Rencontre avec Cédric Hutchings de Withings : l’avenir de la santé est français

Withings est une société française qui a su s’imposer dans le domaine de la santé. Rencontre avec l’équipe de Withing.

Je rencontre Cédric Hutchings (CEO de Withings) dans un restaurant à quelques centaines de mètres des bureaux de sa société.

La discussion qui prend place tout au long du repas est passionnante, Cédric étant intarissable sur son domaine d’expertise. Il va suspendre son repas à plusieurs reprises et sortir l’un des accessoires qu’il a créé pour venir illustrer ses propos.
Cédric est un passionné. Il garde pourtant résolument les pieds sur terre.
En effet, même si sa start-up peut se targuer d’être l’un fleuron de l’industrie française, avec notamment une belle visibilité dans tous les Apple Store du monde depuis 2009, il est parfaitement conscient du fait qu’il lui reste encore énormément de chemin à faire.

Withings : « il faut arrêter de parler d’objets connectés »

La société a été très souvent citée (avec les Nabatztag de Violet) pour présenter l’idée d’objets connectés. Et si Cédric Hutching a accepté de jouer le jeu pendant quelques années, bien conscient de la visibilité que cela lui apportait, il souhaite aujourd’hui se séparer autant que possible de cette image.
Pour lui, parler d’objet connecté pour présenter sa start-up, c’est comme dire qu’il y a du wifi dans un ordinateur portable, c’est inutile… tout le monde le sait.
La création de la balance Withings a d’ailleurs eu lieu en ces termes : quel domaine pouvons-nous améliorer grâce à des capteurs et une connectivité à internet : la santé.
Withings souhaite donc se présenter comme une nouvelle approche de la santé.
Il évoquera également le mouvement de « quantified self » (la quantification de soi) qui vise à permettre à chaque personne de mesurer ses données personnelles et de les analyser.
Comme Apple, Withings souhaite être davantage dans l’usage (c’est à dire : ce que l’on peut faire avec une balance connectée), et en l’occurrence, il s’agit de changer la manière d’appréhender sa santé au travers de quelques gestes simples.

Comment utiliser Withings ?

L’expérience utilisateur a été pensée pour commencer avec l’application Withings pour iPhone ou Android.
En effet, il est possible de l’utiliser gratuitement, sans avoir acheté de produit de la marque.
Vous allez donc pouvoir mesurer votre poids sur une balance traditionnelle et de le reporter manuellement à l’intérieur de l’application.
Cette étape a été pensée pour ensuite donner envie à ces personnes d’aller plus loin, en automatisant cette mesure et en ajouter d’autres.
A ce moment, vous pouvez choisir d’acheter la balance d’entrée de gamme à 99€ ou de choisir le dernier modèle plus perfectionné à 149€.

Withings : Des usages multiples

3 typologies d’usages me viennent instantanément à l’esprit qui méritent d’être évoquées ici.

D’un côté, il y a la typique volonté de perdre du poids. En effet, la balance Withings vous permet de définir un objectif de poids et voir votre progression pour atteindre celui-ci.
Des études ont montré qu’il était plus simple d’atteindre cet objectif avec une pesée régulière (2 fois par semaine). L’application a donc été conçue pour offrir ce feedback positif qui aide à se motiver et à se rapprocher (ou ne pas trop s’éloigner) de son poids idéal.
D’un autre côté, il y a les sportifs qui pourront apprécier au moins 2 apports : la possibilité de venir connecter ces applications de suivi sportif telles que RunKeeper ou BodyMedia (Withings souhaite en intégrer d’autres) & la mesure de la masse grasse pour savoir si vous avez perdu du muscle, ou de la graisse.

Dernièrement, cet outil peut aider aider les médecins à savoir comment l’état d’un patient s’est dégradé de manière précise. En effet, il peut ainsi avoir accès à des relevés complets (et pas seulement 1 fois à chaque fois que le patient vient au cabinet).

Et si cette pratique n’est pas encore populaire, Cédric Hutching prend le pari que cela sera commun dans notre société de demain. C’est aussi pourquoi il a commencé la diversification de sa gamme de produits en proposant un tensiomètre intelligent, un babyphone vidéo contrôlé par téléphone & un pèse-enfant adaptable à l’âge du bambin.

Withings compte aujourd’hui une soixantaine d’employés à Paris. La société possède également une équipe de 4 personne à Boston même si elle devrait s’étendre à 15 très prochainement pour accompagner la forte croissance de la clientèle américaine (qui dépasse 51% des ventes de Withings).

  • Withings
  • Rendez-vous dans quelques heures pour le test du dernier modèle de balance connectée, la Withings Smart Body Analyzer WS-50

2 commentaires

  1. Le monde de la santé va forcément être bouleversé par les nouvelles technologies. La santé 2.0 comme certains l’appelle est en marche, mais très loin à la traine.
    Le potentiel est gigantesque dans l’avenir.
    Par contre ce genre de projet doit impérativement respecter le secret médical et informer le patient de l’ensemble de ce qui est fait de ses données.

    Si une agence de pub achète des cookies à prix d’or, que penser des données de santé des gens qui veulent une assurance décès, un prêt immobilier, voire même une complémentaire santé !!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
bureaux-à-partager
Bureaux à Partager : meilleure Start-Up Presse-Citron 2013, catégorie « Consommation Collaborative »

Notre prestigieux jury a nommé Bureaux à Partager comme étant la meilleure start-up de la sélection Consommation Collaborative.

Fermer