Samsung suit les traces d’Apple contre la publicité

Les bloqueurs de publicité d’iOS arrivent sur Android.

Samsung AdBlock

L’année dernière, Apple a provoqué un véritable séisme en lançant une fonctionnalité d’iOS qui permet aux développeurs de proposer des bloqueurs de publicité pour le navigateur mobile par défaut de son système d’exploitation.

Et aujourd’hui, Samsung lance une fonctionnalité similaire, via le navigateur par défaut proposé sur ses smartphones Android : Samsung Internet. A l’instar des ad-blockers d’iOS, ceux qui profiteront de la nouvelle API de Samsung pourront bloquer les publicités ou en général le contenu inutile.

D’ailleurs, l’entreprise Rocketship, qui propose déjà un ad-blocker pour les navigateurs pour ordinateurs et pour le système d’exploitation iOS, a lancé le premier bloqueur de contenu pour Android qui profite de cette nouvelle fonctionnalité proposée par Samsung.

Dans un billet, celle-ci explique qu’afin de bloquer les pubs, l’utilisateur devra utiliser la version 4.0 du navigateur mobile Samsung Internet, qui n’est compatible qu’avec Android 5.0, et installer son application Adblock Fast, tous deux disponibles sur le Play Store.

Généralement, l’utilisation de ce type de logiciel est justifié par le fait que les pages web se chargent plus vite lorsque les pubs sont bloquées. Et justement, Rocketship affirme que grâce à Adblock Fast, les utilisateurs d’Android peuvent espérer voir des pages qui se chargent deux fois plus rapidement.

1-yFpGjMcpNaZu-t8pUA3r8w

Sinon, le développeur affirme également que si Samsung Internet 4.0 n’est pour le moment compatible qu’avec Android 5.0, il le sera bientôt avec les versions antérieures, ce qui signifie qu’encore plus d’utilisateurs de l’OS de Google pourront profiter de cette fonctionnalité et bloquer les pubs.

Samsung vient peut-être de trouver un bon moyen de promouvoir son navigateur mobile. Après, il est tout de même à noter que le sud-coréen est moins agressif par rapport à son concurrent ASUS. Celui-ci a annoncé en décembre qu’il va préinstaller un ad-blocker sur ses smartphones et que cet outil sera activé par défaut.

(Source)

Un commentaire

Répondre

Lire les articles précédents :
Prime Music
Amazon veut toujours proposer une alternative à Spotify

Amazon n’est pas encore parvenu à faire sa place sur le marché de la musique en streaming, pourtant il envisage...

Fermer