Productivité : le saviez-vous ? Microsoft Office existe en ligne

Microsoft a peut-ĂȘtre finalement compris que la plupart d’entre nous ne savait pas qu’il existait une version en ligne d’Office. Qui plus est gratuite.

Office

Microsoft a rĂ©cemment annoncĂ© une petite « nouveauté » pour sa suite bureautique. DĂ©sormais, Office Web Apps s’appelle Office Online. Un changement de nom qui lĂšve une grosse ambiguĂŻtĂ© pour de nombreux utilisateurs. Certains mĂ©dias vont jusqu’Ă  dire que Microsoft a enfin arrĂȘtĂ© de « cacher » la version en ligne et gratuite d’Office.

Ceux qui sont habituĂ©s Ă  utiliser SharePoint ou le service de stockage SkyDrive (maintenant OneDrive) le savaient certainement dĂ©jĂ . Mais les autres (comme ceux qui sont passĂ© du « cĂŽtĂ© Google de la force ») ont certainement pensĂ© Ă  un store de plug-in en entendant « Office Web App ».

Pourtant, les feuilles de calculs Excel, World et PowerPoint Ă©taient dĂ©jĂ  prĂ©sentes depuis un moment en version web, au mĂȘme titre que les outils d’édition et de crĂ©ation de fichiers que Google propose sur son service Drive. Mais personne ne le savait car l’accĂšs Ă©tait un peu compliquĂ©.

Maintenant, outre le nouveau nom qui est plus explicite et qui nous dit clairement qu’il y a un « Office en ligne », Redmond a opĂ©rĂ© quelques simplifications supplĂ©mentaires qui devraient vous encourager Ă  utiliser cette solution gratuite.

En effet, pour utiliser Office en ligne, il vous suffira d’accĂ©der Ă  l’adresse Office.com. La possession d’un compte Microsoft est encore requise. En revanche, plus besoin d’ouvrir OneDrive (prĂ©cĂ©demment SkyDrive).

Une fois enregistré, il vous suffira de choisir entre les 7 applications disponibles : World Online, Outlook.com, OneNote, PowerPoint Online, Excel Online, le calendrier Microsoft et OneDrive. Les applications comme Word, Excel ou PowerPoint fonctionnent comme les versions offline des applications, à quelques détails prÚs.

Le premier avantage, c’est que c’est gratuit. Mais pour ceux qui estiment que toutes les alternatives qui existent actuellement ne remplacent pas encore la suite bureautique de Microsoft (oĂč ceux qui ont Ă©tĂ© habituĂ©s Ă  cette interface aprĂšs des annĂ©es d’utilisation), il s’agira aussi d’une solution multiplateforme. En effet, il est possible d’utiliser la suite sur un ordinateur oĂč il n’y a pas d’Office installĂ© ou bien sur les autres systĂšmes d’exploitation comme Ubuntu, via le navigateur web. En revanche : connexion internet obligatoire.

On note aussi qu’il s’agit d’un outil collaboratif qui permet mĂȘme de travailler en temps rĂ©el avec les utilisateurs d’Office pour PC.

(Source)

2 commentaires

  1. Trop de bugs avec l’Ă©quivalent Excel de Google : Formules qui disparaissent ou font rĂ©fĂ©rence Ă  une cellule qui n’est pas celle attendue, mises en forme conditionnelles inefficaces, ou encore la touche du pad numĂ©rique « . » qui n’est pas interprĂ©tĂ© comme une virgule pour les chiffres…

    Fini les tableurs dans le cloud, ils manquent trop de fiabilité.
    Un bon vieux Office2010 ou OpenOffice ou encore (à privilégier) LibreOffice sont autrement plus fiables.

  2. Perso, j’en avais entendu parler depuis un moment mais n’avais jamais testĂ© (car satisfait de Google Docs et Office version desktop). Il est vrai que depuis OneDrive, Microsoft communique sur leur suite bureautique en ligne, je me suis donc dĂ©cidĂ© d’y jeter un oeil
 je n’ai jamais rĂ©ussi Ă  charger un document
 ça mouline, puis page grise d’erreur ou de non-chargement (je suis sur OS X 10.9.1, Chrome 32.0.1700.107)
 Du coup, aprĂšs 3 tentatives, je n’ai pas insistĂ© plus.

Lire les articles précédents :
Opera Web Pass : internet gratuit contre de la publicité

Avec la plateforme Opera Web Pass, il est possible de proposer une connexion internet (ou plutĂŽt du Data) gratuite en...

Fermer