La Russie envisagerait de renvoyer Snowden aux USA. Un cadeau pour Donald Trump

Cette rumeur lancée par NBC n’inquiète cependant pas les avocats de Snowden.

Depuis 2013, Edward Snowden est exilé en Russie. Mais le gouvernement de Vladimir Putin envisagerait maintenant de renvoyer le lanceur d’alertes aux Etats-Unis, où il sera jugé et très certainement condamné en vertu de l’Espionage Act.

C’est ce qu’aurait indiqué un haut fonctionnaire des Etats-Unis, « qui a analysé une série de rapports de renseignements hautement sensibles détaillant les délibérations russes », d’après NBC. Selon les sources de ce média américain, la Russie voudrait livrer Edward Snowden à l’administration Trump en tant que cadeau afin de s’attirer les faveurs du nouveau président des Etats-Unis.

Mais l’information a rapidement été démentie par l’avocat d’Edward Snowden ainsi que par le Kremlin

L’avocat de Snowden, Ben Wizner, a indiqué qu’il n’a pas de « nouvelles raisons de s’inquiéter ».

L’autre avocat de Snowden en Russie, Dmitry Peskov, a quant à lui réagit dans un média d’Etat russe, en expliquant que la Russie ne vend pas les personnes.

Le lanceur d’alertes a aussi réagi sur Twitter. Pour lui, une telle extradition prouverait qu’il n’est pas un espion russe. « Enfin: la preuve irréfutable que je n’ai jamais coopéré avec les services secrets russes. Aucun pays n’extrade des espions, puisque les autres auraient peur d’être les prochains », écrit-il.

De son côté, un porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a aussi indiqué aux médias que renvoyer Edward Snowden n’aurait aucun sens.

Le département de la justice américain, cependant, a signalé qu’il serait favorable à un retour d’Edward Snowden.

Donald Trump, de son côté, avait déjà écrit en 2013 que Snowden « est un espion et mériterait d’être exécuté ». Un avis qui est partagé par Mike Pompeo, directeur de la CIA. « Il devrait être ramené de Russie et passer par le processus normal, et je pense que le résultat serait la peine de mort », a-t-il déjà déclaré.

Pour rappel, Snowden était un contractant de la NSA. En 2013, il a partagé des documents confidentiels de l’agence de renseignement américaine aux journalistes. Il s’est d’abord enfui à Hong Kong, avant d’obtenir un droit de résider en Russie.

A l’époque d’Obama, les défenseurs de Snowden ont signé une pétition pour la Maison Blanche, demandant un pardon pour le lanceur d’alertes. Mais l’administration Obama a refusé cette requête.

(Source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Je suis assidûment votre blog, qui est passionnant, par contre, un peu de relecture serait un plus, il y a de plus en plus de fautes de frappes ou d’orthographe dans vos articles ces derniers mois.
    Ça ne gâche pas le travail mais c’est dommage. 😉👍

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Connectique : Apple planche sur un nouveau connecteur pour ses produits

Apple est sur le point d’adopter un nouveau connecteur (et oui, un de plus !), qui aura la chance de...

Fermer