Quand Twitter fait la sourde oreille à l’Afrique

Twitter a ouvert des blogs dans toutes les parties du monde pour communiquer avec ses communautés. Sauf en Afrique…

twitter afrique


Article rédigé par Israël Yoroba GUEBO, journaliste et blogueur ivoirien. Spécialiste des nouveaux médias, il est Fondateur et Directeur des Rédactions du Magazine en ligne L’Essentiel.Ci.
Cet article s’inscrit dans notre rubrique « Paroles de Pros » dans laquelle des acteurs réputés du numérique prennent la parole sur des sujets liés à l’impact d’internet et des nouvelles technologies sur nos modes de vie.
En savoir plus sur Paroles de Pros et retrouver tous les articles de la rubrique.


rss-blog-icontwitter-icongoogleplus-iconlinkedin-icon

C’est le tweet d’une amie qui a attiré mon attention. Le 2 mai 2016, cette twitteuse ivoirienne se plaignait et s’interrogeait :

laure 1

8 jours, 15 jours, 20 jours plus tard. Aucune réponse de twitter.

De quoi s’agit-il ? Le réseau social au colibri a créé des blogs pour chaque partie du monde. Un annuaire des blogs Twitter. « Nous publions des mises à jour et des analyses concernant nos produits, nos initiatives et nos équipes à travers le monde », peut-on lire sur la page de présentation.

Sauf que dans leur monde (de leurs initiatives, analyses et produits)… aucune trace de l’Afrique. En tout cas pas pour l’instant. D’où l’interpellation du 2 mai : « Aucun blog Afrique… que faut-il faire pour que ça change » ? Un hashtag a même été créé pour suivre cette « affaire » : #AfricaMatters. Mais, 20 jours plus tard, toujours rien. Aucune réponse. Twitter fait la sourde oreille. Un silence assez troublant pour un réseau social qui se veut interactif.

Pendant ce temps, en « Asie Pacifique », le Japon a quatre blogs, l’Inde, la Corée, l’Indonésie et l’Australie en ont un chacun. En Europe, l’Angleterre a deux blogs, la France en a également deux, le Pays-Bas, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie en ont un chacun. Enfin en Amérique, un blog pour le Canada et un blog pour le Brésil.

Mais au fait, pourquoi un Blog Afrique sur Twitter ?

BlogsregionauxTwitter

L’Afrique, c’est quand même 54 pays avec environ 1,6 milliard de tweets publiés en 2015, selon le rapport Portland 2015. C’est 34 fois plus que lors de la première édition de l’étude, publiée en 2012.

Une explosion de la twittosphère africaine d’abord portée par l’Egypte. Les Egyptiens ont écrit 28% de l’ensemble des tweets africains en 2015. Derrière, on retrouve le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Kenya et le Ghana. (Lire aussi les pays africains qui tweetent le plus). C’est un espace en pleine mutation numérique qui mérite un intérêt, non ?

Il est vrai que le nombre d’utilisateurs n’est pas aussi explosif à l’échelle des pays américains ou certains pays d’Europe. Et cela s’explique par plusieurs facteurs : une faible couverture du réseau, le coût élevé de la connexion internet, le manque de formation et d’information des populations quant à l’utilisation d’internet en général et de twitter en particulier… Pourtant, quand on regarde les usages qui en sont faits et les innovations qui en découlent, le continent se démarque fortement. Pêle-mêle : l’épisode du « Printemps arabe » (en Egypte, en Tunisie et en Lybie), les contrôles des gouvernants par les citoyens (à l’exemple du Sénégal et du Burkina Faso), l’utilisation des tweets à des fins humanitaires comme en Côte d’Ivoire … Les exemples sont légions.

Les réseaux sociaux enregistrent en Afrique le développement le plus rapide dans le monde.

De plus, avec l’avènement de smartphones bon marché, « de plus en plus d’Africains se connectent aux réseaux sociaux en ligne sur leurs téléphones portables », révèle l’étude de Portland. « Les réseaux sociaux enregistrent en Afrique le développement le plus rapide dans le monde (…) Les Africains, lorsqu’ils se connectent sur Internet, vont le plus souvent sur les réseaux sociaux. Facebook demeure le réseau social le plus populaire qui connaît le développement le plus spectaculaire. Derrière, Twitter suit de près. Considéré au début comme un réseau dédié à l’élite, son utilisation en Afrique a tendance à se « démocratiser ».

[Bon à savoir : En 2015, le réseau social Twitter a commandé une étude sur les usages de sa plateforme en Afrique du Sud. Ce travail a été effectué par le groupe hollandais Nielsen, spécialisé dans la mesure d’audience en télévision, radio, presse écrite, Internet et téléphonie mobile. Voici les résultats].

Pourquoi twitter n’ouvre pas un blog sur le marché africain ?

Et donc, questions : pourquoi twitter n’ouvre pas un blog sur le marché africain ? Un marché en pleine expansion. Mais, surtout, pourquoi le service client de Twitter, son CEO et les différents responsables (dont ceux en charge de l’Afrique) restent muets, alors que tous les jours depuis le 2 mai, les utilisateurs africains de leur réseau ne cessent de les interpeller ? Pourquoi l’oiseau bleu volerait-il avec ses blogs régionaux, ailleurs et pas sur le continent noir ?

Simples questions auxquelles des centaines de milliers de twitteurs attendent une réponse.


Un commentaire

  1. Merci Presse-citron de vous intéresser un peu à l’Afrique, ce n’est pas courant dans les blogs français, et merci Mr Yoroba pour cet article.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Arnaque des renseignements téléphoniques
Les renseignements téléphoniques : 564% d’augmentation de tarifs en 10 ans…

Une bonne partie des utilisateurs vont finir par regretter le numéro 12, le fameux numéro des renseignements téléphoniques, car 10...

Fermer