Satya Nadella, Microsoft : rester proche des entrepreneurs, un enjeu fondamental

Retour sur un événement Microsoft Ventures à Paris, pendant lequel Satya Nadella a dévoilé sa vision du monde start-ups.

« Tu sais qui sera là lors de notre demo day ? »

Cette phrase, murmurée dans l’open space de Microsoft Ventures Accelerator Paris en plein Sentier.
« Satya Nadella ». Le nom est lancé.
Il n’a certes pas (encore) l’aura d’un Bill Gates, mais pour de jeunes entrepreneurs… cela ressemble à la chance d’une vie de rencontrer l’un des patrons les plus puissants du monde.
Le nouveau CEO de Microsoft s’est d’ailleurs très vite construit une bonne réputation : autant par son passé d’ingénieur, que par son apparence calme de visionnaire, ouvert aux start-ups et à l’échange.

satya nadella

Microsoft Ventures et ses start-ups

La journée avait débuté avec l’intervention de Zack Weisfeld, directeur de Microsoft Ventures, rappelant leur positionnement et leurs accomplissements.
Ce sont ainsi 240 start-ups qui sont passées par leurs accélérateurs aux quatre coins du monde (avec Bangalore, Beijing, Tel Aviv, Seattle, Berlin, Londres et Paris). 80% réussissent à lever des fonds (alors que la moyenne US est de 56%) et 16 start-ups ont fait l’objet d’acquisition (1 par Microsoft, 1 par Yahoo, 1 par Google, etc.)
Il était important pour Zack de rappeler que Microsoft ne prenait pas de capital dans les start-ups, et que celles-ci n’avaient aucune obligation à utiliser des technologies Microsoft.

Ce sont ensuite 8 start-ups qui sont montées sur scène pour pitcher (en anglais) devant un parterre d’investisseurs et de journalistes.

  • Captain Contrat
  • White
  • Smyle
  • OneMoreTab
  • Touchify
  • Airdoc Solutions
  • Les Grappes
  • MasterCourses

satya nadella microsoft ventures accelerator paris

Satya Nadella, le CEO discret

Petite déception pour les start-ups, le nouveau CEO de Microsoft n’était pas dans la salle pour écouter les start-ups pitcher. Il s’en excusera ensuite, expliquant que son agenda ne lui en avait pas laissé le temps.
Pas d’entrée fracassante pour Satya Nadella d’ailleurs, il s’est glissé dans la salle pendant la dernière intervention pour s’installer au premier rang, sans se faire remarquer.
Il faut dire que l’homme n’a pas la carrure de Steve Ballmer, son prédécesseur.
Il ne manque pourtant pas d’aura. Il donne immédiatement le sentiment d’une personne humble, discrète, à l’écoute.
Une série de questions avaient été préparées à l’avance pour son intervention et nous pouvions craindre un discours ultra-corporate.
Il n’en fut rien : Satya Nadella décida de se montrer plus spontané et fit la demande suivante :
« Oublions les questions prévues, poses-moi celles que tu penses le mieux pour l’audience ».

Le résultat ?
Satya Nadella a été interviewé par Roxanne Varza (figure emblématique de Microsoft Ventures à Paris) pendant une vingtaine de minutes, parlant des choses qui le passionnent et de l’importance de l’innovation à l’intérieur de Microsoft.

satya nadella roxanne varza

A la question « pourquoi les start-ups sont importantes pour Microsoft ? », il commencera à expliquer qu’il s’agit de quelque chose de très important du fait que Microsoft est une « platform company ». Le premier objectif de l’entreprise était de développer des outils pour les développeurs. Cette mission a seulement évolué vers ce soutien de l’entrepreneuriat, pour leur donner les outils pour suivre leurs passions.

Mais Satya Nadella poursuivra son intervention en décrivant son amour pour l’esprit entrepreneurial. Les « tripes » que cela nécessite pour faire face à l’adversité, croire en son idée avec une énergie constante, se confronter sans cesse à de nouveaux challenges.
Pour le CEO de Microsoft, rencontrer des personnes qui n’abandonnent jamais leurs rêves, qui acceptent le taux de mortalité important des start-ups pour être le moteur d’une équipe, il s’agit d’une énergie qu’il trouve personnellement inspirante.
Il terminera en partageant un rêve, celui d’avoir toutes les équipes de Microsoft dans ce même état d’esprit pour ce qu’ils font.
Un voeux évidemment très idéaliste dans la bouche d’un homme à la tête de dizaines de milliers d’employés et de centaines de divisions… mais une piste sur ce que cela représente pour Microsoft de rester proche des entrepreneurs.

(Crédit photo : Microsoft)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
shield-grid-nvidia
Envie de jouer en streaming ? Nvidia va bientôt lancer le Grid en Europe !

Comme Netflix, mais pour les jeux-vidéo.

Fermer