Re.mu : un réseau social pour les fashionista

Accros à la mode, ceci est pour vous. Re.mu est une plateforme entièrement dédiée aux photos et à la mode. Ici, tout le monde est « mannequin ».

Re.mu  Re.mu : un réseau social pour les fashionista

Derrière cette idée, il y a un certain Alvin Woon. Ce dernier était également derrière la plateforme Plurk, qui fut un moment vue comme une rivale de Twitter. Plurk compte actuellement 10 millions d’utilisateurs.

Le nouveau service Re.mu est disponible sur web et mobile. Il s’agit d’un réseau social destiné à celles (et ceux) qui publient fréquemment des photos coquettes et bien soignées sur Facebook ou Instagram, ces gens qui aiment montrer ce qu’ils portent et ce qu’ils ont acheté.

En substance, Re.mu permet aux membres de publier des photos, comme sur un réseau social ordinaire. Mais ici, c’est votre « lifestyle » que vous partagez et le focus n’est pas réellement sur vous mais sur ce que vous avez dans votre garde-robe. Vous avez un profil public où vous avez la possibilité d’uploader vos robes, vos tatoo, votre lingerie et autre. Tout cela peut être trouvé via des suggestions ou des recherches. Les autres membres des communautés peuvent voter en choisissant entre «  Pricey », « Wants It », « Whatever » et « Copycat ». Pour chaque photo, il y a également un champ commentaire. L’avis des autres est important. N’est-ce pas ?

Vous aussi, vous avez la possibilité d’explorer ce que publient les autres et vous pouvez éventuellement faire des achats depuis l’appli.

Lancé il y a près de deux mois, Re.mu ne compte encore que 35.000 utilisateurs. Mais selon son créateur, la communauté du réseau social serait très active et on parlerait actuellement de 25.000 publications par jour. La popularité du service serait en forte croissance dans les pays asiatiques, les pays hispanophones et aux US.

Il faut aussi savoir que ce type d’application offre des données d’analyses plus qu’intéressantes pour les stylistes et les boutiques de vêtements. Par exemple, après l’analyse des photos, on aurait conclu que les coréennes, les chinoises, les taiwanaises et les  japonaises aiment bien les motifs floraux. Et 70 % des fashionistas de ces pays aimeraient tout particulièrement la couleur noire, blanche et grise.

Il faut cependant savoir que Re.mu a déjà des concurrents. Mais celle-ci aurait l’intention de se faire une place grâce à un algorithme unique et des fonctionnalités inédites. Le plus dur serait de balancer entre les intérêts des partenaires (des marques) et ceux des utilisateurs. Actuellement, Re.mu participe déjà à des programmes d’affiliation.

(Source)

3 commentaires

  1. Rien d’incroyable pour le moment, a voir ce que cela donnera à l’avenir. Le français Modizy.com semble déjà beaucoup plus avancé puisqu’il a les mêmes fonctionnalités sociales depuis longtemps et dispose maintenant de sa propre Marketplace pour monétiser son service.

  2. Ce réseau social est promis à un bel avenir, je crais que si le concept en vient à se developper en France, il risque de mettre en mal pas mal de blogs mode…

  3. je ne le trouve pas très beau. Après c’est sûr que ça existe partout. Lookbook.nu est sûrement le meilleur mais y en a pas mal d’autres…

Lire les articles précédents :
Enfin un alibi culturel pour surfer sur un site coquin !

Le Tag parfait est un site web qui traite de la culture de la pornographie en considérant le sujet comme...

Fermer