PRISM : Les Etats-Unis auraient aussi espionné le Brésil

Dimanche, on pouvait lire sur les colonnes du quotidien brésilien O Globo que le Brésil a également été espionné par les États-Unis. Le quotidien se serait basé sur des documents fournis par Edward Swnowden.

Ce seraient des millions de courriers électroniques et de conversations téléphoniques qui auraient été interceptés par les États-Unis, via la NSA, au Brésil. Les cibles auraient été des résidents, des personnes de passage et des entreprises brésiliennes. Pour le moment, il y a peu d’informations concernant le nombre exact des courriers et des appels interceptés par l’agence américaine. Toutefois, il faut savoir que le Brésil a un réseau numérique et téléphonique suffisamment dense pour que le Pays puisse représenter une source d’informations importante pour la NSA. Cela ferait déjà près de dix ans, ou plus, que le Brésil est espionné.

Une situation embarrassante pour les Etats-Unis

Chaque jour, ce scandale connait un nouveau rebondissement. Après l’Union Européenne, c’est le Brésil qui réagit par rapport aux pratiques des services de renseignements américains. En effet, le ministère des affaires étrangères brésilien aurait déjà envoyé une demande d’explication. D’autres Pays comme la Chine, la Russie ou encore l’Iran pourraient également être victimes de ce vaste programme d’espionnage.

Les Etats-Unis seraient de mèche avec des Pays occidentaux

Dimanche, Edward Snowden a également accordé une interview au quotidien allemand Der Spiegel. Celui-ci en a profité pour révéler le lien qui existe entre la NSA et des services de renseignements de Pays occidentaux, comme le BND. En effet, la NSA fournirait des outils d’analyse à l’Allemagne pour traiter des informations passant par son territoire. Le quotidien allemand a également rappellé que le président du BND n’a jamais nié travailler avec la NSA.

(Source)


3 commentaires

  1. En même temps, je pense qu’avec le programme PRISM les Etats-Unis ont récupéré des informations dans le monde entier! Le Brésil étant un pays qui monte en puissance, cela ne m’étonne pas du tout que les brésiliens ont aussi été espionné par les Etats-Unis. Par contre, concernant l’Allemagne, c’est plus délicat étant donné qu’elle fait parti de l’Union Européenne…
    Merci pour l’information, j’ai lu de très bons articles aujourd’hui, mais les jours précédents aussi je vous rassure!

  2. Vu ce que Obama à dit concernant la France, je ne pense pas que ça va beaucoup les faire bouger. Mais bon, c’est tout de même bon signe que le Brésil et peut-être bientôt d’autres pays leur demandent des comptes.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Wikileaks peut de nouveau recevoir des dons via MasterCard

Il y a quelques jours, MasterCard a levé le blocus financier sur l'organisation Wikileaks, dont Julian Assange est le membre...

Fermer