Facebook a mis en place hier de nouvelles fonctionnalités pour les pages. Parmi celles-ci : la possibilité de programmer les publications, et de gérer des posts non-publiés pour une meilleure segmentation.

Facebook a mis en place hier trois nouvelles fonctionnalités pour les propriétaires de pages sur son service. Parmi celles-ci on retrouve désormais la possibilité de programmer la publication d’un post, de gérer des posts non-publiés et une meilleure gestion de la répartition des permissions entre administrateurs.

Hier encore, Facebook ne permettait à ses utilisateurs que de publier leur post en modifiant leur date, et celle-ci devait jusque là appartenir au passé (idéal pour retracer l’historique d’une société). A la (très forte) demande générale, les possesseurs de pages Facebook peuvent désormais programmer la publication de leurs posts, comme certaines applications tierces telles que HootSuite permettaient déjà de le faire. Si jamais vous changez d’avis sur le contenu de votre publication ou sur sa date de mise en ligne, vous avez la possibilité — dans les trois minutes qui suivent votre clic sur le bouton « Publier » seulement — de modifier la date de programmation ou de supprimer le post.

Autre découverte du jour : la mise en place d’un gestionnaire de posts non-publiés, qui devrait permettre aux compagnies de cibler encore mieux leurs clients/fans potentiels. Leur fonctionnement : ils apparaîtront dans le flux des utilisateurs ciblés mais pas sur votre page, de quoi organiser de belles campagnes marketing pour les intéressés (reste à voir à quoi ressemblera la monétisation de ce service).

fb pages Publication programmée et segmentation, du nouveau pour les pages Facebook

Enfin, Facebook permet maintenant de gérer les permissions des applications tierces pour vos pages, qui permettent souvent de créer et éditer du contenu, de la modérer ou encore de développer des publicités. On a donc à faire à un système similaire à celui déjà offert aux utilisateurs du réseau social, qui ont la possibilité de gérer les permissions des applications liées à leur compte.

Depuis quelques mois, Facebook fait en sorte d’améliorer le contexte de gestion et d’édition de ses pages, surement de quoi attirer encore plus d’entreprises sur le chemin du web social.

(Source)