Quand Free joue les Adblocks

Hier, Free rendait disponible une mise à jour pour sa Freebox. Le contenu de ce nouveau package ? Une surprenante fonction de blocage de la publicité lors de la navigation.

Hier, Free rendait disponible une mise à jour pour sa Freebox. Le contenu de ce nouveau package ? Une surprenante fonction de blocage de la publicité lors de la navigation.

On parle d’AdGate ou de FreeAdGate. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et ce qui aurait dû être une banale mise à jour prend des tournures de scandale sur la Toile, moins parmi les internautes lambda que de l’autre côté de l’écran, chez les éditeurs de sites et autres blogueurs.

En effet, par le biais de cette mise à jour révélée hier, Free s’improvise Adblock. Seulement, cette fonctionnalité bloquant les pubs se trouve être activée automatiquement une fois la mise à jour installée sur la Freebox Server, et le filtre publicitaire est pour le moment (cette nouveauté étant encore en phase beta) radical puisque l’utilisateur a le choix entre bloquer toutes les pubs sans exception ou simplement désactiver le blocage. Pas d’alternative sous forme de liste blanche (whitelist) à l’horizon.

free blocage pub adblock Quand Free joue les Adblocks

À en croire les premières impressions, le blocage/filtrage est encore aléatoire, laissant passer certains encarts mais bloquant en revanche Google Analytics qui a priori n’a aucune raison de l’être. Pour ce qui est de Presse-citron, les abonnés Free ayant fait la mise à jour peuvent découvrir sur la colonne de droite un carré noir en lieu et place de l’encart publicitaire habituel, alors que certains espaces sont simplement effacés et que d’autres pubs enfin sont encore présentes.

free blocage pub presse citron Quand Free joue les Adblocks

Cette fonctionnalité est pour le moins surprenante et intervient dans un contexte particulier. On peut y voir un pied de nez à Google de la part de Free, les deux entreprises étant en froid. Dans la continuité du « conflit » et des ralentissements que devaient subir les utilisateurs de Free sur Youtube, PC INpact révèle que la publicité a disparu de la plateforme de vidéos de Google quand, dans le même temps sur Dailymotion, rien ne semble avoir changé.

En outre, on se souvient de la fameuse « Lex Google », ce projet de loi visant à réformer le fonctionnement de la presse en ligne. Ce blocage des pubs de la part de Free pourraient s’apparenter à un pavé dans la mare : alors que certains cherchent à remodeler l’économie numérique où la gratuité règne en maître, le FAI veut supprimer la pierre angulaire de ce système, à savoir la publicité ?

Qu’il s’agisse d’une guéguerre, d’un message visant à bousculer les choses comme a toujours très bien su le faire Free, une beta publiée un peu trop vite ou bien un cadeau fait aux internautes qui en ont ras la casquette de la publicité en ligne, l’affaire fait beaucoup de bruit. Couper à la racine la publicité, c’est faire une sélection de ce que l’internaute doit voir sur son écran. Partant de là, la question de la neutralité du net se pose. Le fait que cette fonctionnalité soit imposée par défaut aux Freenautes n’arrange sans doute rien à la polémique.

La Ministre de l’économie numérique, Fleur Pellerin, s’est très vite exprimée là-dessus, précisant qu’elle était « favorable à une solution du type no opt out », à savoir une solution où l’internaute aurait donné son accord avant toute restriction. Une réunion entre le fournisseur d’accès, les éditeurs de sites et les représentants du monde de la pub est déjà prévue lundi, selon Numerama.

Neutralité du Net Quand Free joue les Adblocks

Pour paramétrer selon son bon vouloir cette option de blocage de pub, il suffit de :

  • se rendre sur mafreebox.freebox.fr et s’identifier
  • onglet « Connexion Internet »
  • onglet « Configuration »
  • « Blocage de la publicité »
  • faire son choix : activer ou désactiver l’option via le curseur
  • cliquer sur « Modifier » pour valider les changements
free blocage de la publicité beta configuration Quand Free joue les Adblocks
——
(source ; image : « Neutralité du net » par Sébastien Desbenoit  [CC-BY-3.0] via Wikimedia Commons)

58 commentaires

  1. de mon côté si la situation persiste, dans une semaine je mets un accès payant à mes sites pour les abonnés de Free en leur expliquant la situation…

  2. D’un autre côté Google se permet beaucoup de chose aussi, sans se préoccuper des utilisateurs, et puis tout le monde se plaint de notre société envahi par la pub alors bon…
    Mais le plus gênant est quand même le fait de ne pas laisser le choix à l’internaute.

  3. Est-ce qu’on peut considérer que le FAI porte attente à la neutralité en faisant transiter des données de surveillance de mon activité vers les régies de pubs, alors que je ne souhaite pas nécessairement être traqué par eux (même si je risque de rater cette super promo incroyable de ce produit dont je n’ai vraisemblablement pas besoin) ?
    Si tel est le cas je peux donc me retourner contre mon FAI, ce dernier n’a pas a communiquer des paquets de données indiquant mon parcours sur la toile, les produits que je consulte ou les liens sur lesquels je clique. La neutralité ça marche dans les deux sens.

    Pour ceux qui ont peur de voir baisser leurs revenus liés à la pub, ils devraient se dire que ce n’est pas la pierre angulaire du gratuit, il existe d’autres modèles du gratuit autrement plus contrôlables que d’être soumis au bon vouloir d’une régie… ou d’un FAI.

  4. Effectivement, je ne pense pas que ce soit à Free de lancer ce débat.
    De nombreux sites vivent et peuvent publier grâce à ces publicités.
    Les internautes doivent pouvoir choisir eux même s’ils veulent voir ou pas ces pubs.
    En prenant la décision de bloquer d’office les pubs, Free s’attaque aux libertés de l’internaute.
    Je pense que dans un avenir proche, la fonction va passer en off par défaut, et ce sera aux internautes de choisir. Mais celà lance le débat, et va peut être permettre de développer de nouveaux business plans, ou de faire comprendre à certains sites qu’il y a de l’abus ( trop de pubs = temps de chargement rallongé, défiguration du site, …).

  5. Tout ça à cause d’un différent Youtube/Free, à mon avis si GG riposte ça risque de faire très mal ! Il suffirait qu’ils bloquent l’accès à GG/Youtube/Gmail & Co à tous les freenautes en affichant une page expliquant la situation et en leur disant de changer de fournisseur d’accès… Aïe aïe aïe…

  6. Est-ce que vous vous rendez-compte que cet abus de position dominante de Free va avoir des conséquences dévastatrices pour les sites webs marchands ?

    En effet, leur CA dépend en grande partie du trafic de visiteurs, qui est généralement boosté par la publicité en ligne. Or si Free bloque la publicité Google Adsense / Adwords, le trafic de visiteurs sera forcément moindre pour tous les sites webs marchands.

    Moins de CA peut signifier dans les pires scénarios la faillite d’entreprise, et la mise au chômage du personnel !

    Cette mise à jour surréaliste ne concerne pas que les blogueurs, mais d’une manière générale, tous les sites qui dépendent de la publicité en ligne pour vivre !

    Free bloque ainsi intentionnellement, – et peut-être même malicieusement -, un pan substantiel de notre économie numérique.

    Pourquoi Fleur Pellerin, – notre chère Ministre en charge de l’économique numérique -, n’impose-t-elle pas immédiatement à Free de cesser ce comportement scandaleux ?! Ne voit-elle pas le grave danger, qui est imminent pour un grand nombre de petites et moyennes entreprises ?!

  7. lezardbreton on

    C’est marrant : je vois des gens prétendre qu’il n’y aurait aucune raison de bloquer Google Analytics. Personne pour expliquer en quoi cet outil collecte beaucoup trop d’information sur notre vie privée sans possibilité de le désactiver sans adblocker ? Rien que pour cela, je dis bravo à Free, et j’espère que les webmasters finiront par ne plus installer Analytics et regarderont du côté des alternatives comme Piwik.

  8. une tempête dans un verre d’eau; voilà comment je titrerai mon billet sur je sujet si j’avais un blog.
    Free bloque par défaut la pub sur le navigateur de sa box, la belle affaire. Pendant des années, nous nous sommes plains, nous avons gémis, de ces sites qui par défaut nous abonnaient à leur news letter dès que nous étions obligé de leur communiquer notre email. Mais aujourd’hui, tout d’un coup, nous protéger de la pub deviendrait presque une atteinte à la liberté de l’internaute. Parce que c’est bien ce qu’on lit ici ou là, par exemple dans le commentaire précédent : » le plus gênant est quand même le fait de ne pas laisser le choix à l’internaute ». Mais justement, l’internaute a maintenant le choix de regarder ou non la pub. Choix qu’il possède déjà depuis n’importe quel pc en installant le module adblock. Free n’a donc rien révolutionné pour une fois, il a juste porté sur le navigateur de sa box, une fonctionnalité présente partout ailleurs…les détracteurs crient au scandale car il n’y a pas de xhite list : vous connaissez des utilisateurs d’adblock qui rajoute à la main des sites dans la white list pour pouvoir regarder la pub ? imaginons un instant la même fonctionnalité sur TV : qui irait paramétré un tel système pour dire qu’il veut voir les pub sur une chaine mais pas sur une autre? soyons sérieux…
    Et combien même, au delà de ces arguments, je comprends l’inquiétude des éditeurs de contenu, mais quel est la part de leur revenu qui émane du navigateur de la box de free ? quel est le manque à gagner généré par le module adblock sur pc ? une tempête dans un verre d’eau…

  9. Enfin un avis un peu neutre, car depuis ce matin je ne vois que des avis d’éditeurs protégeant leurs interets… les mêmes qui hier, marquait partout « oh les mechants editeurs de presse avec la taxe Google », ou « oh les mechants lobby de la musique et du film » tout ces gens qui « feraient bien de reflechir a un nouveau modele economique plutot que de faire les arriérés »…. bref beaucoup de lecon de morale, mais des que l’on touche a leur portefeuille ca change le fusil d’epaule immédiatement. Quand je vois des Korben retourné leur veste a une vitesse eclair,… Ils ont cas « reflechir a un nouveau modele economique » si ca les derange… Et quand on voit des gens dirent qu’ils vont faire payer les freenautes… soyez serieux 2 minutes, vous croyez sincerement qu’un freenaute va payer 10 centimes pour voir vos articles alors qu’il trouve le meme un peu partout sur internet car les sources ne sont rien d’autres que des communiqués de presse, ou d’autres blogs.

    Bref, moi je suis opposé a Free sur ce sujet, car je pense que chacun doit pouvoir vivre et commercer comme il l’entend (abonnement, pub, comparateurs,….) mais la on sent un peu trop les editeurs de site defendre leur pain, sans se soucier de l’internaute alors qu’ils nous bercent a chaque fois avec la bonne morale pour les autres et pretendre defendre le consommateur/lecteur a chaque fois. Certains commencent deja a faire du lobbying auprès de la surprésente Fleur Pellerin qui sort pour tout et pour rien et qui dit un peu n’importe quoi a chaque fois et qui se mêle un peu trop de tout. La meme qui est contre l’optin dans les mailings qui serait pour l’optout pour les sites, il faut arreter de retourner sa veste, et arreter d’essayer d’aller a tout prix dans le sens des pressions (hier majors, avant-hier presse, aujorud’hui blogs et presse en ligne). Ce même lobbying qui était critiqué par les memes auteurs de recit faisant la lecon de morale contre le lobbying des majors ou de la presse.

    Bref meme si ton avis est clair, au moins il est pas extremiste comme je le vois partout depuis ce matin, ou on voit le diable dans Free, sans un minimum de neutralité dans le traitement de l’info. Et pourtant je suis un fervant défenseur de la pub sur les sites car cela permet d’avoir acces gratuitement aux infos souvent de qualité que l’on trouve sur des sites/blogs mais faut pas faire style de defendre l’utilisateur a chaque fois et des que l’on est touché retourné sa veste.

  10. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année démarre sur les chapeaux de roues, si chacun impose
    sa façon de voir le Net, où va t’on ! A ce rythme, il ne restera plus grand chose de l’économie numérique dans quelques temps. L’économie numérique est un des pilliers du redressement de l’économie globale et en tant de crise un emploi créé, c’est très important !

  11. « bloquant en revanche Google Analytics qui a priori n’a aucune raison de l’être »
    J’avais installé le module Adblock sur Firefox, et Google Analytics y est aussi bloqué.

    Concernant les pubs elles-mêmes, je suis mitigée. D’une part, en tant qu’internaute, ça ma gonfle au plus au point de voir les pubs à overdose sur certains sites, avec deux pop-up minimum qui s’ouvrent à chaque pages et des encart de pub entre chaque image et morceaux de texte. Pire encore quant il s’agit de pub vidéo qu’on est obligé de regarder jusqu’au bout avant de voir ce qui nous intéresse. Mais d’un autre côté, en tant que « blogueur », je comprends aussi l’utilité de ces pubs, les utilisant moi-même (mais uniquement une par page, deux au grand maximum, et jamais de popup)

    En fait, le juste milieu serait peut-être un bloqueur partiel, dans le sens où ça autoriserait l’affichage de deux ou trois pub maximum et bloquerait le reste. Lançant toujours un « white-list » pour indiquer les sites dont on ne voudrait rien bloquer.

  12. Dommage que ça ne bloque pas les publireportages pour les sites de jeux en ligne à l’éthique fiscale douteuse…

  13. En tant qu’éditeur et à la fois internaute lambda je suis déçu d’une telle mesure. C’est que j’ai besoin de nourrir ma famille :)

    Si l’accès à l’information est aussi abordable sur Internet, c’est grâce à la gratuité et donc aux pubs. Histoire de changer, on va devoir s’adapter…

  14. @ JiaJo Excuse-moi mais ton commentaire est une somme de contre-vérités.
    1. Quand tu dis que les éditeurs de sites web changent leur fusil d’épaule, as-tu une seule source ? Tu réunis fallacieusement dans un même groupe les éditeurs de contenu propre et ceux qui partagent illégalement du contenu protégé. Aucun retournement de veste, ni de leçon de morale mais un simple constat : des milliers de sites web gratuit reposent aujourd’hui sur la publicité. Ces sites sont menacés. Et je ne te parle pas des popups qui bloquent la navigation, simplement des liens sponsorisés qui ne gênent pas grand monde si l’on en croit le taux de clic sur Google Adsense.
    2. Les éditeurs ne vont pas faire payer les freenautes. A terme, ils risquent simplement de bloquer l’accès à leurs sites webs. Si Google fait la même chose, ça représente des milliers de petits sites inaccessibles et quelques très gros sites, dont Google, Gmail ou Youtube. Free risque de rapidement déchanter.
    3. Quand tu dis que le contenu des petits sites ne sont rien d’autres que des communiqués de presse ou du contenu dupliqué, ça montre une totale méconnaissance du sujet. Et tu confond encore deux catégories de sites. Presse-citron c’est du contenu dupliqué pour toi ?
    4. Fleur Pellerin est la ministre en charge des nouvelles technologies. Si elle n’intervient pas dans ce dossier, je ne vois pas bien quel est son rôle au gouvernement.
    5. Pour finir, je ne vais pas reprendre les éternels arguments en faveur de la pub mais les internautes ignorent sans doute qu’en supprimant la pub agressive et envahissante, ils pénalisent la pub discrète et utile que sont les liens sponsorisés. Du coup, ils encouragent les sites payants, flinguent les sites gratuits et flinguent les budgets des sociétés sur le net. Du coup, les sites sont plus lents (ben oui, pas de sous pour un serveur digne de ce nom), moins souvent actualisés, avec du contenu plus pauvre. Ce qu’ils gagnent d’un côté, ils le perdent de l’autre. Croire que l’on peut avoir du web gratuit et de qualité sans rien donner en retour, c’est un leurre. La logique derrière la décision de Free est claire : Enlever la pub = moins de contenu, moins de sites, moins de neutralité, toujours plus d’articles sponsorisés et toujours plus de sites payants.

  15. @Romain: tu fais ce que tu veux mon grand ^^
    @biz: tu sembles résumer l’économie numérique à des sites dont le seul but est de faire glander les gens le plus longtemps possible afin qu’ils mattent des pages afin qu’ils raportent de la thune (je veux dire par là que si t’es chez un hébergeur serieux, tu as alors probablement un module d’analyse qui classe chaque IP des visiteurs selon ce qu’elle raporte, à partir de là toutes les folies sont permises…et en terme de « folies » mises en place pour que les campagnes de pubs raportent, y a-t-il vraiment de la valeur ajoutée ?). Faire un site de merde wordpress et republier des news et ajouter une fonction commentaire ca n’a rien à voir avec l’économie numérique. Maintenant si tu veux faire le pignouf…
    @Free mobile: c’est un petit peu le même commentaire…si quelqu’un t’a fait croire que tu puisses nourrir ta famille avec la pub de divers sites alors tu es peut être un peu crédule, non ? Tu parles d’accès à l’information…mais que valent tes infos ? Tu fais quoi, tu brodes autour des dépèches AFP ou un truc du même acabit ?

    Sinon de manière générale, c’est fu flan tout ca, les gens ne sont pas cons, « on » leur explique que celà peut être désactivé et de toute manière entre les extentions adblock ou autre ghostery que tout le monde finit par installer sur le naviguateur….et bien ca ne change rien.

    Donc, je ne vois pas le problème, vous êtes des putain de connard puritains, moralistes ou quoi ? Ca ressemble juste à une « maladresse ».

  16. Ces derniers temps Free prend de gros risques vis a vis de la communauté geek qui le soutien: FreeMobile qui a du mal à tenir ses promesses, Youtube et biens d’autres sites bridés, et maintenant du blocage de pub hardware…
    Ils ont basé leur biz sur les personnes « qui ont tout compris », et c’est bien ce qui risque de leur poser problème s’ils continuent à jouer sur ce terrain !

  17. @Zeste : Ce n’est pas le FAI qui fourni tes infos aux sites et indique quels sites tu as visités, sur quels liens tu as cliqués et quels articles tu as regardés. Et si tu ne veux pas être tracé, il existe aujourd’hui des options sur les navigateurs pour cela.

  18. Vlad dit : « Sinon de manière générale, c’est fu flan tout ca, les gens ne sont pas cons, « on » leur explique que celà peut être désactivé et de toute manière entre les extentions adblock ou autre ghostery que tout le monde finit par installer sur le naviguateur….et bien ca ne change rien. Donc, je ne vois pas le problème, vous êtes des putain de connard puritains, moralistes ou quoi ? Ca ressemble juste à une « maladresse »… »
    J’en ai lu des idioties depuis ce matin, mais alors celle-là décroche la palme haut la main. Y a tout : des contre-vérités absolues, une méconnaissance totale du sujet et une magnifique vulgarité qui sort d’on ne sait où et dont l’utilité est presque aussi grande que le reste du commentaire. C’est presque un cas d’école.

  19. @tatsu Je dis bien que « en faisant transiter des données de surveillance de mon activité vers les régies »… Le FAI fait transiter ces infos, donc les fournis, c’est ce que je veux dire. On arrête bien un voyageur qui transporte de la drogue à son insu ou pas.

    Le DoNotTrack n’est pas encore implémenté partout ce n’est pas (encore) un standard et certains constructeurs de navigateurs refusent d’en entendre parler.

  20. @paskal441 qui dit « Free bloque par défaut la pub sur le navigateur de sa box, la belle affaire. (…) : « Free vient de publier une mise à jour sa Freebox Révolution (1.1.9) qui contient une nouvelle fonction de taille repérée par PC Inpact : le filtrage par défaut (en bêta) des publicités affichées sur les sites Web. Selon FreeNews, sont concernées « l’ensemble des publicités sur l’ensemble des périphériques connectés à la box en wifi ou ethernet ». (source ZDnet) »
    Cela ne concerne donc pas que le navigateur de la box. Et moi qui dirige une petite entreprise dont une grande partie des clients sont amenés par Google Adwords, je suis extrêmement inquiet…

  21. @paskal441 de ce que je comprend ce n’est pas le navigateur de la box, mais le transit par la box.
    En gros disons 1 millions de box, 2 millions de pc et tv connecté derriere qui n’auront plus de pub c’est pas marginal ça, c’est un grand coup sur la table. Perso je suis chez free, ce qui me derange c’est le manque de transparence et surtout la mise en place de ce que j’ai lu d’une option qui est active d’entree et non a activer soit meme. Je m’en vais rebooter ma box pour constater l’empleur du probleme.

  22. Non mais c’est pas la pub le problème. Le problème c’est qu’un FAI décide de blacklister les IP qui lui déplaisent, sans en avertir ses clients, sans préciser sur quels critères (ca n’est évidemment pas pour bloquer la pub, des tas de régies ne sont pas touchées), et sans qu’il soit possible de voir la blacklist en question. Qui vous dit qu’il n’y a que des IP de régies pub dessus? Personne. Ca s’appelle de la censure.

    Mon FAI n’a pas à me cacher une portion du web, tout comme mon facteur n’a pas à filtrer une partie de mon courrier.

    Et non je ne défends pas mon steak, aucun de mes sites n’est monétisé avec de la pub (ce qui ne veut pas dire que je suis contre d’ailleurs).

  23. @Kaféine Perso je ne considère pas la pub comme « une portion du web » …

    Quand je saisi l’adresse d’un site web c’est pour y consulter son CONTENU (c’est ça le web) et pas pour me faire matraquer par la pub, ni pour que mon activité soit traquée (problème de neutralité inversée là non ?).

    Mais avec un opt in Free aurait sûrement évité le scandale, fail marketing quand même, sauf le buzz qui fait… de la pub

  24. @Zeste: si un webmaster décide de mettre des publicités sur ses pages, elles font partie du contenu de son site, même si c’est un contenu qui ne te plaît pas. Et comme je le disais, qui te dit qu’il n’y a que des régies pub qui sont blacklistées? Et qu’il n’y aura jamais rien d’autre?
    La neutralité du net n’a rien à voir avec tes données personnelles, si tu le souhaites tu peux d’ailleurs les dissimuler ou les modifier. Mais ca n’est pas à ton FAI de décider ce qu’il laisse passer et ce qu’il filtre comme bon lui semble, sans te prévenir et sans que tu ne sache ce qu’il bloque. Ca c’est le contraire de la neutralité du net.
    Moi non plus j’aime pas les pubs, mais je ne suis pas sûr que j’aimerais mieux payer pour ma boîte mail, pour pouvoir faire des recherches, pour tous les sites que je veux consulter, pour connaître la météo, etc. En tous cas tous ceux qui crachent sur la pub sont les mêmes qui pleurnicheraient sur « le web à deux vitesses » et sur le « droit à l’information pour tous »si c’était le cas.

  25. C’est une réaction assez invraisemblable venant de Free, j’ai du mal à comprendre comment on peut mettre la survie de milliers de sites en jeu comme le FAI le fait…

  26. Supprimer les Adsense et dire « qu’il faut revoir son modèle économique », c’est ignorer tout de la portée d’une telle décision. Les Adsense, ce n’est pas seulement des petits acteurs qui touchent quelques euros de ci, de là, c’est aussi des annonceurs qui payent (payaient) des annonces pour ramener des gens sur leur site et leur vendre des marchandises et des services. En clair, c’est tuer tout un pan de l’économie numérique !

  27. @kaféine bien, disons que c’est du contenu si tu veux… Je vois juste l’option proposée par le FAI comme un service, peut être qu’un opt in passif aurait moins déchaîné la foule des experts du web.
    Je préfère ne pas à avoir à installer de logiciel consommateur de ressources sur chacune des objets connectés de la famille si ma box le fait pour moi et pour tous à la maisonnée.

    La blackliste contiendrait autre chose ça se verrait très vite, le addblock est un service clair. Ne crois pas que l’Internet se laisserai faire si un FAI décide de bloquer autre chose que des pubs, moi y compris. Ici tu fais un peu de la paranoïa je pense ?..

    Il me semble qu’un FAI a toute liberté d’innover. En 2000 d’autres ont tentés de créer des FAI estampillés sans pub, d’accord l’idée n’est pas neuve, ça n’a pas marché à l’époque (le marketing n’était pas encore vampirisant comme aujourd’hui, le besoin n’était peut être pas là).

    La méthode je dis pas, ça a tout l’air d’être politique. Dans quelques jours ça peut évoluer. Ils voulaient faire un ramdam c’est clair. Ça doit jubiler chez Free j’imagine.

    Côté neutralité, étant donné que c’est la box qui filtre et pas a la racine du transit, que la désactivation est à une portée raisonnable, le débat ne me semble pas être là.
    Ça a au moins l’avantage de préciser à beaucoup de monde ce que c’est que la Neutralité du Net, que je défend.
    Quand j’évoque le souci de la collecte des données je me pose la question de savoir si la neutralité dans son concept global pourrait encadrer ce type de pratiques que je trouve déloyales pour un quidam non expert dans les technologies du marketing internet : Quand on dit que le contenu du net ne doit pas être modifié en voie montante sans accords des utilisateurs je suis d’accord mais pourquoi faut-il se laisser faire en voie descendante (tout le monde n’est pas au courant des pratiques ni capable de modifier sa configuration pour éviter le pistage, doNotTrack ou pas). Ce n’est pas neutre d’analyser et/ou revendre des données sans l’accord explicitement exprimé et en toutes connaissance de cause de leurs géniteur. Mais peut être que je me trompe de sujet et que la Neutralité du Net ne concerne que la voie montante ?

    Je serais le premier a mettre des pubs si j’avais un blog ou autre, mais j’essayerai de respecter mes utilisateurs, autant au niveau du matraquage que des données collectées, et de les informer quitte à gagner un peu moins sur la part du fabuleux gâteaux de pognon que représente internet pour beaucoup de webmaster (respect quand même). Il existe aussi d’autres méthodes pour se rémunérer, j’en connaîs au moins trois et beaucoup ont déjà écrits sur le sujet. À suivre quoi…

  28. Il est bien gentil Niel mais quid de ceux dont c’est le gagne-pain comme moi? Sommes-nous quantité négligeable? Je ne pense pas qu’il ait mesuré la portée de cet acte et les graves répercussions que cela pourrait engendrer sur des milliers de société, du travailleur indépendant à la grosse structure. Vraiment déçu par Free pour le coup :( Il fera probablement machine arrière mais le mal est déjà fait car, en lisant les articles relatifs à cet « adgate », nombre de commentaires vantent les mérites des bloqueurs de publicité que l’on peut installer sur son navigateur… Dur.

  29. Est ce que free ne serait pas revenu sur sa décision par hasard? Car à la maison je suis chez free, et rien ne semble avoir changé niveau pub, elles s’affichent normalement. C’est en tout cas tout ce que l’on peut espérer, car sinon c’est la survie de milliers de blogs (et là je ne pense pas vraiment aux gros blogs comme presse citron qui trouvera sans doute d’autres sources de revenu) qui risque d’être mis en jeu.

  30. J’aimerai que tous les FAI Français fassent de même.

    Le web peut très bien évoluer et se passer d’Adsence et autres systèmes dans le genre.

    Un site ayant une vrai communauté ou proposant un véritable service n’a pas besoin d’Adsence pour vivre et même gagner plus d’argent.

    Un web avec 0 pub (Banières;ect..) ça serait le top.

  31. On perd 20% de revenus ? C’est ce qu’on verse à l’état quand on est auto-entrepreneur… donc je ne déclarerai plus mes revenus de la pub google pour maintenir mes revenus. Si le fisc veut savoir où est l’argent, qu’il demande à Free… Quand Free arrêtera le blocage, je recommencerai à déclarer mes pubs Google…

  32. Et en attendant, tous sur Youtube pour télécharger du 1080p sans arrêt. Je regardais pas de vidéo youtube mais depuis ce soir, ça tourne sur mon ordi… Free veut limiter la bande passante ? on va voir ce que ça va donner…

  33. Ce que vient de faire Free en bloquant une partie du contenu (la pub provenantde Google) au niveau du réseau est vraiment déplorable. Le seul but de ce FAI est de faire parler de lui. A une époque il se faisait le chevalier blanc des « téléchargeurs » de contenu illégal en se levant contre Hadopi et en déclarant le décret illégal. Aujourd’hui c’est eux qui se permettent de filtrer une partie des données en toute impunité et en se moquant de la loi (« La loi punit (…) toute entrave à une activité commerciale par une personne physique ou morale. »). Pour cela ils mettent en danger de nombreux éditeurs de sites qui proposent des applications et du contenu gratuit en échange d’affichages publicitaires. Aucun respect pour la neutralité du net, aucun respect pour les éditeurs (petits ou gros) qui vivent du modèle économique publicitaire et proposent des sites gratuits pour tous les internautes. Personnellement j’ai supporté Free et fait sa promotion depuis ses débuts : aujourd’hui c’est fini. Free est lamentable.

  34. Je suis partagé par cette initiative. d’un coté on est submergé de pub et je trouve cela insupportable de l’autre je peut comprendre le modele eco de certains site pour nous fournir du contenu. Ce qui me choque dans la pub c’est le coté intrusif je ne parle pas des site fait pour adsense mais des sites qui exagèrent car il en font trop. Après je ne suis pas naïf sur les ressort de free pour prendre cette décision.
    Je trouve aussi ridicule la proposition de la presse irlandaise de faire payer des liens qui link vers leurs sites. Free devrait laisser le choix mais la pub devrait être moins envahissante.

  35. je comprend qu’unblog comme levotre la trouve saumâtre… mais personnellement je trouve cela tres bien ! j’utilise d’ailleurs adblock depuis longtemps sur firefox !
    il faudrait par contre que comme sur adblock l’on puisse choisir par url d’afficher ou pas la pub.
    ce que free pourrait faire pour faire taire tout le monde : un message s’affichant sur l’écran TV et/ou le pc explicant le systeme et une reponse oui/non dispo pour l’abonné
    et si free gagne contre google, n’oublions pas que ce sera un avantage financier dont les abonnés profiterons

  36. Ce problème montre très clairement qu’il y a d’un coté les possesseur de site ( d’ailleurs en cliquant sur leur pseudo on y arrive) qui sont opposé à ce blocage des pubs, et de l’autre les visiteurs (pseudo non clickable = pas de site/blog

    Maintenant je poses les questions:

    Webmasters/blogueurs… n’abusons-nous pas des pubs ?
    Visiteurs: savez-vous le prix d’un hébergement ou d’un serveur.

    Alors avec ce blocage, combien de site devront « mettre la clé sous la porte » !

  37. Ca sent la pression sur google à plein nez .
    Je ne vois que 2 solutions possible à ce problème :
    - Soit google monte au créneau et trouve un arrangement direct avec free.
    - Soit c’est le gouvernement qui monte au créneau. Free menace des milliers d’éditeurs online par cette mise à jour.

  38. c’est clairement hors la loi
    ils ne peuvent pas décider à notre place ce que l’on veut voir afficher ou non

  39. Vous oubliez assez vite que sur presse-citron, on est pratiquement que des geeks ou assimilés, pas représentatif. Le plus gros de la troupe, le « grand public », celui qui veut juste surfer sans se prendre la tete dans les parametres (et y’en a énormément, vous l’oubliez un peu vite) ne saura pas forcément s’y prendre pour fouiller dans les options pour désactiver le truc, d »autres ne sauront meme pas que c’est désactivable !
    Combien sont deja allés sur l’interface de configuration de leur box ? 5% ? 10% ? Et encore, parceque le support le leur a demandé ?

    - 2eme point : je parle en tant qu’informaticien, je suis contre par principe à toute nouveauté activée par défaut, on impose aux utilisateurs un truc qu’ils n’ont pas demandé.Je rejoins Pellerin sur le opt out sur ce coup-là.

    - 3eme point : c’est toujours pareil, on commence par donner un doigt, dans 5 ans tout le monde trouve ca normal alors on donne le coude, etc …

  40. @Loko : tu as raison sur le grand public mais tu te trompes sur un point essentiel. Qui veut voir des pubs ? qui se connecte sur le net dans l’optique de voir des pubs ? personne… le grand public est content de cette mesure car il n’est plus impacté par les pubs quelles qu’elles soient…

  41. @Jul : certains aiment bien les pubs, détrompe toi. Sinon toutes les boites aux lettres (postales) de France auraient l’autocollant « stop-pub » ..
    N’est ce pas à chacun de définir ce qu’il veut voir ? On ne sait meme pas ce que Free bloque exactement. Quand tu installes adBlock sur FX c’est une action volontaire (tu colles ton autocollant sur ta BAL) et tu définis toi-meme ce que tu veux voir ou pas. Là tu peux pas …

  42. De mon point de vue la polémique déclenchée par Free sert la cause de l’Inbound marketing en effet en soulignant la fragilité de l’écosystème publicitaire (outbound marketing) Xavier Niel invite les éditeurs à trouver d’autres sources de revenus mais aussi les annonceurs à devenir maître de leur espace de communication.

    Voir à ce propos sur Slideshare:
    http://www.slideshare.net/1min.....de-service

    Bien cordialement,

    Gabriel Dabi – Schwebel
    http://www.1min30.com

  43. Chacun doit pouvoir choisir, mais en attendant tout le monde parle de free , et sa pub est faite pour pas cher. Néanmoins sur le web c’est la dictature google qui s’impose.

  44. Voici ma reponse a free, un bout de code a placer sur son site. celui ci bloque le contenu du site si le freenaute utilise adblock et l’incite via un lien a le désactiver ( tuto rapide dispo). partagez le code amis webmaster http://da1.fr

  45. Marre de ces sites gavés de pub.. Marre de ces sites qui ne ressemblent à rien et qui nous imposent ces pub.. La démarche de free est peut-être excessive, mais au moins elle lance un débat sur la surabondance de la publicité sur le net. Oui, on doit laisser le choix effectivement aux internautes de pouvoir voir ou non de la pub sur la page que l’on consulte. Mais ce n’est pas très agréable de lire un article avec des pavés de pub en plein milieu. Très désagréable cette pollution visuelle que certain site nous imposent. C’est aussi pour cette raison que j’utilise un lecteur de RSS.

  46. La méthode utilisée pas Free est totalement contestable, mais on peut aussi comprendre l’origine du malaise. Il parait évident que les dirigeants de Free n’ont pas l’intention de remettre en cause le principe de financement des sites Internet, ce serait remettre en cause une chaîne de valeur établie depuis bien longtemps. Free essaie de faire bouger le ligne sur un deséquilibre, c’est l’utilisateur final qui paie pour financer les réseaux et les sites internet ni contribuent quasiment pas (voir le prix d’un kimsufi chez OVH). Bref, on peut se demander si un rééquilibrage n’est pas souhaitable au final.

  47. Les gens vont sur le net car c’est gratuit, tout le monde y trouve son compte. La publicité – certes gênante – permet un accès gratuit à l’information. On fait des économies comparativement à il y a une dizaine d’année où il fallait débourser en moyenne 20 à 30 euros par mois en presse papier pour se tenir informé.

    Vouloir la gratuité et pas de pub, c’est vouloir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière.

    Installer un Ad Block c’est un profond manque de respect pour le travail des éditeurs. 5% des internautes en utilisent un. C’es comme si 5% des gens allaient au restaurant et partaient sans payer.

  48. Il faut quand même admettre que nous vivons dans un monde ou la pub est omnipotente partout !!!!!

    Sur la route, dans les rue, sur vos maisons, dans le fond de votre paquet de céréale, à la télé, dans votre boite au lettre, sur les pare brise de vos bagnoles, c’est pratiquement impossible de la zapper ou de l’ignorer ! C’est une pollution auditive et visuelle quotidienne et continuelle.

    Et je fais parti de ceux qui en ont vraiment marre d’être agressé visuellement tout le temps, c’est en parti pour cela que je regarde de moins en moins la télé, car maintenant il est presque impossible de regarder un film ou une émission, sans être interrompu 4/6 fois ou plus avec des pubs qui gueulent leur mère au niveau sonore.

    Certains sites web sont à la limite de la démence concernant le nombre de pubs et autres adds.

    Donc pourquoi pas épurer un peu le web de tout les popup et autres saloperies qui clignotent partout et qui nuisent à la consultation de nos infos ?

    N’oubliez pas que la pub ce n’est pas du contenu… Et bien souvent l’abondance de pub brouille tellement le vrai contenu du faux, qu’on se retrouve avec autant de pub, sinon plus, qu’a la télé ?

    C’est normal d’après vous, d’avoir à subir « clic sur ci » ou « clic sur çà » toutes les demi secondes ?

    J’ai un site web en ligne depuis plus de 10 ans, ce site me coute cher tout les ans, mais je n’ai jamais voulu faire subir quelconques pubs à mes visiteurs. Donc l’argument du :

    « Ouai mais tu comprend, si je ne met pas de la pub sur mon site , je meurt »‘

    A mon sens ne prend pas… Avant il n’y avait pas de pub sur le web et tout le monde était content et le web n’est pas mort pour autant.

    Sauf que maintenant pour certains, c’est un véritable business, ils montent des sites uniquement pour y foutre des add et des pop up avec un contenu minimal.

    Après chacun vois midi à sa porte, mais moi j’en ai plein le c… de la pub, donc je salue cette initiative.

  49. Je vois que le débat se décale sur pub/pas pub.
    A mon sens c’est à chacun de décider s’il en veut ou pas, et pas à son facteur. C’est comme si Free collait d’office un autocollant « stop-pub » sur toutes nos boites aux lettres, et que pour certains il soit galère à décoller…
    La pub dans la rue m’insupporte aussi, mais là elle est encadrée par la loi et non pas par le bon vouloir d’une boite privée.
    @fab: pour ce qui est de vouloir le beurre et l’argent du beurre … personnellement je n’ai installé adBlock que sur le tard. Avant la pub ne me dérangeait pas, on était aussi dans les 1eres années d’internet, y’a eu l’effervescence de 2000/2001, un coté pionnier, je me disais que ca financait des gens innovants, bref ca aidait à l’accepter. De nos jours c’est purement commercial.
    Heureusement la plupart des popups ont disparu (du moins je j’espère) mais la pub est devenue super envahissante voire agressive par son % de page, par ses couleurs, etc. Celle de résultats Google ne me dérange pas du tout, ca m’arrive meme de cliquer dessus, c’est du texte, c’est plutot discret, c’est en rapport avec ma recherche, tout bien. Les autres …

  50. On voit clairement que ce n’est pas un adblock mais un GoogleadBlock… Je suis toujours enquiquiné par les pubs vantant les mérites des actions binaires pour faire fortune sans se sortir les doigts d’où je ne pense pas et ne parlant pas des profusions de boobs par pop-up interposés qui ne sont pas filtrés non plus…

    Clairement la démarche de Free est purement communicationnelle (ce mot existe-t-il vraiment?) et Niel a fait mouche pour le coup. Cet adblock n’a pas vocation a bloquer les pubs (puisque les plus insidieuses ne sont pas bloquées) mais à faire parler de free et à emmerder un chouilla Google à qui cela en touche une sans trop faire bouger l’autre (pour reprendre l’expression favorite d’un confrère blogueur;-).

  51. Pingback: Free #adgate, un révélateur

  52. A noter que ce matin comme les rumeurs l’annonçaient Free a bien désactivé son bloqueur de pub, et cela sans mise à jour de la freebox.
    La suite dans un prochain épisode, ce qui est sur c’est que Free a bien fait parler de lui une nouvelle fois.

  53. Peut-être est-il temps de repenser le business du web, aujourd’hui bien trop dépendant de la pub.
    Personnellement, mon regard fuit les publicités. Et je préfère de loin payer (raisonnablement) l’accès à un site qui vaut vraiment le coup plutôt que de subir un matraquage publicitaire.
    Cette affaire a au moins le mérite de lancer le débat (même si je ne suis pas dupe sur les objectifs de Free)

Lire les articles précédents :
9×9.tv, le Flipboard de la vidéo ?

9×9.tv est un peu le Flipboard de la vidéo en donnant la possibilité de (re)découvrir des vidéos YouTube avec des...

Fermer