«Qui ne connaît pas le Bon Coin ?», Sarkozy tente de rattraper sa bourde

Durant les deux derniers jours, Nicolas Sarkozy a été la risée de Twitter. Pour se rattraper, il a contacté Le Bon Coin, qui a répondu.

Nicolas Sarkozy Creative Commons

By Christophe Grébert [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

A moins d’avoir séjourné dans un monde parallèle durant ces dernières 48 heures, vous devez certainement déjà connaitre la dernière bourde de Nicolas Sarkozy. Mais juste au cas où… , rappelons les faits : cette semaine, le président des Républicains était à Lyon où il a rencontré des chefs d’entreprises et à l’un de ceux-ci qui expliquait qu’il recrute beaucoup sur le Bon Coin, Nicolas Sarkozy a demandé « C’est quoi, Le Bon Coin ? ». Oui, l’ancien président de la république ne connaissait pas Le Bon Coin, le site de petites annonces qui est pourtant l’un des services web les plus utilisés en France. Celui-ci compte près de 25 millions de visiteurs uniques par mois et d’après Le Figaro, la moitié des offres d’emploi proposées en France y sont publiées.

Comme le raconte RTL, « l’entrepreneur lui a alors expliqué qu’il s’agissait d’un site de petites annonces très populaire avec un système d’enchères, une précision qui n’a pas entraîné de réaction du président du parti Les Républicains ».

«Qui ne connaît pas le Bon Coin ?»

Sur Twitter, la question a amusé pas mal de monde et chez les médias, on n’a pas manqué de faire l’analogie avec une autre anecdote, celle de Jacques Chirac qui, en 1996, ne savait pas ce qu’est une souris d’ordinateur.

En tout cas, au moins, Sarkozy essaie de rattraper sa bourde. Sur Twitter, « NS » a posté ce message adressé au site de petites annonces.

Le Bon Coin a par la suite répondu. Grâce à cette bourde, le service de petites annonces a pu décrocher un une visite de Sarko.

12 commentaires

  1. Extraman on

    Et la bourde de pressecitron qui multiplie par 10 le nombre de visiteurs uniques mensuels du site leboncoin (2.6 millions contre 25 millions) ça ne chose personne ?! xD

    • Eric

      Désolé Extraman, revoyez vos fiches : Le Bon Coin c’est bien 25 millions de visiteurs uniques mensuels, le site fait partie du Top 10 des sites les plus visités en France et a même occupé la première place.

      • la population française étant de 66 millions d’habitants, si on enlève la petite plage des extrêmes de la courbe démographique (les trop jeunes pour utiliser le bon coin et les grands seniors qui ne savent pas se servir d’un ordinateur ou n’en ont pas) cela veut dire que le site capterait chaque mois presque la moitié de la population Française, c’est en effet énorme, comme quoi les politiques ne vivent vraiment pas sur la même planète que cette population, pas étonnant qu’on soit dans la panade.

        • Bonjour
          La demonstration est faussée sachant qu’une meme personne peut venir tous les jours tout en incrémentant le compteur.
          De plus ce site est consulté par delà les frontieres.
          C’est comme les nuages de Tchernobyl …
          Bonne soirée.

          • Eric

            Le principe du vrai visiteur unique mensuel c’est justement qu’il n’est compté qu’une fois par mois, via un cookie et son adresse IP. Sinon on parle de visites mensuelles et là c’est bien plus élevé encore.

      • Oui via un cookie.
        Mais comme de plus en plus de personnes consultent les sites en navigation privée ou effacent régulièrement les cookies et traces de navigations.
        Ce qui faussent les statistiques.
        Mais de toute façon, le principal facteur qui fausse la démonstration est que le Bon coin est consulté au delà des frontières.
        Les frontaliers s’en servent même pour vendre …

        • « De plus en plus de personne » ne doit tout de même pas représenter un grand chiffre car au final peu de gens suppriment les cookies (même pour ceux qui savent le faire vu le faible intérêt de la chose).

          Quant aux frontières, Le Bon Coin peut séparer les stats par pays (via l’IP) et donc isoler la France, mais après ils peuvent bien sûr communiquer le chiffre global qui est sûrement plus flatteur mais il serait intéressant d’avoir un chiffre par pays pour voir la part des vendeurs/acheteurs frontaliers.

          Il y a aussi le cas des utilisateurs de VPN qui sortent dans un autre pays que le leur, là encore ce n’est qu’une très faible part de la population qui utilise ce genre d’outil.

    • Extraman, ça ne choque que ceux qui confondent « Le Bon Coin » avec « Le site d’offres d’emploi du Bon Coin » 🙂

  2. et après cela ils nous disent que ils nous comprennent et se disent près du peuple.
    eh oui le bon coin est une institution pourquoi … ?
    le troc, l’achat d’occasion ! consommer autrement, moins cher aussi.
    ils ne connaissent pas cela eux, lui. ils vivent sur une autre planète loin de tout ça, loin des préoccupations du français moyen.

Répondre

Lire les articles précédents :
Les réseaux sociaux luttent assez modestement contre le racisme
Réseaux sociaux : le racisme y fait bon ménage, mais pas les tétons

Plusieurs associations luttant contre le racisme ont fait savoir leur mécontentement concernant le comportement des réseaux sociaux à l’égard des...

Fermer