Revenus Google Adsense pour les particuliers : que déclarer ?

Cette question revient de façon récurrente, et pour cause : notre bonne vieille administration, que ce soit les Impôts ou l’URSSAF, est i-n-c-a-p-a-b-l-e de fournir une réponse précise et documentée. Comme j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer le sujet ici, on me pose régulièrement la question. En ce qui me concerne, le problème ne se pose

Cette question revient de façon récurrente, et pour cause : notre bonne vieille administration, que ce soit les Impôts ou l’URSSAF, est i-n-c-a-p-a-b-l-e de fournir une réponse précise et documentée. Comme j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer le sujet ici, on me pose régulièrement la question.
En ce qui me concerne, le problème ne se pose pas car les revenus Adsense sont tout simplement intégrés dans le CA de ma société, et c’est la raison pour laquelle je ne sais pas trop quoi répondre dans le cas des particuliers (probablement la grande majorité des blogueurs, non ?).
N’étant pas non plus juriste ni fiscaliste, je ne puis que recommander prudence et bon sens : attendre d’arriver à un seuil cumulé significatif (100 Euros ?) et/ou aller voir son centre des impôts avec son premier chèque Google (l’administration est comme la nature : elle a horreur du vide, allez-y avec des documents tangibles) en leur demandant ce qu’il faut faire avec.
Vous en pensez-quoi ? Vous avez une expérience ou des conseils à nous faire partager sur le sujet ?

16 commentaires

  1. Merci Raphael pour le lien forum.salemioche notamment, c’est très bien expliqué. Et malheureusement force est de constater que la règlemtation française n’est pas du tout adaptée aux micro-paiements que peut générer une petite activité d’un particulier avec le web. Comme le dit un intervenant, avec toutes ces contraintes, le travail au noir a encore de beaux jours devant lui…

  2. Normalement on doit déclarer aux impôts toute rentrée d’argent, quelqu’elle soit ; même l’argent de grand-mère ;) Après il faut savoir où déclarer ça.

  3. Celui-là au-dessus avec son spam, il a pas encore compris apparemment qu’il fallait arrêter de faire la promotion de son site de daube, malgré le mail très courtois que je lui ai adressé récemment. Commence à me chauffer celui-là….

  4. Si on est salarié, il faut en plus se déclarer independant ? Cela n’a pas trop de sens vus les montants.
    Les sites donnés se sont pas claires pour le cas des salariés, qui gagnent quelques euros avec leur site perso. ni sur exactement ce qui devra être payé.

  5. A ma connaissance, pour toucher légalement des revenus publicitaires, il faut avoir un numéro SIRET. D’ailleurs, les régies publicitaires françaises réclament une facture, et donc le numéro SIRET qui va avec, pour pouvoir payer les montants accumulés.

    Bref, soit on possède une société, soit on est travailleur indépendant.

  6. Bonjour,

    Je viens de recevoir une réponse des impôts pour savoir comment déclarer 300-400 € de revenus Adsense annuels en tant que particulier.

    Voici ce qu’ils disent :

    "Vous devez réclamer une déclaration 2042 C et reporter les revenus
    mentionner au cadre E (revenus non commerciaux non professionnels)ligne KU.

    Si ces revenus étaient plus conséquents que les montants indiquer il
    conviendrait de prendre Rendez-Vous avec nos services."

    @+

    Fred

  7. Oui, mais tout le problème ne vient pas des impôts, mais de l’URSAFF. SI j’ai bien tout compris, Même si tu payes des impots en rapport avec tes revenus Web, mais que tu ne déclares rien côté URSAFF (travailleur indépendant par exemple), tu restes dans l’illégalité…car tu ne cotises pas, et ça c’est obligatoire même si tu gagnes 10 € ! (et même si de ce fait tes charges te seront remboursées à la deuxième année..). Quelqu’un s’est-il vraiment renseigné auprès de l’URASFF ? (ou d’un avocat…)
    merci
    Gérard

  8. En fait, j’avais initialement contacté l’URSAFF.

    Il m’ont répondu que, ma demande ne concernant pas une activité commerciale, je devais m’adresser directement au centre des impôts (ils m’ont même communiqué l’adresse).

    J’avais bien précisé que c’était à titre personnel que je toucherais ces revenus.

    Fred

  9. Je réponds un peu tard..Merci, c’est uen bonne information. Moi, ils se sont contentés de m’envoyer une doc "générique"…
    merci pour ces infos.
    Gérard

  10. Bonjour,

    J’ai lu que certaines sociétés sur le web font du portage salarial. C’est défini comme ceci : "C’est une nouvelle forme de travail qui permet à une personne non immatriculée comme indépendant de réaliser des missions pour une entreprise en toute autonomie, tout en conservant l’ensemble des avantages liés au statut de salarié (sécurité sociale, prévoyance, retraite, chômage)." Et de cette manière, on s’inscrit sur le site, les revenus que l’on perçoit sont versés à la société qui prend 5% de commission et nous reverse le reste en toute légalité, comme une paie. Mais je ne sais pas trop ce que cela vaut. Qu’en pensez-vous ?

  11. J’en pense du bien en connaissance de cause : j’ai démarré mon activité actuelle de cette façon. Je suis resté environ deux ans en portage avant de monter ma société, quand le CA était dévenu suffisant et qu’il était plus intéressant de passer en SARL.

Lire les articles précédents :
Spammeurs pas morts

Il semblerait que les spammeurs de blogs se fichent comme d'une guigne des célébrations du 1er Mai : ils n'ont...

Fermer