Rumr, un chat pour discuter avec vos amis de manière anonyme

Rumr est une application qui permet à des groupes de personnes de discuter anonymement. Ce genre de logiciel basé sur l’anonymat est très populaire chez les adolescents, un futur hit ?

Rumr est une nouvelle application développée par James Jerlecki. Elle vous permettra de discuter avec un groupe de personnes sélectionnées et ce, de manière anonyme. Le principe est le suivant : des groupes de discussion sont créés – vous savez donc qui compose ce groupe – mais chaque personne qui s’exprime à l’intérieur de celui-ci le fait anonymement. Chaque inconnu aura une couleur qui lui sera associée, mais il n’y aura aucun moyen direct pour savoir qui est qui. Bien évidemment, plus il y a de personnes dans le groupe de discussion, plus il est difficile de deviner l’identité de ceux qui parlent. Il est possible de constituer des chats allant jusqu’à 100 participants.

La Rumr est entrée, la Rumr a parlé

Le développeur nous donne son inspiration : « Ma soeur est professeure et travaille avec des adolescents […] ils veulent qu’elle les respecte mais ils ont peur de ce qu’ils partagent. ». Autrement, dit, Rumr serait l’occasion de poser des questions embarrassantes pour ces élèves (sexualité, alcool…) sans avoir à se révéler au grand jour. Un but, donc, bien noble sur le papier. Mais à un moment ou un autre, il faut quand même constater que le développeur a choisi d’appeler son application Rumr (Rumor sans le o), ce qui semble bien éloigné des saints objectifs avancés par le créateur de l’appli.

Rumr

L’éphémère et l’anonyme

Serions-nous donc face à une nouvelle application qui surfe sur la vague anonymat/éphémérité ? Dans un monde où tout à tendance à devenir public, Twitter et Google + en tête, Facebook juste derrière, les jeunes adorent ce genre de logiciel grâce auquel ils peuvent agir sans avoir à craindre des conséquences. Les deux exemples criants qui me viennent en tête sont Snapchat qui permet de partager des photos qui disparaissent au bout d’un temps donné et Ask.fm, un site très fréquenté par les adolescents sur lequel ils peuvent se poser des questions. Il est possible, sur Ask.fm, de poser des ‘questions’ de manière anonyme et autant vous dire que de nombreuses personnes utilisent cette fonctionnalité pour agresser virtuellement les autres (dénigrer le physique, insulter…), je vous invite à lire l’article sur le sujet si la question vous intéresse.

Une application légère

Rumr permet quand même de sélectionner les personnes qui feront partie du groupe de discussion, les conversations ne devraient donc – normalement – pas être houleuses. Imaginons plutôt une application grâce à laquelle certains pourront dévoiler de nouveaux aspects de leur personnalité grâce à l’anonymat, voire créer des petits jeux. Il sera probablement facile de déceler qui est qui grâce aux tics de langage, aux « fôte daurtograf » ou encore grâce à des talents de hacker. C’est pourquoi, Rumr devrait, à mon avis, rester une application de chat plutôt légère. Elle est disponible sur Android et iOS mais seulement aux États-Unis pour l’instant. Si le succès est au rendez-vous, nous la verrons probablement débarquer en France rapidement.

Rumr

(source)


Un commentaire

  1. Je vois ni de l’anonymat ni de l’éphémère.

    Ce n’est pas éphémère car tout est sauvegarder par les serveurs ne serait-ce que d’un point de vue légal.
    Ça n’a rien d’anonyme car je suis persuader qu’en cas de propos raciste ou autre contenu illégal on saura trouver la personne facilement.

    Bref, à fuir.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
PonoMusic et PonoPlayer : le succès fou de la musique en haute résolution

PonoPlayer, c’est le nom de ce lecteur de musique qui fait actuellement un tabac sur Kickstarter. Mais pourquoi ?

Fermer