Robotique : Barnes a perdu un avant-bras. Mais c’est un excellent batteur [Vidéo]

Barnes est batteur. Il y a deux ans, il a perdu son avant-bras. Mais grâce à cette exceptionnelle prothèse, il a peut-être la chance de devenir encore meilleur qu’avant…

Drum

Robocop aurait peut-être dû faire de la musique, plutôt que de poursuivre sa carrière dans la police. En tout cas, l’histoire de Barnes nous montre à quel point le progrès scientifique peut aider à surmonter un handicap, voire même offrir de nouvelles possibilités.

Jason Barnes a toujours rêvé de faire carrière dans la musique. Plus précisément, sa spécialité est la batterie. Mais il y a deux ans, il perd son avant-bras dans un accident. N’ayant pas abandonné ses rêves d’adolescent, il se fabrique un dispositif plus ou moins rudimentaire qui lui permet tout de même d’utiliser de nouveau ses baguettes.

Il est ensuite recruté par l’Atlanta Institute of Music and Media, en Georgie, où il attire l’attention. Son instructeur décide alors de le présenter à Gil Weinberg, du Georgia Institute of Technology. Et de là naquit le projet de fabriquer un bras robotique pour Barnes, pour lui permettre de jouer normalement.

Comme vous pouvez voir sur cette vidéo, c’est plutôt « mission accomplie ». On a même l’impression que la main robotique lui permet de jouer encore mieux qu’avant et mieux qu’une personne sans handicap.

Comment ça marche ?

Le moteur qui manipule la première baguette reçoit des ordres directement émis par Barnes. La technique mise en œuvre s’appelle l’électromyographie et permet à la prothèse de recevoir des signaux électriques émis par les muscles supérieurs du bras. Par exemple, en agissant sur la tension de son biceps, Barnes peut contrôler des paramètres comme la vitesse de mouvement de la baguette.

Mais ils ne se sont pas arrêtés là. Une  seconde baguette (et un second moteur) a été ajoutée, ce qui offre des « super pouvoirs » à Barnes. En effet, la seconde baguette agit de manière autonome, elle est contrôlée par un algorithme musical qui aurait été écrit pour être plutôt jazzy. Le dispositif de la seconde baguette utilise un accéléromètre et un micro pour détecter le rythme du batteur et des autres musiciens, pour calculer le sien.

Comme vous pouvez voir dans la vidéo, la seconde baguette permet par exemple au musicien de réaliser un ‘Drum roll’ de 20 Hz ou plus (ce qui équivaut à un coup de baguette toutes les 0.05 secondes) tout en ayant un autre bras encore disponible pour produire d’autres sons. J’aurais aimé le voir jouer du Drum & Bass.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Angry Birds : vers un futur plutôt médiéval ?
Angry Birds : vers un futur plutôt médiéval ?

Les Angry Birds nous préparent quelque chose. Mais quoi ? Pour le moment, pas beaucoup d’indices à part ceux d’une...

Fermer