Record : 1 kilomètre de portée pour un AR.Drone 4G !

Le spécialiste français des réseaux téléphoniques sans fil Alcatel-Lucent vient de se livrer à une expérimentation originale et très geek : piloter à distance un AR.Drone équipé d’un modem 4G.

Alcatel-Lucent a trouvé un bon moyen de faire parler de son savoir-faire en matière d’infrastructures de réseaux sans fil, et notamment de 4G, en faisant un peu de buzz autour d’une expérimentation originale.

André Mechaly, vice-président marketing et stratégie chez Alcatel-Lucent France, et ses équipes de recherche, on démonté et modifié un AR.Drone afin d’en modifier le dispositif de transmission radio. Le WiFi, qui permet de piloter l’appareil à partir d’un smartphone ou d’une tablette (iOS ou Android), a été avantageusement remplacé par un modem 4G. Une antenne-relais 4G a été installée sur le lieu de l’expérimentation, et l’engin a pu prendre son envol, également piloté par un smartphone qui affichait sur son écran l’image filmée en direct par le Drone, comme avec l’appareil d’origine, mais cette fois en 4G.

alcatel ardrone Record : 1 kilomètre de portée pour un AR.Drone 4G !

Résultat : le super AR.Drone a pu s’ébattre jusqu’à une distance de 1 kilomètre, donc hors de la vue de son pilote, tout en restant contrôlable, et en envoyant en streaming une vidéo HD 720p.

Au-delà d’aller vérifier si la voisine se fait bronzer nue ou si le voisin cache réellement une piscine (ou un aéroport privé), les usages de ce type de technologie pourraient être multiples : surveillance, journalisme de terrain, agriculture (plus besoin de sortir le tracteur ou le 4×4 pour aller inspecter des plantations à l’autre bout du domaine). Reste à savoir si Parrot commercialisera un jour un AR.Drone 4G (et si on pourra téléphone avec).

(source)

15 commentaires

  1. Je sais que l’armée américaine pilote des drones en Afghanistan à partir de ses bases dans le Nevada, mais c’est sûr que ce serait bien si ces technologies devenaient accessibles à tout un chacun.

  2. C’est surtout un super plan pour les paparazzi ^^
    si un jour ce produit est proposé aux professionnels ou au grand public (même si le prix sera forcément conséquent), les applications seront sans limite. Mais est-ce que cela serait légal d’aller survoler le jardin de son voisin (ou voisine) ?

  3. legeeksportif on

    Une belle avancée pour ces drone. Mais leurs autonomie est actuellement de 12 minutes seulement. Alors ok un kilomètre mais attention à pouvoir le rapatrier (surtout au prix actuel)

  4. legeeksportif on

    D’ailleurs le même type de drône a permis de développer au laboratoire du Royal Melbourne Institute of Technology et tester le Joggobot. Il s’agit d’un drone de chez Parrot qui vol au-dessus de votre tête et vous suit : le drone vous repère grâce à un T-shirt avec des motifs / couleurs spéciales qui sont détectés par sa caméra embarqué.
    Comme dit l’article du presse citron les potentialités des drônes sont vastes.

  5. Pingback: Record : 1 kilomètre de portée pour un AR.Drone 4G ! | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  6. Je reste quand même impressionné à chaque fois que je croise l’un de ces appareils. Je me demande bien quelles utilisations il sera possible d’en faire dans les années futures (traitement des champs, etc.).

  7. Ce genre de système est commercialisé depuis bon nombre d’années.
    Ça fonctionne en 2,4 GHz (donc sensible aux interférences) et le pilote est équipé de lunettes in-site (réalité virtuelle) et est donc à la place du pilote (virtuel) de l’appareil.
    Cela lui permet de faire des acrobaties, du rase-motte, etc.
    L’équipement n’est toutefois pas à la portée de tous (contrairement à l’AR-Drone). Il faut compter plusieurs milliers d’euros !
    db

  8. Ah oui.
    J’ajouterai qu’il n’y a à ce jour aucune réglementation sur ce genre de drone civil.
    Un jour il y a aura un accident (de personne, de véhicule, etc).
    db

  9. Je pensais pas que l’autonomie de ce genre d’engin permettait de parcourir 2 kms (1 aller + 1 retour) .-)

  10. Impressionnant ! Moi qui ne suis pas un très bon pilote d’ardrone, je me demande bien comment ne pas crasher son drone en se fiant uniquement au visuel caméra.
    J’en profite pour faire un ‘tit coup de pub à des amis qui ont sorti une valise de transport exceptionnelle pour l’ardrone, visible et commandable ici : http://http://www.artxbag.com/

  11. Et si on y embarque une intelligence artificielle, ça ferait quoi un AR.Drone sans pilote ?
    C’est l’épuisement de la batterie qui l’arrête ou la première loi de la robotique ?
    Bravo pour l’exploit ; il faudrai qu’ils publient les plans…

Lire les articles précédents :
greenbureau
Greenbureau est la start-up du mois de Septembre

Nous voilà de retour pour le rendez-vous Start-up de Semaine dont la saison 1 s’est achevée en Juin dernier par...

Fermer