Provoiturage.fr, le co-voiturage par les professionnels du transport

Provoiturage.fr est un nouveau service Web qui veut mettre en relation ceux qui sont à la recherche d’un moyen de transport avec des professionnels de la profession.

Location d’appartements entre particuliers, co-voiturage, prêts de matériel, location de voiture, partage de parking… L’économie du partage a le vent en poupe sur internet, et d’ailleurs si je devais organiser une conférence en ce moment, je pense que j’en ferais le sujet central, tant il y a d’actualité et de choses à dire sur ce thème.

Alors que le co-voiturage rentre tranquillement dans les habitudes de ceux qui se déplacent fréquemment (ou même occasionnellement) et que certains sites comptent leurs membres par millions, une idée alternative a germé dans le cerveau d’une bande de jeunes entrepreneurs stéphanois : mettre en relation ceux qui sont à la recherche d’un moyen de transport avec des professionnels de la profession.

Ainsi est né Provoiturage.fr, un site lancé officiellement il y a quelques heures après une longue période de gestation en version bêta, histoire de tester sérieusement le concept et monter des partenariats avec des professionnels disposés à faire profiter de leurs places vacantes à des voyageurs de passage.

Ne plus jamais faire des trajets à vide

L’idée part du constat que de nombreux véhicules professionnels, comme les taxis, les bus, fourgonnettes de livraison de colis et même… ambulances (et corbillards ?), font souvent des trajets à vide, alors qu’une réglementation récente leur permettrait pourtant de prendre des passagers. Avec le service Provoiturage, les professionnels peuvent rentabiliser des trajets qui étaient jusqu’à présent effectués à leurs dépens, et les particuliers voyageurs trouvent une autre opportunité de voyager moins cher, et dans des conditions de sécurité optimisées (même si ce dernier point n’est pas garanti, quand on voit comment se comportent certains « professionnels » de la route).

provoiturage Provoiturage.fr, le co voiturage par les professionnels du transport

En ce qui concerne le fonctionnement, ceux qui utilisent ce type de service entre particuliers ne seront pas vraiment dépaysés : que l’on soit prestataire ou passager, il suffit de s’inscrire sur le site et de compléter sa fiche. S’il vaut mieux s’y prendre un peu à l’avance en vue de planifier un déplacement, une nouvelle fonctionnalité a déjà fait son apparition : si vous déposez une annonce en tant que passager, vous avez la possibilité de recevoir une alerte immédiatement vous informant si un transporteur effectue le même trajet que celui souhaité, ou se situant aux alentours de son départ ou de son arrivé.

Côté modèle économique, pour le moment tout est gratuit, autant du côté des prestataires professionnels que des clients voyageurs. Le service entend proposer ultérieurement des services premium à la carte, et se rémunérer également avec des annonceurs ciblés.

Cette bourse des transports entre particuliers et professionnels sera bientôt renforcée par l’arrivée d’une application mobile géolocalisée qui permettra d’établir un lien encore plus immédiat et pratique entre les deux parties.

Reste à savoir si tous les professionnels joueront le jeu, quand on connait la frilosité de certains à adopter de nouveaux modes de pensée souvent perçus comme potentiellement concurrents, même si dans ce cas de figure, il s’agirait plutôt d’auto-concurrence. Cela étant, les plus agiles y verront certainement rapidement les avantages et opportunités que cette nouvelle plateforme représente…

 

 

 

8 commentaires

  1. Oui, le partage est dans l’air du temps en ce moment, c’est d’ailleurs du même bon vent qu’est poussé mon dernier projet web … Pour celui-ci il y a même un enjeu financier évident qui va certainement garantir son succès !

  2. Une très bonne initiative.
    Quand on voit le tarif des certaines entreprises de transports de voyageurs, ce genre de service a certainement encore de beaux jours devant lui.

  3. Merci pour vos encouragements. Nous mettons tout en œuvre afin que le concept prenne, qu’il se démocratise et donc que les économies soient réelles tout en conservant un niveau de prestations élevé. Notre liste d’améliorations et d’idées est encore longue. Nous tenions aussi à remercier Éric car c’est en partie en étant relayé par des blogs comme celui-ci que nous arriverons à nous faire connaitre du plus grand nombre.

  4. Au départ, le concept de partage est séduisant. Toujours …

    Après, si on explore bien le concept, on est tout de même fondé à s’interroger sur l’aspect économique u truc. Le retour à vide du taxi, de l’ambulance ou de la camionette est déjà payé dans la course « aller ». On en arrive donc peu ou prou à de la double facturation pour une prestation donnée. Tant qu’on reste dans le secteur privé, pourquoi pas. Reste que globalement, le voyage retour est financé deux fois. A fortiori quand je lis que le concept est ouvert aux Ambulances, pour lesquelles c’est la collectivité (la Sécu = nous tous) qui paye les trajets, j’émets des réserves car le risque de dérive est clairement avéré.
    A moins que la course aller voit son tarif réduit en cas de retour qui ne se fait pas à vide ? C’est d’ailleurs comme ceci que fonctionne le fret classique

  5. @Norbert, le but au final est que l’ensemble des trajets soient réduits, pas seulement le retour à vide. Vous parlez aussi de fret classique, notre idée à la base vient de là, nous avons pour objectif de créer une bourse de transport de personnes (terme que nous utilisons souvent sur le site) sous le même principe qu’une bourse de fret.
    Ensuite, comme vous l’avez aussi énoncé, il serait bon que nos services publics comme l’assurance maladie utilise un tel concept dans le futur, on aurait vraiment tous à y gagner… Mais ça, on n’est encore loin d’y être malheureusement.

  6. L’idée est bonne. Quel est le retour après quelques mois. Est ce que les professionnels jouent le jeu ?

  7. Les professionnels jouent le jeu pour la plupart et c’est le gros point positif. Nous sommes en ce moment même en train de préparer des grandes lignes afin de se faire connaitre en ciblant des besoins réels afin de toucher le grand public qui pour l’instant ne voit pas l’intérêt du projet aux premiers abords.

Lire les articles précédents :
Dans les coulisses du « Show Hello » d’Orange, la keynote à la française

Immersion dans les coulisses du Show Hello d'Orange avec Christophe Pelletier directeur associé d'Havas Paris, agence du groupe Télécom.

Fermer