Seagate dévoile son disque dur BarraCuda Pro 10 To pour les particuliers

Jusqu’à présent « Barracuda », résonnait dans votre esprit comme le nom d’un poisson ou d’un homme tout en muscle dans l’Agence tous risques ? Désormais vous pourrez aussi associer ce nom à un disque dur de marque Seagate.

Seagate BarraCuda 10 To

Le disque dur Barracuda Pro de la marque Seagate devrait faire plaisir à plus d’une personne en quête d’un important volume de stockage pour des photos, des vidéos, de la musique, etc. La firme américaine propose rien de moins que 10 To de stockage pour « seulement » 535 dollars, soit 500 euros en conversion brute HT.

BarraCuda : 10 To signés Seagate

Il s’adaptera à de nombreuses utilisations, mais principalement à tous ceux qui n’ont pas les moyens d’investir dans un serveur ou pour les personnes disposant par exemple de nombreuses vidéos en haute définition. Ce disque dur Sata de 3,5 pouces est capable de tourner à 7200 tours/minute et intègre une mémoire cache de 256 Mo.

Matt Rutledge, Vice-président chez le fabricant, a indiqué : « Aujourd’hui, consommateurs et entreprises sont confrontés à des défis similaires : gérer l’avalanche de données et vidéos qui déferle au quotidien ». Ce nouveau disque dur répond donc à leurs besoins.

L’entreprise met en avant quelques innovations, évoquées par le site ZDnet, comme AgileArray, « conçu pour optimiser la performance des disques grâce au contrôle de la récupération après sinistre, à l’équilibrage à double plan, et à la gestion de l’énergie » ou ImagePerfect « pour le marché de la surveillance qui permet de prendre en charge davantage de caméras haute résolution que tous les produits concurrents » ou encore la mise en cache multi-niveaux (MTC Technology). Sûr de sa technologie, Seagate garantie son disque dur BarraCuda Pro 10 To pendant 5 ans.

Seagate a également profité de ce lancement pour dévoiler deux autres disques dans sa gamme Guardian Series, mais qui ne concerneront pas les particuliers, puisque les usages sont surtout professionnels. Il s’agit du disque SkyHawk destiné à la vidéosurveillance et son dernier disque Ironwolf, prévu pour les boîtiers NAS.

Source

5 commentaires

  1. « Désormais vous pourrez aussi associer ce nom à un disque dur de marque Seagate. »

    Hahaha ! Sauf que les Barracuda ne datent pas d’hier : Seagate a sorti son premier disque Barracuda en… 1991 !
    Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Seagate_Barracuda

    A part ça, pourquoi continuer dans cette course effrénée à « celui qui sortira le plus gros [disque mécanique] » ?

    Ils ne peuvent pas se concentrer sur les technos à base de mémoire pour proposer des tarifs plus abordables à capacité correcte ? Qu’en est-il de la techno 3D XPoint annoncée par Intel il y a 1 an, qui promettait des temps d’accès 1000x plus rapides que le SSD, une durée de vie plus importante tout ça pour un coût de production inférieur ?
    Source : http://www.presse-citron.net/i.....us-rapide/

  2. Excellent ! comme ça quand il tombera en rade on pleurera 10 fois plus 😉

    Règle n°1 quand tu achètes un disque dur tu le prend en double et tu synchronise sont contenu régulièrement 🙂

  3. « Jusqu’à présent « Barracuda », résonnait dans votre esprit comme le nom d’un poisson ou d’un homme tout en muscle dans l’Agence tous risques ? Désormais vous pourrez aussi associer ce nom à un disque dur de marque Seagate. » Vous débarquez ou quoi? Ca fait des années que Seagate vend ses produits sous l’appellation Barracuda…

Répondre

Lire les articles précédents :
Message de la gendarmerie
La gendarmerie a un message pour les dresseurs Pokémon

Pokémon Go commence à inquiéter les gendarmes français.

Fermer