Provoiturage.fr, le co-voiturage par les professionnels du transport

Provoiturage.fr est un nouveau service Web qui veut mettre en relation ceux qui sont Ă  la recherche d’un moyen de transport avec des professionnels de la profession.

Location d’appartements entre particuliers, co-voiturage, prĂȘts de matĂ©riel, location de voiture, partage de parking… L’Ă©conomie du partage a le vent en poupe sur internet, et d’ailleurs si je devais organiser une confĂ©rence en ce moment, je pense que j’en ferais le sujet central, tant il y a d’actualitĂ© et de choses Ă  dire sur ce thĂšme.

Alors que le co-voiturage rentre tranquillement dans les habitudes de ceux qui se dĂ©placent frĂ©quemment (ou mĂȘme occasionnellement) et que certains sites comptent leurs membres par millions, une idĂ©e alternative a germĂ© dans le cerveau d’une bande de jeunes entrepreneurs stĂ©phanois : mettre en relation ceux qui sont Ă  la recherche d’un moyen de transport avec des professionnels de la profession.

Ainsi est nĂ© Provoiturage.fr, un site lancĂ© officiellement il y a quelques heures aprĂšs une longue pĂ©riode de gestation en version bĂȘta, histoire de tester sĂ©rieusement le concept et monter des partenariats avec des professionnels disposĂ©s Ă  faire profiter de leurs places vacantes Ă  des voyageurs de passage.

Ne plus jamais faire des trajets Ă  vide

L’idĂ©e part du constat que de nombreux vĂ©hicules professionnels, comme les taxis, les bus, fourgonnettes de livraison de colis et mĂȘme… ambulances (et corbillards ?), font souvent des trajets Ă  vide, alors qu’une rĂ©glementation rĂ©cente leur permettrait pourtant de prendre des passagers. Avec le service Provoiturage, les professionnels peuvent rentabiliser des trajets qui Ă©taient jusqu’Ă  prĂ©sent effectuĂ©s Ă  leurs dĂ©pens, et les particuliers voyageurs trouvent une autre opportunitĂ© de voyager moins cher, et dans des conditions de sĂ©curitĂ© optimisĂ©es (mĂȘme si ce dernier point n’est pas garanti, quand on voit comment se comportent certains « professionnels » de la route).

provoiturage

En ce qui concerne le fonctionnement, ceux qui utilisent ce type de service entre particuliers ne seront pas vraiment dĂ©paysĂ©s : que l’on soit prestataire ou passager, il suffit de s’inscrire sur le site et de complĂ©ter sa fiche. S’il vaut mieux s’y prendre un peu Ă  l’avance en vue de planifier un dĂ©placement, une nouvelle fonctionnalitĂ© a dĂ©jĂ  fait son apparition : si vous dĂ©posez une annonce en tant que passager, vous avez la possibilitĂ© de recevoir une alerte immĂ©diatement vous informant si un transporteur effectue le mĂȘme trajet que celui souhaitĂ©, ou se situant aux alentours de son dĂ©part ou de son arrivĂ©.

CÎté modÚle économique, pour le moment tout est gratuit, autant du cÎté des prestataires professionnels que des clients voyageurs. Le service entend proposer ultérieurement des services premium à la carte, et se rémunérer également avec des annonceurs ciblés.

Cette bourse des transports entre particuliers et professionnels sera bientĂŽt renforcĂ©e par l’arrivĂ©e d’une application mobile gĂ©olocalisĂ©e qui permettra d’Ă©tablir un lien encore plus immĂ©diat et pratique entre les deux parties.

Reste Ă  savoir si tous les professionnels joueront le jeu, quand on connait la frilositĂ© de certains Ă  adopter de nouveaux modes de pensĂ©e souvent perçus comme potentiellement concurrents, mĂȘme si dans ce cas de figure, il s’agirait plutĂŽt d’auto-concurrence. Cela Ă©tant, les plus agiles y verront certainement rapidement les avantages et opportunitĂ©s que cette nouvelle plateforme reprĂ©sente…

 

 

 

8 commentaires

  1. Oui, le partage est dans l’air du temps en ce moment, c’est d’ailleurs du mĂȘme bon vent qu’est poussĂ© mon dernier projet web … Pour celui-ci il y a mĂȘme un enjeu financier Ă©vident qui va certainement garantir son succĂšs !

  2. Une trĂšs bonne initiative.
    Quand on voit le tarif des certaines entreprises de transports de voyageurs, ce genre de service a certainement encore de beaux jours devant lui.

  3. Merci pour vos encouragements. Nous mettons tout en Ɠuvre afin que le concept prenne, qu’il se dĂ©mocratise et donc que les Ă©conomies soient rĂ©elles tout en conservant un niveau de prestations Ă©levĂ©. Notre liste d’amĂ©liorations et d’idĂ©es est encore longue. Nous tenions aussi Ă  remercier Éric car c’est en partie en Ă©tant relayĂ© par des blogs comme celui-ci que nous arriverons Ă  nous faire connaitre du plus grand nombre.

  4. Au dĂ©part, le concept de partage est sĂ©duisant. Toujours …

    AprĂšs, si on explore bien le concept, on est tout de mĂȘme fondĂ© Ă  s’interroger sur l’aspect Ă©conomique u truc. Le retour Ă  vide du taxi, de l’ambulance ou de la camionette est dĂ©jĂ  payĂ© dans la course « aller ». On en arrive donc peu ou prou Ă  de la double facturation pour une prestation donnĂ©e. Tant qu’on reste dans le secteur privĂ©, pourquoi pas. Reste que globalement, le voyage retour est financĂ© deux fois. A fortiori quand je lis que le concept est ouvert aux Ambulances, pour lesquelles c’est la collectivitĂ© (la SĂ©cu = nous tous) qui paye les trajets, j’Ă©mets des rĂ©serves car le risque de dĂ©rive est clairement avĂ©rĂ©.
    A moins que la course aller voit son tarif rĂ©duit en cas de retour qui ne se fait pas Ă  vide ? C’est d’ailleurs comme ceci que fonctionne le fret classique

  5. @Norbert, le but au final est que l’ensemble des trajets soient rĂ©duits, pas seulement le retour Ă  vide. Vous parlez aussi de fret classique, notre idĂ©e Ă  la base vient de lĂ , nous avons pour objectif de crĂ©er une bourse de transport de personnes (terme que nous utilisons souvent sur le site) sous le mĂȘme principe qu’une bourse de fret.
    Ensuite, comme vous l’avez aussi Ă©noncĂ©, il serait bon que nos services publics comme l’assurance maladie utilise un tel concept dans le futur, on aurait vraiment tous Ă  y gagner… Mais ça, on n’est encore loin d’y ĂȘtre malheureusement.

  6. L’idĂ©e est bonne. Quel est le retour aprĂšs quelques mois. Est ce que les professionnels jouent le jeu ?

  7. Les professionnels jouent le jeu pour la plupart et c’est le gros point positif. Nous sommes en ce moment mĂȘme en train de prĂ©parer des grandes lignes afin de se faire connaitre en ciblant des besoins rĂ©els afin de toucher le grand public qui pour l’instant ne voit pas l’intĂ©rĂȘt du projet aux premiers abords.

Lire les articles précédents :
Dans les coulisses du « Show Hello » d’Orange, la keynote Ă  la française

Immersion dans les coulisses du Show Hello d'Orange avec Christophe Pelletier directeur associé d'Havas Paris, agence du groupe Télécom.

Fermer