Rapport ACERP, 36% des forfaits sont sans engagement

L’ACERP a publié hier son rapport pour le premier trimestre 2013. Un chiffre intéresse notamment, les utilisateurs se tournent de plus en plus vers les offres sans engagement.

L’ACERP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a publié de nombreuses statistiques parmi lesquelles quelques unes sont très intéressantes. Toute d’abord, le marché français accueille 500 000 nouvelles cartes SIM.

Ensuite, et c’est là un chiffre intéressant, 36% des forfaits sont des forfaits sans engagement, alors qu’il y a un an seulement 24% en étaient. Les forfaits appartiennent au « parc post-payé » qui représente 20 millions de lignes en France. Le « parc pré-payé » (cartes pré-payées) enregistre quant à lui une petite baisse de 8% en un an.

RapportACERP

Ce qui peut expliquer cette augmentation est la mise en route progressive des forfaits mobiles low-costs mis en place par les opérateurs (Sosh, B&You…). Les MVNO, ou opérateurs virtuels (ceux qui n’utilisent pas leur propre réseau) pâtissent de cette progression qui stoppe net la leur et les stabilise. Ils enregistrent une toute petite hausse de 0,3% en un an.

On peut aussi remarquer un chiffre record pour le nombre de SMS envoyés, pour la première fois 51,1 milliards de SMS ont été envoyés pendant le semestre. Si l’on rapport cela au nombre d’usagers, cela fait environ 241 messages textuels par ligne. Le SMS atteint-il son apogée ou saura-t-il faire encore mieux ? Avec l’avènement des smartphones (désormais mobile le plus utilisé) la concurrence risque d’être rude avec toutes les applications de discussions instantanée.

Si vous voulez consulter toutes les statistiques du rapport, c’est ici.


8 commentaires

  1. Merci pour cet article! Impressionnant le nombre d’sms envoyés pour le semestre. Pas étonnant je pense, que les consommateurs se tournent vers des forfaits sans engagement, je pense qu’ils en ont marre d’être engagés pendant 2 ans minimum, comme c’est le cas avec Orange, avec un forfait pas si avantageux que ça, comparé aux nouveaux opérateurs low-costs sur le marché.

  2. Merci pour ces chiffres! Cela est bien représentatif de la montée en puissance des opérateurs low-costs, je pense que les grands groupes tel que SFR, Orange… vont être de plus en plus concurrencés.

  3. Bonjour,

    Ces chiffres ne m’étonnent pas vu les évolutions tarifaires notamment avec l’arrivée en fanfare de Free sur le marché, cependant cela est-ce vraiment signe de bénéfice pour le client final?
    Pas si sûr, car les marges s’étant considérablement réduites, il est fort à parier que les investissements des différents opérateurs se sont effondrés et que l’utilisateur final finira par en pâtir, vous ne croyez pas?

  4. Merci pour l’info. Interessant, mais je n’ai pas compris : le marché francais accueille 500 000 nouvelles cartes sim… Et c’est tout ? Il ne manque pas la variable temps par hasard ?? 🙂

  5. « la concurrence risque d’être rude avec toutes les applications de discussions instantanée. »
    Franchement, je ne suis pas convaincue par le fait que les messageries instantanées vont détrôner le SMS. S’il est vrai que cela coûte moins cher pour ceux qui ont des contacts hors de la France, pour les autres ça ne présente pas d’avantages par rapport aux SMS (qui sont maintenant illimités dans tous les forfaits, ou presque). De plus, le SMS tout le monde l’a sur son téléphone ! La messagerie instantanée, il y en a tellement qu’il faudrait installer plusieurs applications pour pouvoir discuter avec tous ses contacts.

  6. Merci Xavier Niel, qui à réussi à débloquer une situation en France ! C’est grâce à lui si les gens se tourne vers des forfaits sans engagements, et des forfaits moins cher aussi.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un « espion » arrêté pour téléchargement illégal de films et contenus pornographiques

Bo Jiang, un ancien chercheur chinois de la NASA a été accusé d'espionnage. Faute de preuve, il a été finalement...

Fermer