Samsung rachète Harman International et se lance dans l’aventure de la voiture connectée

Samsung semble lorgner sur un nouveau marché comme de nombreux autres géants du high-tech ou du web ces dernières années, celui de l’automobile. Très loin de leur cœur de métier, ils croient tous en l’avenir de la voiture connectée.

samsung

La marque Samsung vient tout juste de lancer un projet connu sous le nom de Titan et compte bien ne pas faire de la figuration sur le marché de l’automobile connectée. La firme coréenne a d’ailleurs réalisé le plus gros rachat de son histoire à l’international, en faisant l’acquisition de Harman International pour 8 milliards de dollars.

Samsung rachète Harman International, le spécialiste de la voiture connectée

Pour ceux qui ne connaissent pas cette société, il s’agit d’un spécialiste des produits connectés, notamment dans l’automobile, tels que des systèmes de sécurité, des systèmes de bord, de navigation, de télémétrie, etc. Actuellement, les technologies de Harman International sont utilisées dans plus de 30 millions de voitures et avec Samsung comme acteur de poids aux commandes, l’entreprise devrait diffuser plus rapidement ses technologies à l’avenir.

Samsung a indiqué : « La transaction donnera immédiatement à Samsung une présence significative sur le grand marché en pleine expansion des technologies connectées, en particulier l’électronique automobile, qui a été une priorité stratégique pour Samsung ». L’entreprise a fait savoir que l’actuel PDG Dinesh Paliwal, resterait à son poste et que plus de 30000 salariés venaient de rejoindre le groupe, sous la forme d’une filiale.

Samsung croit en l’avenir de la voiture connectée et recentre ses pions

L’an dernier Harman International a réalisé pour 7 milliards de dollars de ventes, dont 65% étaient directement liées à l’automobile connectée. De plus, le carnet de commandes de la société était rempli à hauteur de 24 milliards de dollars en juillet dernier. La croissance de Harman International est donc garantie, d’autant que Samsung avait déjà effectué un investissement important, auprès du constructeur automobile chinois BYD. La marque n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai dans le secteur, Samsung produit déjà des batteries pour Audi, existe en tant que marque automobile uniquement en Corée du Sud aux cotés de Renault, compte dans ses rangs la division Auto de chez Bang & Olufsen, etc.

La voiture connectée pourrait donc rapidement devenir un levier de croissance pour Samsung et l’enjeu d’une nouvelle guerre contre Apple, Google et biens d’autres géants. Pour le Coréen, c’est en tout cas très clair : « Le véhicule de demain sera transformé par la technologie intelligente et la connectivité de la même manière que les téléphones mobiles simples sont devenus des appareils intelligents sophistiqués au cours de la dernière décennie ».

source


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
zuckerberg-mort
Facebook a signalé la mort de ses utilisateurs à cause d’un bug

« C'était très touchant, il y avait un petit dessin de fleur. Le truc, c'est que je ne suis pas...

Fermer