Ransomware : une application porno veut vous racketter 500 dollars

Le scandale d’Ashley Madisson aura donné des idées à certains, une application porno baptisée Adulte Player, fait chanter ses utilisateurs pour les racketter !

 

Adult Player : une application porno arnaque ses utilisateurs

L’application Adult Player est en réalité une fausse appli porno qui prend ses utilisateurs en photo, afin ensuite de les faire chanter et de leur faire payer 500 dollars. Il s’agit d’un ransomware heureusement très facile à désinstaller.

Adult Player, l’application porno qui fait chanter ses utilisateurs

Une application baptisée adult Player s’est développée sur la toile et a attiré l’attention des experts en sécurité de chez Zscaler, car son comportement la classait dans la catégorie des ransomwares. Dans les faits, cette application porno prenait des photographies de l’utilisateur, puis bloquait son téléphone avec une page indiquant que l’utilisateur avait enfreint la loi et que les autorités détenaient des preuves (les photos). La page indique que si l’utilisateur paye une amende de 500 dollars, les poursuites judiciaires ne seraient pas enclenchées et que le téléphone fonctionnerait à nouveau normalement.

Dans le cas où certains d’entre vous se seraient fait piéger par cette application porno, le téléphone n’est pas du tout crypté, ni bloqué comme le suggère le message d’avertissement. Il suffit de rebooter le smartphone en « safe mode » pour désactiver le malware, en allant dans « Paramètres > Sécurité > Administrateur » afin de désactiver les droits alloués à Adult Player, puis de désinstaller l’application. Le « safe mode » permet de relancer un téléphone sans les applications tierces, cela pourra servir à ceux qui ne connaissaient pas ce petit truc.

Cette exemple montre une fois de plus, qu’il est très important de télécharger des applications sur les plateformes officielles comme le Play Store par exemple, car Adult Player ne se trouvait pas sur les plateformes connues, juste sur des plateformes alternatives. De plus, quand on sait que 136 milliards de vidéos X seront consultées en 2015 depuis un mobile, soit 348  par utilisateur et par an, il ne fait aucun doute que ce type de ransomware se développera.

Source


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. C’est vrai qu’android n’est pas gaté ces derniers temps.D »abord les failles de securite à répétition.Et maintenant voila les ransomwares qui débarquent.

  2. Pingback: Peut-on digitaliser ses secrets ? | Ère numérique

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Après les bloqueurs de publicités, place aux bloqueurs de bloqueurs de publicités ?

Des solutions qui permettraient d’afficher des publicités, même si l’internaute a installé un logiciel pour les bloquer.

Fermer