Project Loon de Google : des opérations qui pourraient débuter dans un an

Les ballons connectés de Google, qui permettent de recevoir internet dans des régions dépourvues de réseau traditionnel, pourraient bien être utilisés par nos téléphones d’ici un an.

LOON gOOGLE

Si vous suivez l’actualité tech, vous avez certainement déjà entendu parler des Loons, ces ballons flottant dans stratosphère et avec lesquels Google souhaite un jour connecter les régions les moins équipées pour le XXIème siècle. Cela fait maintenant près d’un an que le projet a été révélé et si l’on en croit un article du site Wired, celui-ci est dans la bonne voie.

Il faut savoir que lorsque Google a annoncé son intention, il a immédiatement suscité nombre de critiques. Tout d’abord, sur le fond, nombreuses ont été les personnalités influentes qui désapprouvaient ce projet. Techniquement, l’on pouvait également se demander si cela était possible. Mais contre vents et marées (sans jeu de mot), le  Project Loon de la firme de Mountain View semble avoir fait beaucoup de chemin.

Google Loon 2

Un responsable de Google a révélé à Wired que les Google Loon fournissent maintenant 10 fois plus de bande passante, sont 10 fois plus manœuvrables et peuvent rester dans les airs 10 fois plus longtemps. Certains sont capables d’y rester plus de 100 jours.

Google Loon, d’ici un an ?

Astro Teller, qui est à la tête de la division appelée Google X, espère que d’ici un an, ils arrêteront les expériences pour débuter les vraies opérations. Actuellement, les Loons sont déjà testés dans divers endroits de la planète, comme les Etats-Unis, le Brésil ou la Nouvelle Zélande.

Ce qui rend les Loons encore plus intéressants, c’est que ceux-ci sont même en mesure de communiquer directement avec les mobiles, en utilisant les mêmes spectres que les réseaux LTE. Actuellement, un ballon peut offrir une connexion de 22 Mo/s s’il communique avec une antenne au sol et 5 Mo/s s’il s’agit d’un mobile. Ainsi, en plus d’être en mesure de résoudre l’un des grands problèmes de ce siècle, Google pourrait également travailler avec les opérateurs, qui seraient assez réceptifs par rapport au projet, et donc gagner encore plus d’argent.

Outre le Project Loon, nous rappelons que Google a déjà annoncé le rachat d’une société qui développe des drones solaires capables de faire office de satellites, pour transmettre des données.

(Source)

Images : Google


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Samsung S5
L’appareil-photo du Samsung Galaxy S5 et du Xperia Z2 meilleur que celui de l’iPhone 5S… et du Nokia Lumia 1020 ?

Selon DxOMark, le Samsung Galaxy S5 est aussi performant que le Sony Xperia Z2 en termes de capteur d’image.

Fermer