Revenge porn : 500.000 $ de condamnation pour avoir posté des photos et des vidéos coquines de son ex-compagne

Cette somme record sonne comme une note d’espoir pour les personnes victimes de vengeance pornographique, un crime trop rarement puni.

C’est la première fois qu’un tel dénouement se produit : une femme victime de « vengeance pornographique » gagne son procès et fait condamner son ex-compagnon à payer la somme record de 500.000 $ ! C’est qu’on pourrait appeler la vengeance pornographique (‘revenge porn’), c’est lorsqu’une relation amoureuse se termine et que l’un des deux ex-amants décidé de publier des images/vidéos de sa/son partenaire sur Internet pour se venger. C’est bien évidemment une pratique totalement illicite, mais les condamnations pour ce genre d’affaires sont plutôt rares.

Trop peu de condamnations

Si la ‘vengeance pornographique’ est peu condamnée, c’est avant tout pour deux raisons. Premièrement, la législation n’est pas forcément au point sur la question. Par exemple, l’affaire dont nous parlons se déroule au Texas, lieu où la vengeance pornographique n’est pas considérée comme un crime, ce pourquoi la victime a dû passer par la Cour Civile. Deuxièmement, il est parfois difficile de prouver la culpabilité d’un ex malintentionné. Dans certains cas, les photos sont diffusées par des hackeurs qui accèdent aux fichiers compromettants et les récupèrent.

porno

La volonté d’humilier

Dans notre cas, l’ex-compagnon a diffusé des clichés, des messages ainsi que des conversations Skype qui auraient dû rester privées. Les deux personnes étaient en couple depuis sept ans et vivaient une relation longue distance, ce pourquoi l’homme demandait des messages et images coquines. Celle-ci s’exécutait tout en lui demandant de bien tout effacer ensuite, ce que n’a bien sûr pas fait l’ex-compagnon. Ce dernier s’est amusé à largement rediffuser ces contenus sur de nombreux sites comme YouTube pour humilier son ex-copine. A vouloir faire le malin, il a fini par se faire condamner par la justice et il devra donc verser 500.000 $.

L’espoir

Cette somme record sonne comme une victoire et on peut espérer que cette affaire fasse bouger les choses. Des législateurs texans seraient déjà en train de travailler pour faciliter les condamnations pour des cas de vengeance pornographique.

(source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le Samsung Galaxy S5 devrait être disponible chez Free Mobile dès le 11 avril

Les freenautes n'auront apparemment pas à attendre avant de mettre la main sur le nouveau porte-étendard de Samsung.

Fermer