers qui le monde scandinave est tourné depuis longtemps. Je pense que c’est la même chose concernant les Hollandais qui en plus parlent une langue proche de l’anglais, c’est plus facile pour eux d’apprendre cette langue. En France, si les gens sont nuls en anglais (mais aussi en allemand, espagnol, italien…), c’est à cause d’une certaine résistance (stupide) à l’anglais, et ceci jusqu’à une période récente. Les Français n’ont aucune raison à être nuls en langues étrangères mais durant des décennies, on a rien fait en France pour permettre aux élèves d’apprendre à parler correctement l’anglais ou l’espagnol (l’allemand n’en parlons pas). Ça fait des années qu’on sait, qu’on dit que les méthodes d’apprentissage en France sont inefficaces et on commence seulement à réagir, à changer les choses pour rattraper le retard de la France dans ce domaine. En tout cas dire que les Français sont nuls parce-qu’ils sont Français/Francophones n’est pas une explication. Autre chose, les Français, jusqu’à une époque récente dans l’histoire, parlaient une langue qui avait une importance mondiale, qui était étudiée et parlée un peu partout (au sein des élites du moins) dans le monde, ça n’encourageait pas les Français à faire l’effort d’apprendre l’anglais, l’allemand, l’arabe, l’espagnol, le russe, le roumain ou l’italien, comme les Anglophones aujourd’hui, souvent monolingues, même si ils se mettent de plus en plus à l’espagnol.

  17. Au passage, on ne connait jamais mieux sa langue maternelle que quand on en connait d’autres.
    Connaitre d’autres langues, au dela d’acceder a la culture des autres (a partir d’un certain niveau), ca permet de mieux comprendre la sienne.

    Je vis en Chine, je parle enormement anglais (je suis celibataire, ca aide beaucoup :D) et j’apprends le chinois. Je n’ai jamais ete aussi bon en francais et je ne me suis jamais autant interesse aux textes classiques (moliere en particulier) que depuis que je vis ici.
    Voir les autres comme un danger et se replier sur soi meme, c’est mourir!

  18. « En dehors de Paris, voir un film en VO, c’est Mission Impossible » –> Encore un article écrit par un parisien qui ne sait pas de quoi il parle.
    En région aussi il y a des villes avec même l’électricité !!!

  19. Valentin-Pringuay on

    @Julien : Il ne faut pas confondre infographie et article 😉 Je n’ai pas réalisé l’infographie + je ne suis pas parisien.

  20. @Julien et @Zeusy : Les guillemets sur « mission impossible » dans l’infographie montrent pourtant bien qu’il s’agit d’une exagération… Oui, il y a des cinéma qui diffusent du VO ailleurs que Paris. Mais si on n’est pas dans une grande ville, autant ne pas espérer. Je vie à Valenciennes, et c’est réellement mission impossible de voir un film en VO au ciné. Les cinémas qui font du VO sont encore très (trop) rares.

  21. @ Julien et @Zeusy et bien sur @tatsu qui apparement sait de quoi il parle et ne s’est pas évader sur un faut problème qui me rappel mon prof en mettant une note sur ma feuille « Hors sujet »
    merci tatsu pour ta réaction

  22. C’est surtout que la france a les moyens de faire traduire toutes les séries, films, livres américains ou anglais contrairement aux pays à faible population qui se tapent la VOST sur tous ce qui vient de l’extérieur.

    Tu veux voir le dernier film à la mode, ou la dernière série. En suède, tu apprends l’anglais. En France, tu attends quelques jours / mois que la série soit doublée.

    Comparons ce qui est comparable, c a d la place de l’anglais dans des pays avec une population entre 50 – 70 millions d’habitants non anglo-saxons et n’ayant pas été des colonies britanniques.

  23. Jean-Yves Le Louarn on

    Très intéressant!
    Simplement, puisque l’on parle d’anglais, signaler que l’expression « en charge de » est un anglicisme (« in charge of »); en français, on dit: chargé de ou responsable de. Par ailleurs, l’expression « business development » se traduit par: développement commercial ou développement des affaires. Je suggère donc d’écrire: « chargé, ou responsable, du développement commercial, ou des affaires, à Presse-Citron.

  24. @Valentin-Pringuay certes tu n’as pas fait l’infographie et tu n’es pas parisien. Ceci dit, le commentaire de @Julien n’est pas complètement faux dans le sens où justement de par ton statut de « provincial », tu as aussi le droit de défendre le fait que par chez toi, il y a aussi des cinémas avec des films en VO. Comme partout en France.

    Ceci dit, ok, on est nuls en anglais, etc. Ceci est très bien. Enfin si on passe son temps à courir après l’auto-amélioration permanente. Il faut parfois savoir s’aménager des pauses. Personnellement j’assume parfaitement de regarder des films en VF et d’apprécier. Parce que parfois, il est simplement bon de stagner. Pas sur tout mais de temps en temps, par ci par là.

  25. D’origine nordique et vivant en France, je confirme que le fait de pratiquer plusieurs langues, fait progresser dans toutes les langues pratiquées. En effet, devant la question récurrente « comment on dit…en néerlandais? », je suis régulièrement obligé de répondre : « Mais, je ne peux pas le traduire, car ce que tu me dis, n’est pas du français correct ! ».
    Je constate malheureusement que le français écrit et même parlé est de plus en plus bourré de fautes d’orthographe et de syntaxe même chez ceux qui sont censés nous instruire, Du genre : nous boivons, je vais ouvert la porte, les gens ne lis plus … et je n’exagère pas! Pour un non-français ces fautes sont flagrantes.

  26. Je suis iranien j’ai 18ans je suis lycéen et je suis en France depuis deux ans je parle parfaitement bien le français et j’ai toujours détesté l’anglais, pourtant je suis obligé de l’apprendre, EN MÊME temps que le français littéraire et l’italien!!! Je dis une chose: POURQUOI LES FRANÇAIS DOIVENT-ILS SE SENTIR COUPABLES DE NE PAS ÊTRE AUSSI CONNAISSEURS EN ANGLAIS QUE LES SUÉDOIS??? Regardez la pieuse histoire de la Suède, et regardez votre histoire bien riche, votre langue qui fascine le monde entier, qui fait rêver tous le monde de Londres jusqu’à New York. Si vous êtes nuls en anglais, ah ben je vais vous le dire: les américains et les anglais sont encore plus nuls en français! Je suis iranien et donc fier de mon pays. Malheureusement je ne trouve pas cette fierté chez les français avec autant de puissance, on dirait que vous ne vous aimez pas ou quoi, tellement vous survalorisez les anglais et les américains! Il y a 100 ans vous étiez les MAÃŽTRES du monde et le centre des attentions. Soyez alors forts comme un poing américain! Bonne journée à tous!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
clever cloud
[La Start-Up française de la Semaine] : Clever Cloud

Clever Cloud est la « Start-up française de la semaine » dans le cadre de notre concours Start-Up Presse-Citron. Le...

Fermer