Près de six mois après la version officielle et un an après la première version beta, Qwant révèle quelques chiffres.

qwant Qwant : le bilan du moteur de recherche Made in FranceIl y a bientôt six mois, Qwant se révélait au grand public. S’annonçant comme un moteur de recherche Made in France, le jeune service web a dès le début récolté les critiques. Il a notamment été accusé de n’être qu’un agrégateur de résultat (à coup d’API) tandis que d’autres y trouvaient une certaine ressemblance avec l’interface du service québécois Gool.li.

Mais quoi qu’il en soit, Qwant a passé l’année et a publié quelques chiffres. Si vous vous demandiez combien de français sont allés sur Qwant, vous n’aurez pas de réponse. En revanche, on sait qu’en 2013, 507 millions de requêtes ont été saisies sur le moteur de recherche. 60 % des utilisateurs seraient revenus après une première visite et le taux de rebond du site aurait été de 13.53 %. Et enfin, le temps moyen passé par un visiteur est de 5 minutes et 36 secondes.

Un buzz… puis plus rien

Qwant a surtout fait le buzz lors de son lancement officiel, au mois de juillet. Puis, le service a été plutôt discret puisqu’on en a peu entendu parler sur les sites et blog tech de l’Hexagone. Mais on aura tout de même observé quelques optimisations du « Google français », comme le lancement du carnet de note.

On remarquera tout simplement que ce fameux « carnet de note » s’inspire un peu des formats blog/réseaux sociaux puisqu’il y a un système de « follower » qui permet de suivre les notes de quelqu’un.

qwant 21 Qwant : le bilan du moteur de recherche Made in France

Pour 2014, Qwant a quelques ambitions. Tout d’abord, améliorer les produits existants (optimisation de son « carnet de note » et recherches avancées). Mais le service Made in France compte également lancer une « boite mail sécurisée » pour cette année.

Une solution anti-Google ?

En l’état actuel des choses, non. Après avoir testé le moteur de recherche quelques jours, je suis vite revenu chez Google (et DuckDuckGo). La pertinence des résultats n’étant pas la même. Et de toute manière, Qwant veut plutôt se positionner comme un « moteur de recherche de découverte ». Aussi, pour chercher des choses précises, ce n’est pas toujours pratique.

Source : blog.qwant.com