Rencontre avec la Country Manager de Pinterest France

Rencontre avec Stéphanie Tramicheck, country manager France Pinterest, et focus sur la culture de la start-up californienne qui se voit déjà en géant international.

Si vous êtes un fidèle lecteur de Presse-Citron, vous avez déjà fait la connaissance de Stéphanie Tramicheck lors d’un précédent article.
En effet, nous avions déjà retracé son parcours depuis la création de l’un des premiers blogs mode français (Détournements de mode) jusqu’à son poste de country manager France pour Etsy.
Recroisé il y a quelques mois, Stéphanie m’avait appris avoir quitté Etsy pour fonder sa propre start-up.
Mais en juin dernier, sa carrière allait encore basculer vers la Silicon Valley quand elle reçut un mail de son mari. Peu d’informations dans celui-ci, si ce n’est un lien vers une annonce de Pinterest à la recherche de son Country Manager France.


Elle découvrit l’offre avec un grand sourire : elle ne pouvait tout simplement pas laisser passer cette chance.
Stéphanie n’a plus cherché de postes depuis bien longtemps et n’avait pas de CV ou de lettre de motivation sous la main.
Elle va donc envoyer un lien vers sa page LinkedIn et rédiger une pseudo-lettre de motivation mixant le sérieux et l’aspect rock’n’roll qui caractérisent la personnalité de Stéphanie.

Avant même de laisser le temps à l’équipe de traiter sa candidature, elle avait retrouvé le profil de Matt Crystal (Head of International chez Pinterest) à qui elle envoya un très bref message.
Il était actuellement à Paris et lui proposa de prendre un café le lendemain.
Ce qui devait être un entretien d’une demi-heure se transforma en deux heures trente minutes de discussion.
Stéphanie confessera n’avoir pas eu une seule minute l’impression de réaliser un entretien, mais véritablement un dialogue sur le marché de Pinterest et sur les perspectives de la société en France.
Dès la semaine suivante, elle rencontrait 4 autres membres de l’équipe via Skype pour se retrouver rapidement le 19 Août dans son tout premier jour en tant que Country Manager de Pinterest France.

Les 15 premiers jours, Stéphanie les réalisera dans les locaux de Pinterest à San Francisco, avec pour mission principale de s’imprégner de la culture. Un objectif plutôt simple tant la culture est forte en interne.

La culture Pinterest

Si Stéphanie doit résumer la culture de Pinterest en 3 mots, ce seront les mots anglais « Knit, Authentic & Go ».

« Knit » est le terme couramment utilisé pour l’action de tricoter. Pourtant il signifie ici que les équipes doivent travailler étroitement ensemble (comme les mailles d’un tricot), collaborer au mieux car elles ont les mêmes objectifs. En pratique, cela signifie que des groupes se retrouvent spontanément à la cafétaria et vont travailler ensemble même si elles ne sont absolument pas dans le même département.

« Authentic ». Si la société communique assez peu vers l’extérieur (et reste notamment secrète sur ses chiffres d’usage), la société est très transparente en interne où tout le monde est au courant de tout. L’ensemble des comptes-rendus de réunions est envoyés à tous pour que chacun puisse en prendre connaissance. Les salles de réunions sont de plus à demi-ouvertes pour qu’un employé intéressé puisse se joindre (les salles sont tout de même conçues pour ne pas gêner les personnes alentours).

De plus, chaque vendredi après-midi, Ben Silbermann (CEO de Pinterest) va prendre une heure pour répondre aux questions de l’ensemble des employés. Les gens viennent en masse à ce rendez-vous hebdomadaire, se mettant debout ou assis là où c’est possible. Cela lui permet de réarticuler les valeurs et la mission de Pinterest pour qu’elle reste fraîche à l’esprit de tous.

Après tout, au vu de la croissance phénoménale de la société (qui a quasiment doublé d’effectif en 1 an pour arriver à 140 personnes), il est important de réaligner tout le monde sur cette même mission au fur et à mesure que les gens arrivent.

« Ce qui m’a impressionné, explique Stéphanie, c’est la capacité à intégrer rapidement les nouveaux aux projets. Ils arrivent à donner l’impression que l’on est là depuis longtemps en nous faisant prendre des décisions et changer des choses immédiatement. »

« Go » avec le geste conjoint des deux bras vers l’avant. Pinterest est dans une direction et avance très vite dans cette même direction. Même si Pinterest est une grosse start-up, c’est une Lean Start-up : on ne cherche pas à faire les choses parfaitement bien dès le début (avec un processus ultra-itératif).

La stratégie internationale de Pinterest

L’arrivée de Stéphanie Tramicheck pour la France n’est qu’un pas supplémentaire dans la direction d’une plus large internationalisation. En effet, Pinterest n’a jamais caché son ambition de devenir global. Le choix de se lancer aussi rapidement dans un pays non-anglophone est une manière d’identifier les particularités, les micro-barrières et les besoins d’adaptation pour offrir l’expérience Pinterest à d’autres cultures.

Pinterest n’en est encore qu’à ses débuts en France et recherche d’ailleurs un marketing manager pour venir accompagner Stéphanie dans cette belle aventure.


Un commentaire

  1. Je suis intéressé par l’approche lean de Pinterest. Savez-vous où l’on peut trouver des retours d’expérience ou des exemples concret de sa mise en place?
    En tout cas, ça à l’air d’être une belle start-up, et l’esprit qui va avec.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
YouTube propose désormais des musiques libres de droits

C’est sur son blog pour créateurs que la plateforme de partage de vidéo YouTube a annoncé qu’elle propose dorénavant toute...

Fermer