R.I.P. Meerkat. La célèbre application de live streaming tire sa révérence

Dites adieu à Meerkat. Longue vie à Houseparty.

Une femme prend une photo avec son smartphone dans la rue (Pixabay)

Il y a plus d’un an, en mars 2015, l’application Meerkat sortait de nulle part. Alors qu’on semblait ne plus avoir besoin d’un énième réseau social, Meerkat s’est distingué grâce à une fonctionnalité particulière : l’application permettait aux mobinautes de diffuser du contenu en direct depuis leurs smartphones.

Mais la concurrence est rapidement arrivée

Twitter s’est aussi lancé dans le live sur mobile avec son application Periscope. Puis, Facebook a lancé son Live, qui permet aujourd’hui à n’importe qui de diffuser des vidéos en direct pour le fil d’actualité (dont l’algorithme est bien entendu favorable au format natif de Facebook). Et dernièrement, au mois de juin, YouTube s’est également lancé dans le live mobile.

A cause de tous ces concurrents, Meerkat, qui était pourtant le précurseur du live sur mobile, a eu du mal à survivre. Et l’entreprise a annoncé il y a quelques mois un petit changement d’identité et l’abandon de son projet initial.

R.I.P. Meerkat

Par ailleurs, aujourd’hui, Meerkat disparait de l’App Store. Cependant, l’entreprise qui est derrière cette application n’est pas morte. Sur Twitter, le fondateur Ben Rubin évoque d’ailleurs un moment « doux-amer ». L’entreprise dit certes adieu au service qui a fait sa renommée, mais elle vient aussi de lancer Houseparty, une application qui permet de faire des chats vidéo en groupe.

Ben Rubin explique d’ailleurs à TechCrunch que le choix de supprimer Meerkat a été fait six mois après son lancement. Au lieu de proposer quelque chose qui permet de partager des vidéos au grand public, l’entreprise qui édite Meerkat veut proposer quelque chose qui permet de partager des moments avec des cercles plus fermés. Houseparty n’a pas fait l’objet d’un grand lancement. Portant, l’application aurait déjà dépassé le million de téléchargements.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Zerodium veut hacker iOS 9
Besoin d’argent de poche ? Piratez iOS 10…

Zerodium, la société très controversée, dirigée par l’homme d’affaires français Chaouki Bekrar, issu de la société encore plus sulfureuse Vupen...

Fermer