Quand le jeu vidéo décide d’apporter sa touche aux matchs de paintball [Vidéo]

Projet Overwatch propose d’apporter aux matchs de paintball un élément caractéristique du jeu de tir à la première personne : un radar tactique qui apporterait une nouvelle dimension au sport.

Le jeu vidéo s’inspire-t-il de la vie réelle ou bien est-ce l’inverse ? La frontière entre le réel et le virtuel s’amincit parfois pour que les deux mondes puissent profiter l’un de l’autre. Cette fois-ci, une caractéristique importante du jeu vidéo est utilisée pour servir un sport : une map (carte) au service du paintball, du laser game et de l’airsoft. Le projet, nommé Project Overwatch, consiste a donner aux joueurs la possibilité de visualiser un radar afin d’avoir des informations en temps réel sur leurs alliés et leurs adversaires. Le principe est bien évidemment inspiré des jeux de tir à la première personne qui utilisent quasiment tous ce système.

Téléphone de guerre

Chaque joueur pourra décider d’utiliser son téléphone pour l’accoler à son arme (airsoft, laser game ou paintball) ou à son bras via un système de bracelet. Bien évidemment, il faudra une sacrée coque de protection pour éviter la casse car votre iPhone risquerait de ne pas apprécier de voir son écran arrosé de quelques dangereuses billes d’airsoft. Quelle sera l’utilité de cette application Overwatch ? Tout d’abord, la position du joueur, de ses alliés ainsi que de ses ennemis repérés sera indiquée sur une carte grâce à un système GPS simple. Ensuite, les joueurs pourront discuter entre eux via Bluetooth pour se donner des instructions. Enfin, des fonctionnalités qui rappellent le jeu vidéo pourront être utilisées comme la possibilité de ‘pirater’ les radars ennemis pour leur donner de fausses informations.

Overwatch

Campagne Indiegogo

Le projet est actuellement en phase de financement participatif sur le site Indiegogo. L’entreprise derrière Overwatch se nomme Innovis Labs; celle-ci est dirigée par un jeune homme de 17 ans : Josh Moody. La campagne de crowdfunding affiche un objectif de 50.000 $ et, pour le moment, seuls 10 % ont été financés. L’application mobile Overwatch, si elle voit le jour, sera normalement gratuite au téléchargement et il faudra payer pour accéder aux fonctionnalités les plus évoluées (comme le ‘piratage’ des systèmes adversaires). Si un tel projet voit le jour, il pourrait apporter une vraie dimension tactique supplémentaire à tous les jeux de type paintball, à condition que tout le monde soit équipé du même matériel et puisse utiliser les mêmes fonctionnalités.

La page Indiegogo.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Après Bitstrip, place à la déferlante Flipagram

Vous en avez assez de ces « Bitstrip » qui ont inondé votre fil d’actualité sur Facebook ? Vous n’avez...

Fermer