Quand la messagerie électronique russe s’attaque au web américain…

Le géant de l’internet russe Mail.ru se déploie aux Etats-Unis derrière le nom My.com. Toute une batterie d’applications destinées à conquérir l’Amérique.

Il y a un an, on apprenait les projets d’extension du service de messagerie électronique russe Mail.ru. Aujourd’hui, Mail.ru arrive aux Etats-Unis, sous le nom My.com. Trois produits sont mis en avant : myMail, myChat et myGame.

myMail, comme vous l’aurez compris, est un client email. Il est disponible sur iOS et Android. Il est compatible avec Gmail, Yahoo et Outlook.com. Mail.ru compterait plus tard ajouter la fonctionnalité « notification push » sur son application – avec la possibilité de désactiver les notifications des emails d’annonceurs et des réseaux sociaux.

Quant à myChat, c’est une application de messagerie instantanée qui fera partie de la liste des SMS-killers comme WhatsApp, Line ou Viber. Les deux applications seront gratuites et seront monétisés – via des liens ? – grâce à la troisième : myGames. Cette dernière est une plateforme de jeux sur mobile qui propose déjà des titres gratuits. Une autre application, myCamera, est aussi prévue. Une application de partage de photo. De la concurrence pour Vine et Instagram ?

C’est comme si la société russe voulait envahir tout le web américain toute sa panoplie de services sur mobile. Celle-ci se focalisera sur la communication et le divertissement.

Officiellement, les bureaux de My.com sont localisés dans la Silicon Valley. Mais My.com sera relié à un grand nombre de travailleurs qui sont situés de l’autre côté de l’Atlantique, dans les bureaux de Mail.ru, à Moscou.

Le groupe revendique actuellement 100 millions d’utilisateurs par mois dans le monde, que ce soit pour les services de messagerie ou pour les jeux mobiles. Mais Mail.ru est surtout utilisé dans les pays parlant le russe. Son « déploiement » officiel dans le pays de l’Oncle Sam est de ce fait significatif. Il reste à savoir si le service « Made in Russia » aura sa place aux Etats-Unis.

En Russie, Mail.ru fait office de Google – pour la partie messagerie. Le groupe y propose déjà un service de courrier électronique, de partage de photos, une plateforme de blogue, etc. L’année dernière, My.com avait été annoncé avec l’ambition du groupe de s’internationaliser. A terme, on ne parlerait pas uniquement des Etats-Unis.

(Source : My.com)


2 commentaires

  1. En ce début du 21° siècle, le retour des deux grands axes, dans un défi autrement orienté.
    Translation : In the early 21st century, the return of the two main roads, in a challenge otherwise directed.
    В начале 21-го века, возвращение из двух главных дорог, в противном случае вызов направлен.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
La montre intelligente de Samsung ne séduit pas les foules

La montre intelligente Galaxy Gear de Samsung se vendrait mal. Des volumes de ventes qui seraient très loin des prévisions...

Fermer