Samsung : Obama a-t-il une préférence pour Apple ?

A son tour, Samsung espère le veto du président Obama pour annuler l’interdiction de certains de ses produits aux Etats-Unis. Apple en avait bénéficié.

Il y a quelques mois, le constructeur sud-coréen avait gagné une bataille contre Apple pour une histoire de brevets. Mais Samsung n’avait pas pu « profiter » de cette victoire puisque Barack Obama avait usé de son droit de véto contre une décision de de l’U.S. International Trade Comission  qui devait interdire  la commercialisation de certains produits d’Apple aux Etats-Unis. Certaines versions de l’iPad et de l’iPhone étaient concernées par cette décision, dont l’iPhone 4S pour le réseau AT&T. On avait alors parlé d’une décision rare puisque la dernière fois qu’un président des Etats-Unis a utilisé son droit de véto contre une décision de l’ITC, remontait à 1987.

Récemment, c’est Apple qui a gagné contre son rival de la Corée du Sud pour une autre affaire concernant deux brevets d’Apple, les deux firmes n’en finissant pas avec la saga des brevets. Et sauf si la Maison Blanche intervient comme elle l’a fait pour Apple, certains produits de Samsung se verront interdits sur le marché des Etats-Unis à partir du 8 octobre.

Au mois d’aout, Samsung avait déclaré « Le monde regarde comment Samsung est traité par les Etats-Unis dans cette guerre des smartphones » en s’adressant à la personne désignée par Barack Obama pour étudier le cas. Ajoutant que l’administration avait intérêt à éviter toute image de « protectionnisme » ou de « favoritisme » à l’égard des compagnies américaines.

Les analystes estiment déjà qu’il y a peu de chance que Samsung puisse bénéficier d’un véto à temps, surtout lorsqu’on sait que les États-Unis sont actuellement en mode « shutdown ». Le fait rassurant pour le sud-coréen : la décision de l’ITC ne concerne que des modèles anciens et ne devrait pas avoir un impact trop important sur les revenus du constructeur.

L’affaire précédente (et qui a vu l’intervention d’Obama) concernait des brevets relatifs au réseau et aux standards de transmission de données.

Ceux d’Apple (qui auraient été « volés » par Samsung) concernent des fonctionnalités qui, selon Apple, devraient différencier l’iPhone des autres smartphones : technologie multitouch et détection des kits main-libre.

La différence entre les deux cas permet-elle de justifier la différence de traitement ?

A découvrir : devinez qui fabrique le microprocesseur de l’iPhone 5S.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
TF1 Facebook
Facebook signe un partenariat avec TF1 & Canal +

Facebook annonce aujourd'hui un partenariat avec les groupes TF1 et Canal +. Les deux groupes TV auront accès à des...

Fermer