Publicité : l’hommage permanent de Samsung à Apple

Samsung use et abuse de la publicité comparative. Mais à force de vouloir faire d’Apple sa cible, Samsung n’en fait-il pas plutôt sa référence ?

Mise à jour du 2 mars 2015 : cet article est toujours d’actualité puisque lors de la conférence de lancement du Samsung Galaxy S6 au MWC de Barcelone, Samsung n’a pu se retenir de comparer à plusieurs reprises son dernier smartphone avec l’iPhone 6…

Mise à jour du 7 mars : et ça continue

Mise à jour du 4 août 2016 : encore et encore

En matière de stratégie commerciale, il existe une règle connue et fréquemment appliquée : on ne mentionne pas la concurrence, et on évite de se comparer à elle. Bien sûr, en fonction du contexte, cette règle peut être habilement contournée, voire ignorée. C’est d’ailleurs à cela que sert la publicité comparative.

Mais c’est une stratégie à manier avec beaucoup de prudence, car le risque est grand que le message se retourne contre vous. C’est apparemment ce que ne semble pas avoir encore compris Samsung, dont la fixation sur Apple semble virer au pathologique, voire au pathétique.

Je vous épargnerai ici la liste exhaustive des publicités pour les smartphones et tablettes Samsung de ces dernières années prenant systématiquement l’iPhone ou l’iPad pour « cible », tant elle serait longue et finalement ennuyeuse. Mais une chose parait évidente : que ce soit conscient ou pas dans l’esprit des consommateurs, ces publicités – souvent humoristiques, ce qui ne change rien au fond du message – n’ont probablement qu’un effet, et il est à l’opposé de celui espéré par la marque coréenne : un formidable hommage à Apple.

En fait, Samsung  en étalant publiquement sa fixette sur Apple, se tire une balle dans le pied : le coréen veut faire de l’iPhone et de l’iPad des cibles. Il en fait contre toute attente… des références. Et démontre par là même qu’il court derrière Apple sans jamais  le rattraper (même si dans la réalité sur certains points il est devant).

En fait, la stratégie publicitaire de Samsung pour ses smartphones et ses tablettes est fondée uniquement sur la comparaison avec Apple. C’est un peu court pour une firme aussi puissante, non ? Rien de pire pour une marque que montrer de tels signes d’allégeance à son principal concurrent. C’est dommage car les produits Samsung méritent sûrement mieux que ce traitement quelque peu obsessionnel, voire infantile.

Regardez ces quelques exemples récents de pubs Samsung anti-Apple…


8 commentaires

  1. La dernière vidéo sur l’autonomie de la batterie de nos chers smartphones Apple est tout de même assez géniale je trouve.

  2. « Il existe une règle immuable : ne jamais mentionner la concurrence, et encore moins se comparer à elle. Bien sûr, en fonction du contexte, cette règle peut être habilement contournée, voire ignorée. C’est d’ailleurs à cela que sert la publicité comparative.

    Vu que 2 phrases disent le strict opposé de la 1ère, peut on considérer que la 1ère est fausse et que donc la règle n’est pas le moins du monde « immuable » ? 😀

    Le reste de l’article est bon, mais je ne vois vraiment pas la nécessité d’inventer cette notion de « règle immuable », quand justement la publicité comparative est extrêmement répandue, en particulier aux US et depuis peu en France !

  3. Eric

    La publicité comparative est très rare et peu répandue en France, mais elle a le mérite d’exister. Je n’invente pas de règle. N’importe-quelle formation commerciale te confirmera cette règle : on n’évoque jamais un concurrent dans son argumentaire, et quand le client l’évoque on utilise quelques méthodes pour détourner le sujet et ne pas parler du concurrent. Je précise dans l’article que cette règle peut être contournée habilement, mais Samsung la contourne plutôt en mode bourrin.
    Après si c’est le « immuable » qui vous gêne, je n’ai peut-être pas choisi le bon terme, je vais donc changer. Mais cela ne changera pas grand chose au propos de l’article 🙂

  4. Sur le fond de l’article, je suis tout à fait d’accord, c’était uniquement le « OUI – NON – NON » qui de mon point de vue décridibilisait l’intro.
    En tout cas, merci de prendre en compte l’avis des lecteurs même s’ils sont seuls à faire la gueule ! 🙂

    PS: et concernant à quel point la pub comparative est répandue, je me suis probablement emballé. C’est juste que les célèbres « I’m a Mac, I’m a PC » d’Apple, ou les « Gmail Man » de Microsoft, ou en France les pub « Carrefour/Leclerc/etc. est en moyenne moins cher sur un lot de x produits choisis pour faire cette pub » m’ont particulièrement marqués car justement c’est de la pub comparative…

  5. En tous les cas, pour moi ça marche, après ces pubs je préfère acheter un Samsung. Et puis il faut bien avouer que la plupart des sites d’infos sont tellement iPhone addict que Samsung n’a pas trop le choix.

  6. Je me souvient de l’époque où Apple faisait ce genre de publicité comparative avec Microsoft
    et voilà venue le jour où on la fait à elle !
    Le temps évolue

  7. Les pubs apple « I’m a Mac – I’m a PC » était beaucoup plus subtiles, créatives et 2nd degré.. Samsung la joue plutôt bourrin effectivement, certaines pubs sont sympas d’autres n’apportent rien. Pour ma part après plusieurs iPhone, Android et WindowsPhone je dois dire que la meilleure expérience utilisateur, celle dont on ne se lasse pas, reste l’iPhone.

  8. Pingback: Katerynaartsek | Pearltrees

Send this to friend

Lire les articles précédents :
negatif
L’éducation a besoin d’être réformée… mais les MOOC ne sont pas la solution miracle

Connaissez-vous les MOOC ? Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre opinion de notre système éducatif ? Autant de questions qui...

Fermer