Qwiki, une start-up découverte pour la première fois en 2010, avait réussi très rapidement à faire rêver avec sa technologie. 3 ans plus tard, le produit offert par Qwiki n’a plus grand chose à voir avec les ambitions initiales, et c’est bien dommage.

Il était une fois un chercheur américain d’origine française, Louis Monier, qui après avoir co-fondé AltaVista, et tenu des postes chez Google, ebay ou encore Cuil, présentait Qwiki.

qwiki Qwiki : grandeur et décadence dune start up qui faisait rêver

C’était au TechCrunch Disrupt de Septembre 2010, un jeune Doug Imbruce était monté sur scène pour présenter ce qu’il désignait comme le futur de la consommation d’informations.
Concrètement, un moteur de recherche qui va répondre à vos requêtes avec des clips de 2 minutes où une voix digitalisée vient vous donner toutes les informations avec des photographies et infographies à l’appui.
Aujourd’hui, ce concept ne paraît pas si futuriste, mais plus d’un an avant de découvrir Siri, Qwiki avait un véritable goût de science-fiction.
Mais la vision de Qwiki semblait aller bien plus loin puisque la présentation se terminait par la démonstration d’un assistant intelligent qui vous réveille le matin d’un « Bonjour Doug, il est 7h du matin » et vous donnait des informations sur la météo, le risque de pluie et vos rendez-vous de la journée (avec une blague à propos d’un rendez-vous avec Natalie Portman que certains d’entre vous se rappellent peut-être).

qwiki dream Qwiki : grandeur et décadence dune start up qui faisait rêver

Grandeur et décadence d’une start-up

Qwiki avait fait rêver de nombreuses personnes ce soir-là.
Quelques mois plus tard, ils annonçaient une levée de 8 millions de dollars en même temps que le lancement du produit en Alpha, puis une levée d’encore 1 million.
Une application iPad sortira en Avril 2011, le mois où Louis Monier quittera l’aventure.
C’est à partir de là que Qwiki deviendra beaucoup plus silencieux.
La technologie était impressionnante, mais le public voulait-il réellement qu’une personne lui lise la page Wikipedia d’une voix digitalisée ?
Après 2-3 essais pour le fun, de nombreuses personnes ont dû faire comme moi, retourner à leur ancien mode de recherche qui se révélait beaucoup plus efficace pour trouver l’information que vous recherchez vraiment.
De nombreuses personnes ne cessaient de supplier Qwiki de sortir son application d’assistant personnel que l’on imaginait bien en réveil matin.

qwiki iphone Qwiki : grandeur et décadence dune start up qui faisait rêver

Soyons ambitieux, copions les autres

Où en est Qwiki aujourd’hui ? Un rapide tour sur l’App store vous fera découvrir leur nouvelle application qui est actuellement « La sélection de l’App Store ». Ils ont d’ailleurs définitivement débranché la « prise » de leur ancien produit pour présenter celui-ci.
Mais attendez-vous à une belle déception : Qwiki est devenu une nouvelle application de partage de vidéo.
En effet, Vine ou Cinemagram aura eu raison de leur ambition propre, et les aura poussé à se lancer dans le nouveau secteur à la mode.
L’application n’est pas mauvaise, loin de là, mais où sont passées les étoiles dans vos yeux en voyant un assistant personnel ? Dans une galaxie lointaine, très lointaine…