Samsung aurait suspendu la production du Galaxy Note 7

Le smartphone qui devait défier l’iPhone 7 Plus n’a finalement fait que couler Samsung.

Samsung-Galaxy-Note-7

Durant plusieurs trimestres consécutifs, Samsung n’a cessé de voir ses profits baisser. Mais cette année, grâce aux Galaxy S7 et S7 Edge, le constructeur sud-coréen a commencé à voir la lumière au bout du tunnel.

En octobre, il a présenté le Galaxy Note 7, sa nouvelle phablette à écran incurvé et à scanner d’iris qui devait normalement défier les iPhone 7 et iPhone 7 Plus du concurrent Apple.

Lorsqu’il a été présenté, le Note 7 a été acclamé par la presse techno et il devait se vendre très (très) bien. Cependant, le lancement de ce smartphone a été entaché par le scandale des batteries explosives.

Suite à de nombreux articles de médias indiquant que le Note 7 peut surchauffer, exploser et même provoquer des incendies, Samsung a annoncé qu’il allait remplacer les 2,5 millions d’unités qui ont déjà été vendues.

Mais aujourd’hui, il s’avère que même les unités de remplacement, qui ne sont normalement pas affectées par le défaut de fabrication, peuvent aussi exploser.

De nombreux nouveaux cas ont été signalés, dont un qui a causé l’évacuation d’un avion. Et cette fois-ci, les Galaxy Note 7 qui ont surchauffé ou explosé étaient des unités de remplacement.

Même après remplacement des 2,5 millions d’unités défectueuses, Samsung n’aurait donc pas réussi à corriger le défaut de fabrication qui affecte son nouveau haut de gamme.

Et dans un communiqué relayé par AFP, Samsung a déclaré qu’il allait « ajuster » la production du Note 7 afin d’assurer un meilleur contrôle de la qualité.

Cependant, selon un article de l’agence de presse coréenne Yonhap News, Samsung aurait en réalité décidé de suspendre cette production.

Si Samsung n’a ni démenti, ni confirmé cette information, Yonhap indique qu’il se base sur les déclarations du responsable d’un fournisseur de Samsung.

Aux Etats-Unis, des opérateurs ne veulent plus vendre le Galaxy Note 7

En tout cas, même ces informations étaient fausses, Samsung aura beaucoup de mal à vendre le Galaxy Note 7, que le site Mashable recommande par exemple à ses lecteurs « d’éviter comme la peste ».

Et aux Etats-Unis, deux des principaux opérateurs téléphoniques, AT&T et T-Mobile, ont déjà annoncé qu’ils ne vendraient plus le Note 7. Si une unité défectueuse est retournée, ils proposeront d’autres alternatives.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Facebook lance une application dédiée aux événements

Après les messages et les groupes, c’est la fonctionnalité « évènements » de Facebook qui passe sur une application séparée.

Fermer