PowerShell passe en open source et débarque sur OS X et Linux

Microsoft continue sa politique d’ouverture, cette fois avec son gestionnaire de lignes de commande, PowerShell.

building-1011876_1920

PowerShell n’est pas un outil très connu du grand public et cela n’a rien de surprenant puisqu’il s’adresse avant tout aux utilisateurs avancés et aux administrateurs réseau.

Comme son nom le suggère habilement, cet outil est en effet un shell et il est arrivé sur le marché en 2009. A l’époque, il fallait cependant le télécharger et l’installer pour en profiter. Tout a changé avec Windows 7 puisque la solution était directement intégrée au système, comme elle l’a été ensuite sur Windows 8, Windows 8.1 et Windows 10.

PowerShell est dispo sur GitHub en version alpha

A la base, PowerShell a été développé en .NET et ce détail n’est pas anodin car Microsoft a fait le choix d’ouvrir ce framework et de le passer en open source en 2014.

Cette décision avait d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre à l’époque et cela n’a rien de surprenant car la firme de Redmond a pendant longtemps misé sur une approche propriétaire des logiciels. On se souvient encore avec une certaine émotion des longues tirades engagées de Steve Ballmer, un Steve Ballmer qui n’avait d’ailleurs pas hésité à comparer Linux à un cancer.

Après .NET, c’est donc au tour de PowerShell de tendre les bras vers l’open source, en licence MIT, et de débarquer dans la foulée sur GitHub.

La version proposée par Microsoft est actuellement en alpha (attention aux bugs) mais elle s’accompagne d’une documentation assez dense proposée par le biais de ce README. Il s’arrête notamment sur les bases de PowerShell et il explique aussi aux développeurs comment installer la solution sur OS X et Linux.

Le géant américain ne compte évidemment pas en rester là et l’outil évoluera au fil des versions. Concernant Linux, il faut d’ailleurs noter qu’il est uniquement compatible avec Red Hat, Ubuntu et CentOS pour le moment mais la liste devrait s’allonger rapidement dans les semaines et mois à venir.

Un point qui a d’ailleurs été confirmé par la firme elle-même.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook Lifestage
Lifestage : la nouvelle appli de Facebook pour contrer Snapchat ?

Facebook vient de lancer une nouvelle application appelée Lifestage. L’une de ses particularités est qu’elle est réservée aux moins de...

Fermer