Scorpion-3 : l’Hoverbike à la sauce russe, mi-moto, mi-drone

C’est une société russe qui a présenté ce nouveau modèle de transport : une moto à mi-chemin entre l’hoverbike et le drone, capable de voler à plusieurs mètres du sol. Pour l’instant nous l’avons découverte seulement en vidéo, alors à quand la commercialisation ?

 

Hoversurf est la société russe à l’origine de ce nouveau moyen de transport volant, plutôt original. L’entreprise est spécialisée dans les drones grands publics et a voulu se lancer dans la conception de véhicules volants. C’est chose faite avec le prototype du Scorpion 3 qui a été dévoilé en vidéo. Leur promesse ? “Voler devient aussi simple que de conduire une moto”.

Scorpion 3 est une moto volante à hélices issue de la technologie du drone

Scorpion 3 est donc une nouvelle forme de véhicule volant, qui va plus loin que le hoverboard de Marty McFly et qui sera peut-être un jour une nouvelle catégorie de moyen de transport : l’hoverbike. L’engin est composé de 4 hélices qui lui permettent de s’élever tel un drone, à 10 m du sol pour une vitesse de 50 km/h. Il est totalement électrique et peut soulever un poids de l’ordre de 120 kilos.

Scorpion 3 se veut pour l’instant destiné aux sports extrêmes, avec un objectif à moyen terme d’en faire un moyen de transport monoplace standard. Ce n’est pas encore à l’ordre du jour et pour l’instant la version prototype, au-delà de nous impressionner, nous fait aussi poser la question de la sécurité. Les 4 hélices de l’hoverbike sont particulièrement dangereuses et tranchantes : que se passe-t-il si le conducteur du véhicule fait une chute sur l’une d’elles? Que se passe-t-il encore, si le conducteur s’approche de trop près de personnes ou d’objets environnants?

Hoversurf assure avoir pensé et tenu compte de ses éléments grâce à un système de sécurité automatique. La vidéo laisse dubitatif sur cette question et c’est sans doute aussi l’une des raisons qui fait que la « moto drone » Scorpion 3 en est encore au stade de prototype.

Source


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Etats-Unis : Facebook rémunère les Live grâce à des pauses publicitaires

Gagner de l’argent en faisant des Live sur Facebook, c’est maintenant possible aux USA.

Fermer