Retour en arrière pour Microsoft : la Xbox One ne devra pas être connectée toutes les 24 heures

La Xbox One venait avec deux contraintes : la nécessité d’une connexion à internet toutes les 24h, et une politique sur les jeux d’occasions plus complexe. Microsoft vient de faire machine arrière sur ces deux points.

Je ne sais pas si nous devons considérer cela comme une surprise. Au lendemain de l’E3, la Xbox One était la cible de violentes critiques concernant ces deux particularités vues comme liberticides. Ces déclarations assassines étaient généralement suivies d’un « si Microsoft ne change pas sa politique sur le sujet avant la sortie de la console ».

Voilà qui est fait : Microsoft cède sous la pression et annonce dans un article de son blog officiel que la Xbox One ne nécessitera pas de connexion à internet pour jouer & que les jeux d’occasions pourront être échangés/revendus/prêtés de la même manière qu’un jeu Xbox 360 aujourd’hui.

La Xbox One voulait réinventer la console de jeux

J’avais pu échanger avec le responsable des relations presse Xbox en France, Guillaume Eppe, en marge du salon de l’E3. Il m’avait alors expliqué le positionnement de Microsoft avec cette console nouvelle génération. En effet, le pari de la Xbox One était de réinventer la console de jeux en offrant une expérience qui allait beaucoup plus loin.

Le marché des consoles est complètement différent de celui des smartphones en cela qu’une console doit se positionner sur la décennie qui va suivre (la Xbox 360 fête ses 7 ans). Microsoft souhaitait donc élever le débat pour modeler la console de jeux de demain. Il y a 10 ans, Bill Gates avait annoncé en interne que les ordinateurs de 2013 seraient entièrement contrôlés par la voix et que nous n’aurions plus de clavier/souris. Ce n’est pas le cas… mais la Xbox One était le premier appareil à embarquer ces technologies en R&D depuis si longtemps.

Et en ce qui concerne la revente des jeux d’occasions, la Xbox One venait ici répondre à un besoin des éditeurs qui faisaient pression sur Microsoft & Sony pour qu’une solution émerge. Sony ne semble pas avoir souhaité répondre à cette requête, laissant Microsoft essuyer les pots cassés de ce que la firme pensait être une contrainte qui allait être partagée.

La Xbox One : moins de contraintes, mais mêmes espoirs

Les réactions ont été trop violentes pour que Microsoft ne réagisse pas. Ils sont donc revenus sur ces deux contraintes pour mettre de l’eau dans le vin de ce futur innovant qu’ils avaient espéré. La volonté reste pourtant sensiblement la même. La contrainte de connecter sa console toutes les 24 heures disparaît, mais surgit l’espoir de voir les joueurs le faire spontanément.

C’était clairement une erreur pour Microsoft de communiquer sur une « contrainte ». Il aurait fallu communiquer exclusivement sur les nombreux avantages qu’amènent une connexion permanente… et si vous refusez de le faire, votre expérience en sera tronquée.

Comme pour la plupart des gamers actuels, ma PS3 est aujourd’hui connectée à Internet 24h/24, sauf que je n’y pense pas.

Microsoft souhaitait donc être innovant pour offrir une nouvelle dynamique au marché… mais se retrouve contraint de revenir en arrière.

C’est une « bonne nouvelle » tant les réactions étaient négatives : les ventes de la Xbox One ne devraient donc pas trop souffrir à cause de ces contraintes maintenant supprimées, et le consommateur pourra choisir l’esprit plus tranquille (et se poser moins de questions).

Et on n’y pense pas… mais c’est Sony qui doit être en train de repenser son plan de communication : ils vont devoir trouver d’autres arguments que « nous ne faisons pas, tout ce que vous reprochez à la Xbox One ».


11 commentaires

  1. c’est bien qu’ils mettent de l’eau dans leurs vin mais je pense que c’est un peu trop tard , on voit la vision que microsoft a pour sa xbox one . La connexion toutes les 24h posait de réels problèmes , par exemple beaucoup de jeunes sont des résidences étudiantes et ne disposent pas de connexion internet personnel

  2. Je ne suis pas d’accord avec toi Valentin lorsque tu dis:

    « C’était clairement une erreur pour Microsoft de communiquer sur une « contrainte ». Il aurait fallu communiquer exclusivement sur les nombreux avantages qu’amènent une connexion permanente… et si vous refusez de le faire, votre expérience en sera tronquée.

    Comme pour la plupart des gamers actuels, ma PS3 est aujourd’hui connectée à Internet 24h/24, sauf que je n’y pense pas. »

    Pour moi l’erreur n’est pas là! Oui ma Xbox 360 est quasiment toujours connectée à internet (malgré ma connexion n’atteignant même pas les 1Mega et pourtant je suis à 50 km de Paris), mais elle n’en est pas dépendante. Donc malgré une mauvaise communication je pense que ce ne serait pas passé. Du moins je l’espère et je suis bien content qu’ils aient fait marche arrière, moi qui prévoyait de ne plus faire confiance à MS.

  3. Guilllaume on

    Et une baffe pour le Creative Director de MS qui avait dit en fevrier dernier « deal with it » (il faudra faire avec) à propos de la connexion internet obligatoire pour jouer.

  4. Microsoft n’a jamais dit que sa nouvelle Xbox ne marcherait pas si elle n’est pas connectée au net… C’est juste que cette dernière ne récupérera pas les dernières données sauvegardée dans le cloud comme les sauvegardes et autres truc qui ainsi n’occupent pas d’espace sur le disque dur. Tous les services PC le font de Steam à Origin, etc. C’est la tendance voulue PAR les éditeurs de jeux.
    Les joueurs consoles seront juste à la traîne. Microsoft aurait dû savoir qu’ils sont moins en avance ou au fait que les joueurs PC sur ces nouveaux concepts. Maintenant, je ne dis pas que c’est mieux… Mais nous allons tous gaiement sur le Cloud, en téléchargeant des apps compulsivement (avec des contenus autrefois gratuit sur le web), partageant des trucs partout, des photos et des propos dont tout le monde se fout ou n’a pas le temps de lire etc. C’est comme ça c’est l’humanité.

    Aussi, je suggère au gens que cette connexion dérangeaient tant que ça de débrancher tout les soir leur box internet… Car elle est vraiment connecté tout le temps au net.

    Mais cela dit, effectivement, Sony a pas joué très fairplay sur toute la ligne : ils ont attendu que les autres dévoilent leur cartes, ils n’ont pris aucun risque en ne proposant rien et restant sur le schéma actuel.
    Au moins je sais que Microsoft a considéré et anticipé ce que sera certainement le marché et les demandes des éditeurs, tout en considérant aussi celles des joueurs en revenant en arrière pour peut-être une transition plus douce.
    Là où Sony s’est contenté de brosser dans le sens du poil laissant les gens dans le doute. Car de deux choses l’une :
    – Soit ils s’apprêtaient à répondre positivement à la demande des éditeurs et là Paf les joueurs devraient avaler la pilule du jour au lendemain.
    РSoit leur non-position ̩tait une opposition et la fronde avec les ̩diteurs risquerait donc de les faire fuir.

    Non… entre les deux, je préfère la franchise de Microsoft…

  5. C’est quand même un peu différent, de proposer des solutions cloud, que l’on utilise ou pas et d’imposer que ta console se soit connecter dans les dernière 24h pour démarrer!
    de même je vois une légère différence entre imposer une version de l’OS pour jouer a un jeux bien précis et imposer une MaJ en douce sans demander l’avis du propriétaire.
    je m’abstien de parler de la revente des jeux tant je trouve ca scandaleux!

  6. Heureusement que Microsoft s’est ravisé car le fait d’être obligé de se connecter toutes les 24 heures auraient largement joué en la défaveur de la Xbox One. Mais il reste encore un point épineu: le jeu unique par console….

  7. Brocker: C’est également ce que je me suis dit en voyant cette nouvelle!!! mais bof! espérons toujours 😀 sinon tant pour nous et pour eux.

  8. C’est en effet une très bonne nouvelle pour les amateurs de jeux, et particulièrement les fidèles à la Xbox. Pour ma part, j’ai également eu une préférence pour la Xbox One à la PS4, notamment pour la puissance de la machine, ses innovations et la qualité de ses jeux.

  9. Le jeux unique une sacré galère. Je pense que les magasin qui ont le monopole comme en france micromania risque de monter au créno car le jeux d’occasion représente un enjeux important pour ce genre de groupe.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
AppDays, la conférence mobile, dévoile ses premiers speakers

la conférence AppDays, dédiée aux métiers du mobile et aux développeurs d'applications, devrait rassembler plus de 400 participants pendant deux...

Fermer