Samsung maltraite-t-il ses travailleurs brésiliens ?

Au Brésil, Samsung est poursuivi pour une affaire concernant le traitement de ses employés et pour non-respects du droit du travail.

Les poursuites menées contre Samsung sont liées à la durée du travail et aux conditions des employés de son usine de smartphones au Brésil. Les poursuites ont été engagées suite à des inspections sur les usines de Samsung qui ont pu dévoiler des irrégularités au niveau des conditions de travail. Il s’agit plus précisément de l’usine de Zona Franca de Manaus où des smartphones de la firme coréenne sont assemblés.

Les employés travailleraient debout pendant plus de 10, voir 15 heures sans interruption. Certains employés travailleraient jusqu’à 27 jours d’affilée. Samsung auraient aussi demandé aux employés d’assembler plus de pièces que la normale, pour un même laps de temps, ce qui peut enfreindre des règles de sécurité.

L’usine en question compte plus de 5000 travailleurs dont plus de 2000 seraient victimes de maux de dos, de tendinites et autres problèmes de santé.

Les poursuites engagées contre Samsung pour cette affaire, réclament un dédommagement équivalent à 110 millions de dollars pour les travailleurs de l’usine.

Interrogé par une agence de presse brésilienne, Samsung a déclaré mener une enquête et serait tout à fait disposé à coopérer avec le Brésil pour mettre en place les dispositions nécessaires.

(Source)


2 commentaires

  1. Comme d’habitude les grands groupes ferment les yeux sur l’exploitation de la main d’oeuvre des pays en voie de développement. Quand un bad buzz pointe le bout de son nez on pousse des cris d’orfraie et on sort le chéquier!

  2. « Samsung menace t-il les travailleurs brésiliens? »…
    Oui comme tout le monde les fait avec les farmers!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le concurrent de WhatsApp a 235 millions d’utilisateurs par mois

WeChat, l’un des principaux concurrents du service de messagerie instantanée WhatsApp, aurait 235.8 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Fermer